👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Un médiocre healer bis mais une Song Yoon A qui sauve le drama...

Ji Chang ou un Tom Cruise version coréenne, tout dans l'exagération , super "survivor" mais pas un héro car les vrais héros doivent mourir pour endosser ce rôle comme dirait notre ami Batman ahah.

Dans les premiers épisodes, le scénariste nous dresse le portrait d'un ex soldat d'Irak, un ex membre des forces spéciales qui peut tuer facilement 20 hommes à lui seul et à mains nues... (je vous l'avais dit, Tom Cruise est du pipi de chat dans ses MI 1,2 etc à côté de K2). Non seulement donc un homme très doué au combat mais également, selon son chef, un homme qui n'hésite pas à se venger et à aller à la rencontre des ennuis si on l'embête. A priori, K2 est le profil par excellence du soldat surentraîné qui sait garder la tête froide face aux sentiments mais qui est un minimum sanguin.

      Malheureusement, c'est un drama qui a aussi l'ambition (si c'en est une!) de plaire au midinettes et sans un peu de bisounours, certains scénaristes nous feraient croire qu'il est impossible de faire un bon drama sans ce côté bisounoursland. Par conséquent, au fil des épisodes et des flashback, on se retrouve face à un K2 mi soldat, mi ado amoureux avec des réactions amoureuses dignes d'un adolescent. Lorsqu'on le voit dans sa précédente relation amoureuse, on passe d'un soldat froid à un homme qui sautille de partout et qui n'hésite pas à interrompre un gros business pour faire coucou à sa chérie. Crédibilité du personnage en baisse de -50 ! Le personnage de K2 est donc mal équilibré , et ne correspond pas à la noirceur exigée dans ce drama. Un personnage à la hauteur d'un bon K2 aurait été le personnage de Shim Geon Uk dans Bad Guy. Un homme qui ne penserait qu'à la vengeance et à l'amour non pas en second plan (voire ici en co premier plan car il renonce limite à la fin à sa vengeance par amour) mais en dernier plan. Un vrai bon K2 aurait donc utilisé Anna et ne l'aurait pas prise en amoureuse. Même dans la Direction du Nord, le personnage de Lu Xiang Bei est plus dans la nuance et dans la manipulation que ce K2 alors qu'ici, le personnage de K2 se prêtait à une véritable vendetta.

C'est donc pour ma part, une grosse déception au niveau du personnage masculin principal. Ici K2 n'est qu'un Healer version dopage de compétition. Aucune surprise sur le plan personnage qui ne conduit, en toute logique, à aucune nouveauté ni performance de jeu d'acteur de Ji Chang.

    Au même niveau que le personnage de K2, la potiche: Anna. 

Personnage au début parfait dans un drama d'horreur, semi ange - semi fantôme ahah.
Quand elle a un air triste et perdu, Yoona est parfaite.
Quand il faut parler et avoir d'autres émotions, biiiiiiiiiiip nous avons perdu un personnage SOS ! lol

Anna, pauvre petite fille victime qui grandit en victime et qui a encore la mentalité d'une petite fille à l'âge adulte puisqu'elle ne cesse de se répéter, en phrase magique, que son papa est un père aimant et attentionné... Un coup Anna est une gosse, un coup une adulte qui veut se suicider, un coup un cas totalement psychiatrique, un coup une femme qui veut se venger mais qui reste complètement conne et enfin un coup où elle est manipulatrice envers K2 pour l'obliger à la rejoindre chez son "oncle". Je ne sais pas si beaucoup de monde l'a relevé mais voici dans les faits (c'est pas du gros spoil pour ceux qui veulent lire, ça vous changera pas grand chose)

A un moment donné, Anna est semi invitée par son oncle, semi kidnappée. Evidemment comme elle est stupide, elle ne réalise pas qu'elle n'est qu'un pion pour la partie adverse ou pour là où elle était au départ. Toutefois,K2 perd la trace d'Anna durant quasi une heure et il n'arrive plus à la localiser. Ce dernier reçoit un appel du Président Choi (l'oncle et demi frère de Yoo Jin) lui disant qu'il détient Anna et Anna en petite sournoise, joue le jeu et dit à K2 de vite venir la sauver. Résultat quand il arrive, elle est sagement assise et lui annonce un banal "tu es en retard pour le dîner".


