Souvenirs d'une série magnifique !

Avis sur Souvenirs de Gravity Falls

Avatar Capitaine-CLG
Critique publiée par le

C’est une sensation paradoxale que de terminer une série qu’on a adorer suivre. On se retrouve partager entre la satisfaction d’avoir assister à une œuvre qui nous a profondément touché, et la tristesse de devoir admettre que c’est fini, de quitter des personnages qu’on a adorer suivre dans un univers qu’on a adorer découvrir.
Vous l’aurez compris, Souvenirs de Gravity Falls n’a pas échapper à ce paradoxe.

Souvenirs de Gravity Falls, c’est une série qui passionne, c’est une série qui fascine et c’est une série à laquelle on s’attache.

On se passionne par son univers, une ville : Gravity Falls. Et quelle ville ! Sur quarante épisodes, elle ne cessera de nous livrer ses mystères, ses bizarreries, ses créatures, … et à chaque fois, tel le jeune Dipper en quête d’aventure, on en redemande.

Cette ville passionne par tous ses mystères qu’il faut et reste à découvrir mais aussi par l’incroyable cohérence qu’à sut insuffler Alex Hirsch à cette ville, à son univers. Gravity Falls aurait pu n’être qu’un foutoir incohérent et sans consistance, piège habilement éviter par Alex Hirsch qui créer pour son univers une véritable mythologie, une histoire et sa propre cohérence sans pour autant se limiter.
Gravity Falls ne cesse de surprendre ses habitants comme ses spectateurs, c’est une source inépuisable d’aventure et de mystères, et c’est pour cela qu’on voudrait ne jamais quitter cette ville.

Mais outre la passion, Souvenirs de Gravity Falls fascine. Elle fascine par le nombre de références présente au fil des épisodes.
Des références multiples, des jeux-vidéos au cinéma, jouant à merveille avec les codes et les clichés. La série est bondée de ces références, elle en est incroyablement riche si bien que tous, petits et grands, auront de quoi piocher.

On se fascine aussi par la qualité d’écriture qui parvient à insuffler des enjeux qui s’agrandissent au fur et à mesure que l’on en apprend sur Gravity Falls mais aussi à créer des retournements toujours inattendus et des évènements absolument géniaux (la Weirdmageddon est une trouvaille tellement déjantée qu’il fallait que quelqu’un en est l’idée !).

Souvenirs de Gravity Falls parvient à toujours proposer du neuf, à faire évoluer son univers et ses enjeux avec un soin tout particulier pour les foreshadowing s’étendant sur deux saisons entières.

L’humour est une grande force pour cette série, mais il sait laisser sa place aux moments d’émotions, moins nombreux mais toujours fort émotionnellement. Moi qui suis de nature à pleurer très difficilement devant les œuvres de fictions (seul 2 films ont réussi cet exploit), Souvenirs de Gravity Falls a à plusieurs reprises été à deux doigts de m’arracher une larme.

On se fascine tout autant pour les thèmes abordés, du lien entre les jumeaux, offrant des scènes incroyablement émouvante, jusqu’au thème du passage de l’adolescence, de cette période difficile et un peu effrayante qu’est le moment de quitter l’enfance.

On se passionne pour Souvenirs de Gravity Falls, on se fascine pour Souvenirs de Gravity Falls mais surtout, on s’attache à Souvenirs de Gravity Falls.

On s’attache à Dipper le jeune aventurier, on s’attache à l’irrésistible Mabel, on s’attache à l’impayable Oncle Stan, on s’attache à tous les personnages que compte Gravity Falls.

On aime les suivre, on aime rire avec eux, on aime être ému avec eux, on aime les délires fantaisistes et la joie communicative de Mabel, on aime les magouilles d’Oncle Stan, on aime la simplicité de Mousse, on aime être avec Wendy, on aime détester Pacifica, on aime l’étrangeté de ce satané triangle, on aime découvrir un peu plus chaque personnage (dont beaucoup sont plus profond que ne le laisse penser les apparences), …
On aime les habitants de Gravity Falls, on aime les Pines et dieu que ça pince le cœur de le dire au revoir.

Car outre son humour, ses références, ses thèmes, son inventivité, … c’est pour ses personnages que j’ai adoré Souvenirs de Gravity Falls, c’est eux qui en sont la grande force et c’est eux que j’aimais retrouver chaque jour.
C’est par eux que j’ai finis par adorer cette série, par cet attachement à ces personnages, j’ai fini par m’attacher à la série et à ses propositions.

Souvenirs de Gravity Falls fut un moment de bonheur, un moment d’aventures, de mystères et de rire. C’est une série que je ne peux qu’encourager à découvrir tant elle a à offrir, tant elle est généreuse.
Tout à une fin, et même si celle de Souvenirs de Gravity Falls m’a fait un énorme pincement au cœur, je me console en me disant qu’elle était digne de cette superbe série.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 232 fois
7 apprécient

Capitaine-CLG a ajouté ce dessin animé à 2 listes Souvenirs de Gravity Falls

Autres actions de Capitaine-CLG Souvenirs de Gravity Falls