Violente adolescence

Avis sur The End of the F***ing World

Avatar Frédéric Hiard
Critique publiée par le

Je trouve que le titre passe bien en ce moment. Pas vous ?

Alors non, ça ne parle pas de fin du monde, mais de deux ados qui partent dans un road trip à la Bonnie and Clyde : James, ado timoré un poil psychopathe, du genre à plonger sa main dans une friteuse pour voir si ça fait mal, et Alyssa, un bout de femme rebelle et (très) désagréable...

Quoi, une série d'ados ? Oui mais pas du genre magazine de mode, mais de ceux que l'on croise tous les jours. Oui oui, à peu de choses près les nôtres. Quand je dis à peu de choses près, je l'espère surtout pour nous parents d'ados :-D

Cette série, qui montre à quel point l'adolescence peut être violente, est étalée sur deux courtes saisons semées d’embûches, de coups durs, de déceptions, de trahisons, d'insolences, de bêtises, de colères ... Je continue ?

Bref, arrêtez de renier votre adolescence, elle n'est pas si loin, et foncez voir cette série qui ne sera pas sans vous rappeler quelques souvenirs (nan j'déconne, enfin j'espère ?)

Combien : 2 saisons | 16 épisodes de +/- 20 minutes
Où : Netflix
Quoi manger : ses ongles.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 16 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Frédéric Hiard The End of the F***ing World