Souvenirs d'enfance.

Avis sur Souvenirs de Gravity Falls

Avatar Art Take
Critique publiée par le

Gravity Falls est sans conteste l'une de mes plus grosses surprises de ces dernières années. Si l'animation télévisée est excellente aux États-Unis, c'est grâce aux produits loufoques de Cartoon Network, sortis en masse durant les années 1990-2000. Si ceux-ci sont aujourd'hui toujours de bonne facture (Adventure Time en tête), nous remarquons néanmoins qu'ils sont bien moins présents qu'auparavant. L'animation n'a pas pour autant été délaissée, elle peut même s'avérer très adulte dans leur propos (Rick & Morty, Archer, ...). Je ne m'attendais pas alors à ce que mon coup de cœur prenne place avec un produit de Disney XD, me laissant généralement dubitative.

A l'exception de ce genre de produits, la série se démarque par ses deux seules saisons, le créateur ayant imposé à la chaîne la fin de la série. C'est donc une oeuvre dont les aboutissants sont pleinement gérés, renforçant le statut du "showrunner" dans la série d'animation, transition qui me semble bien trouvée avec des créateurs comme Dan Harmon ou Genndy Tartakovsky.

Dans son traitement scénaristique, je distingue deux phases, la première saison avec une intrigue épisodique, où se dessine une ligne de fond, tandis que dans la seconde, cette tendance s'inverse. Ce renversement est un choix juste qui permet d'apporter une transition au jeune public de Disney XD vers une programmation plus adulte. Gravity Falls, c'est en effet une justesse, qui se veut très respectueuse de son public (au contraire d'autres séries); dans l'idée, je trouve qu'on se rapproche assez de Pixar qui a apporté à Toy Story dix ans plus tard la suite que'on lui connaît, qui nous induisait de grandir, de laisser notre enfance de côté, tout comme le faisait Inside Out par ailleurs.

Cette maturité que j'évoque est aussi doucement amenée par le personnage de Grunkle Stan, charlatan au grand cœur. Mais aussi par les images qui dans la saison 2, en deviennent de plus en plus cauchemardesques, mais toujours pertinentes, à l'image de ce "finale" de trois épisodes, digne d'un grand film. Comme vous l'avez bien compris, la série peut tout aussi bien être regardée par un adulte, il est même fortement conseillé, tant l'hommage à la culture populaire se veut appuyé et aussi pour saisir toutes les subtilités du "background" (à travers divers messages cachés dans la série-même comme les produits dérivés). Et puis, la musique est fabuleuse, l'humour omniprésent, et le casting vocal se permet des acteurs de renom.

A voir sans modération !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 290 fois
10 apprécient

Art Take a ajouté ce dessin animé à 30 listes Souvenirs de Gravity Falls

Autres actions de Art Take Souvenirs de Gravity Falls