Elle a donc déjà le profil d'une peste princesse manipulatrice et n'hésite pas à angoisser les autres pour elle. D'ailleurs, c'est la plus grande réussite de sa vie: faire en sorte que tout le monde s'inquiète pour elle et qu'on la surveille comme une enfant. De plus, pourquoi avoir attendu autant de temps (elle est grande, pas une ado en plein changement de psychologie) pour profiter de la présence du peu d'entourage qu'elle avait??? Quand on est désespérée et seule, on tente de se lier au monde externe avec le peu qu'on a. Alors, bien entendu, vous allez me dire: c'est normal qu'elle soit stupide , si on réfléchit bien comme Yoo Jin ne voulait surtout pas qu'on découvre son existence, il ne pouvait pas y avoir d'instructeurs, de précepteurs ou autres. Ca donne forcément envie de la sauver mais de là à l'aimer ??? Il aurait été préférable que K2 tente de la protéger comme une petite soeur et qu'il rentre dans une relation plus insoutenable et plus ambiguë avec Yoo Jin.


  • Le personnage féminin le plus réussi des dramas: Yoo-Jin interprétée
    par Song Yoon-A ?


Jusque là, vous vous êtes dit: Zadie nous vend pas très bien le drama. Elle a aimé ou pas du coup avec ces personnages clichés d'Anna et de K2 ? Hé bien oui, j'ai adoré K2 car il y a LA femme comme disait Sherlock Holmes ahah. Nous avons ici le personnage de Yoo Jin, une parfaite dominatrice à la Irene Adler pour les amateurs de Sherlock Holmes. No shit Zadie ! Non non, je vous assure, rien que pour ce personnage, le drama en vaut le détour. Yoo Jin est magnifiquement interprétée et je veux bien remplacer le député Jang quand elle veut pour être à ses côtés et dominer le monde grâce à Miroir (une Intelligence Artificielle -IA-). D'autant plus que c'est une femme mature, très séduisante avec -et cela ne va pas toujours de paire avec la beauté- beaucoup de grâce. Elle possède une nonchalance qui accentue son caractère pervers et qui contrebalance avec le rythme frénétique des combats.

Yoo Jin est un grand personnage de psychologie féminine. A contrario d'Anna, il est bien joué et bien dessiné. Car il faut avouer que le personnage d'Anna, à la décharge de Yoona, était déjà mal écrit. Yoo Jin est non seulement un grand personnage de psycho féminine mais également plus dominatrice que tous les "méchants" des dramas. Bien qu'au départ, aucun indice n'est fourni, on ressent très vite que Yoo Jin ne tue pas, ne manipule pas et n'est pas une "bad girl Gaga" uniquement dans le but de maintenir pouvoir et argent. C'est un premier ressenti qui ne vous échappera pas et qui s'accompagnera d'une autre certitude: Yoo Jin a parfaitement conscience de son côté machiavélique mais à la différence de ses confrères dominateurs chaebols dans d'autres dramas, celle-ci ne se cherche aucune excuse et en a rien à faire au final de la Haute Société. Elle suit une psychologie très freudienne (vous comprendrez l'origine du comportement avec son père et autres méfaits) et n'a donc pas développé toute cette figure dominatrice pour avoir une "assise" dans le monde bourgeois. D'autant plus qu'ayant conscience de tout ce qu'elle a fait et aurait pu ne pas faire, elle sait qu'elle est libre de choisir et de changer les choses. Toutefois, elle ne le veut pas.

