La suite du plus culte et plus méconnu des films SF

Avis sur Stargate SG-1

Avatar Neo Cosmic
Critique publiée par le

Cette série est l’adaptation du film culte parmi les geek mais assez méconnu Stargate mais aussi la suite.

Quelque temps après les premiers essais de la porte des étoiles (Stargate en anglais) et la bataille d’Abydos, le programme Stargate a été désactivé jusqu’à ce que Apophis, frère de Râ décide d’envahir la Terre en utilisant la même porte. Le président et l’armée de l’air des Etats- Unis décident de réactiver le programme Stargate afin de découvrir ce qui s’est passé et lutter contre l’invasion. La série se focalise sur l’équipe n°1 de Stargate composé du Colonel Jack O’Neill de l’ancienne équipe et du docteur en anthropologie Daniel Jackson qui est revenu d’Abydos ainsi que de 2 nouveaux venus qui sont le Capitaine Samantha Carter, astrophysicienne et de Teal’C , Jaffa ancien prima d’Apophis. Ces derniers ont pour mission d’explorer la galaxie en quête d’armes, de technologie et d’alliés afin de lutter contre la menace Goa’Uld (la race d’Apophis et de Ra) mais aussi pour découvrir les merveilles qu’offre l’exploration. Mais sur leur chemin, ils devront combattre de nombreux adversaires parfois pire que les Goa’Uld, se confronter aux coutumes de d’autres civilisations et aussi aux conséquences du programme sur la vie terrestre qui devra rester secret.

Il s’agit de la deuxième série de sf la plus longue qui existe sans interruption, juste derrière Smallville. Il s’agit d’une série à la fois bonne sur la forme et le fond. Chaque personnage est traité avec une réelle profondeur et malgré son côté sf, la série traite de nombreux thèmes à la fois différents et divers (les rapports entre l'homme et la religion, l'homme et les mythes, les progrès technologiques, les dossiers secrets défense, les aliens....) .

Mention spécial à Richard Dean Anderson pour son rôle du général O’Neill qui a apporté beaucoup d'humour à la série (certaines de ses répliques sont devenues cultes), mais surtout aux créateurs qui ont aussi abordé l'histoire, la technologie, les mythes et la science sans que cela ne soit pas trop écarté de la réalité ni ennuyante.

Ceci dit sa très longue existence a été chaotique vers la 5e et 6e saison. Les acteurs ont eu une certaine lassitude et la saison 5 a vu le départ de Michael Shanks (Daniel Jackson) remplacé par Corin « Paker Lewis » Nemec qui a incarné Jonas Queen, jusqu’au retour de Shanks. Elle a aussi bien failli être supprimée par Showtime avant d’être reprise par SyFy en 2003.

La 8e saison a vu aussi le départ du général Hammond Don’S Davis qui est mort peu de temps après et le départ de Richard Dean Anderson à la fin de la saison 8. Les 2 dernières saisons ont vu le casting et l’objectif de la série modifié avec l’arrivée de Ben Prowder, Beau Bridges et Claudia Black, ainsi que le changement d’ennemis. Cette fois, ce sont les Oris la plus grande menace, malgré la présence de Baal, le tout dernier Goa’uld. Bien que ces saisons soient aussi bonnes techniquement et scénaristiquement, la magie des précédentes saisons s’est effritée et beaucoup n’ont pas adhéré à ce changement de casting et de direction. Il est dommage aussi que le dernier épisode, quoique très beau ne conclut pas vraiment la série, dont la résolution des intrigues interviendront dans 2 excellents téléfilms (L’arche de Vérité et Continuum).

Cette série est devenue vraiment culte et généralement bien efficace avec des épisodes sérieux et d’autres biens plus légers. A faire découvrir aux super fans de sf intelligente.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 341 fois
1 apprécie

Neo Cosmic a ajouté cette série à 21 listes Stargate SG-1

Autres actions de Neo Cosmic Stargate SG-1