Un chant de paix meurtrière

Avis sur The Honourable Woman

Avatar SAMDOD
Critique publiée par le

Mini-série se passant en Israël. On commence à connaître le « goût » des israéliens pour les séries à complot (Hatufim, Kfulim, Hostages…). Forcément dans l’actualité du conflit israélo-palestinien, cette série se développe autour d’une famille israélienne avec pour actrice principale Maggie Gyllenhaal jouant le rôle de Nessa qui hérite de l’entreprise de son père, fabriquant d’armes.

Pas mal de questions éthiques et morales sont posées dans cette série. Des questions de foi également, de remises en questions sur des idéaux parfois ancestraux et évidemment la question de la guerre et du « pourquoi cette guerre ? ». Autant l’histoire est complexe, intéressante, les personnages sont très bien interprétés autant le flux d’information et le déroulement de l’histoire paraît parfois flou. Comme une volonté de dissoudre les informations essentielles, de noyer la surface d’un discours qui pourrait se vouloir plus clair. The Honourable Woman ne nous offre rien sur un plateau, c’est à nous d’aller chercher la série, de la comprendre de nous faire notre opinion. Il n’y a pas de blanc, ni de noir, et en plus de cela tout n’est pas gris.

Ce qui m’a par contre extrêmement marqué dans cette série c’est la qualité sonore. Je ne sais pas si l’hébreu (belle langue à l’écoute) est responsable de cette qualité ou bien si cette musique splendide en est la cause, mais j’ai été totalement séduit. Les acteurs y sont également pour quelque chose, ainsi que les dialogues d’une efficacité remarquable. Série à voir et revoir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 578 fois
Aucun vote pour le moment

SAMDOD a ajouté cette série à 28 listes The Honourable Woman

Autres actions de SAMDOD The Honourable Woman