Je ne suis donc pas en accord avec mon amie Tokki quand elle sous entend qu'on peut adorer la détester ou lui trouver des excuses pour la rendre plus humaine. Yoo Jin est un personnage VRAI c'est à dire qu'il n'y a justement pas besoin d'excuses, pas besoin de quoique ce soit pour "l'humaniser" puisque son humanité réside dans sa volonté d'être vue en permanence comme une femme qui à la main mise sur tout et tout le monde et une femme qui a un pouvoir de vie et de mort sur vous. Ce n'est donc pas le but qui l'intéresse, tout au plus pour son mari le député juste pour prouver des choses à son complexe freudien, c'est le moyen qui l'intéresse.
On peut donc dire de manière plus familière, que Yoo Jin prend véritablement son pied à manipuler et à avoir toujours plus de pouvoir. Cela la rend très particulière en psychologie, et surtout très désirable, il faut bien l'avouer qu'on soit hétéro ou non ahah.
Je n'ai pas réussi à détester Yoo Jin, je n'ai fait que l'admirer dans toute sa perversité et dans toute son intelligence. Elle reste évidemment très touchante à certains moments car même si elle prend son pied dans la manipulation, tout comme chacun de nous, elle aspire aussi à avoir un peu d'amour. En apparence tout du moins... Et c'est là qu'on touche à la psycho. Quand K2 la tient dans ses bras (je dirai pas le pourquoi du comment) , elle le regarde avec intensité et avec un regard très rare dans les dramas. On imagine à peu près ceci dans sa tête: "cet homme n'est pas sur mon chemin par hasard et je sais qu'il va changer le cours des choses mais pire encore, je sais que j'ai déjà perdu face à lui. J'ai perdu face à lui car je le désire, car je veux le protéger avant même de me protéger et ça me mènera forcément à de nouveaux sacrifices". Dites vous bien qu'il est très TRES rare d'exprimer autant de choses en un regard au cinéma. Song Yoon-A a réussi, tant par le regard que par une multitude de micro expressions, à nous transmettre toutes ses pensées et toutes ses émotions.

Je ne pense pas non plus qu'on puisse arriver à la détester car son humanité s'exprime aussi dans ses propres compromis et elle se déteste plus qu'on ne pourrait la détester de toute façon.

SPOILER
Tout d'abord, Yoo Jin n'a pas peur que l'existence d'Anna déclenche un quelconque scandale dans la Haute Société malgré ce qu'on veut nous faire croire. Si Yoo Jin méprise Anna -vous verrez pourquoi en détail dans le drama- elle ne redoute pas son existence car Anna ne compromet que la carrière de son père. Rien d'insurmontable dans une campagne politique, s'ils avaient assumé Anna dès le début mais c'est véritablement le père qui est le plus méprisable envers Anna. Yoo Jin prouve donc son humanité en la gardant près d'elle et en la protégeant mais elle lui propose même plus. Là où Yoo Jin surpasse toute figure manipulatrice, c'est en proposant à Anna de profiter du pouvoir de Yoo Jin pour s'élever, dominer et plus tard se venger d'elle pour la garder captive. Elle ne dit pas cela pour énerver Anna mais elle lui donne l'opportunité de devenir plus forte. Elle ne peut pas agir comme une mère car elle déteste Anna et ses origines, mais elle peut lui offre des choses et son expérience.

FIN SPOILER


D'ailleurs, que vous puissiez la détester est une chose concevable mais que les autres protagonistes masculins puissent la détester c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Même K2 est injuste et trop manichéen dans sa vision de Yoo Jin car en tant que soldat, il doit aussi évaluer la situation en tant de guerre, éliminer parfois des personnes qui ne méritaient pas la mort au sens où ce n'était pas une riposte directe, et que tout militaire peut tuer aussi des civils. Je trouve donc qu'il y a beaucoup de sexisme aussi ici. Ne pensez pas que je vais chercher loin, il suffit juste d'observer un peu les alliances et les critiques. K2 pose facilement en victime le député Jang -mari de Yoo Jin et père de Anna- face à Yoo Jin alors qu'il fait aussi de véritables coups de putes, qu'il est à l'origine un mec qui se tape des prostituées, qu'il voulait éliminer tous les témoins de ce fameux complot du début et ne parlons même pas de quand il se ligue avec le frère de Yoona + les magouilles politiques. Mais le député Jang est "excusable". De même, les hommes de la "confrérie Kumargate", l'autre député Park et le Président Choi pointent tous du doigt Yoo Jin comme une sorcière machiavélique qui veut les dépouiller. Si elle ne gardait pourtant pas le contrôle sur le groupe et sur JSS sécurité, ils feraient quoi? Et ils veulent quoi au final? Tout avoir pour eux aussi! Ils sont fortunés, ils ont du pouvoir, ils ont des actions mais ils trouvent que si une femme intelligente veut la même chose, elle est pire qu'eux. Bon de leur part, ce n'est "que" de la concurrence mais que K2 juge plus sévèrement Yoo Jin et ne s'attache pas plus que ça, m'a vraiment surprise. De même lorsqu'il lui rétorque qu'elle ne voulait que l'apprivoiser et le posséder comme tous ses esclaves au groupe JSS, il est dans l'erreur ! Si elle avait vraiment voulu ça, il aurait déjà fallu qu'elle reste aveugle. Or, nous savons qu'elle savait (oui je sais c'est dur à suivre) pertinemment qu'elle ne pouvait pas contrôler K2. Donc ce serait stupide et vain de la part d'une femme si intelligente de tenter de posséder K2. Ensuite, elle lui a confié Miroir, ce qui est une preuve de grande confiance et preuve que finalement, elle arrive à partager son pouvoir avec quelqu'un. Si K2 avait été juste et pas sexiste, il n'aurait pas confié la clef USB à vous savez qui...

Pour conclure sur Yoo Jin focus, je suis également déçue qu'il n'y ait donc pas eu une relation non pas amoureuse, mais au moins plus tendue et plus perverse avec K2. Il aurait été intéressant de ne pas mettre du tout la romance avec Anna mais de tenter K2 tout le long du drama avec Yoo Jin. Montrer qu'il l'admirait quand même, qu'il aurait voulu la protéger et la libérer de tout ce milieu mais qu'il ne le peut pas à cause de sa vengeance et elle à cause de son ambition. Elle cherche en permanence à prouver qu'elle est une femme forte et intelligente et pour cela, elle ne peut pas se montrer sentimentale et fuir.

Le drama en général :


  • Un bon rythme malgré ce que j'appelle des fausses routes c'est-à-dire des passages totalement inutiles avec des dialogues entre personnages pire que secondaires sans importance et qui n'apporte ni humour, ni piment à l'histoire


  • Un excellent jeu d'acteur pour nos deux personnages haut en couleur et haut en folie: Yoo Jin (Song Yoon A) et son frère Choi Sung Woo (Lee Jung-Jin). Lui il est plus dans la folie que dans la manipulation et il a encore moins de scrupule que Yoo Jin. Parfois l'acteur qui joue le député Jang était assez juste mais à certains moments j'étais morte de rire tellement il n'arrivait pas à faire semblant d'avoir un air contrit.


  • Les scènes de combat à la Hollywood au ralenti plairont à ceux qui ont envie d'adrénaline.


  • Les romances gachent tout le drama: la romance K2/Anna et les romances des persos secondaires.


  • Malgré un bon rythme, le drama n'a pas su rester dans une ambiance précise sans en sortir comme avait réussi à le faire Nine, Signal, Bad Guy pour ne citer qu'eux. Ici on n' a pas un drama sombre de A à Z et c'est fort dommage.


  • Pourtant l'ambiance sombre permanente aurait pu être facilité grâce au choix musical très original. Des thèmes musicaux très spirituels voire religieux à la ERA. Belles musiques, qui constituent d'ailleurs 95% du premier épisode où il y a peu de dialogues. Malheureusement de belles musiques qui sont trop permanentes et du coup peu mises en valeur car il y a peu de temps de "pause" entre deux fonds musicaux. Ils ont donc compensé l'ambiance non tenue avec le fond sonore musical pour mettre dans l'ambiance sombre d'un thriller . En coup de coeur la musique: Anemone.


  • Quid du dernier épisode: crédible, décevant ou... ?



Dernier épisode fort en stress mais décevant sur le plan de la logique de psychologie des personnages.

K2 reste totalement manichéen et diabolise Yoo Jin en l'abandonnant à son sort dans le Cloud 9 tandis que le père d'Anna qui a toujours été un gros lâche et une fausse victime pathétique, soudainement il se sent amoureux de Yoo Jin ou juste compatissant. K2 aurait pu ramener la bombe dans la cellule du Cloud, sortir Yoo Jin avec le père d'Anna, tous dans l'ascenseur et voilà. Peut-être qu'en perdant autant de sang, elle n'aurait toujours pas plus survécu mais au moins le sacrifice ne serait pas vain. Il était inutile de les laisser avec la bombe car c'est pas deux personnes qui vont réduire l'impact lol.
Il était donc illogique que le père d'Anna devienne si "sage" et K2 ne se préoccupe que de sa princesse. Saoulant.


Un happy end qui n'aurait pas eu lieu d'être.Egalement décevant la fin de l'épisode car Anna reste la petite innocente alors que les membres de la confrérie avaient raison:

Anna a désormais le pouvoir et elle a déjà prouvé dans le passé en mentant à K2 qu'elle peut devenir une Yoo Jin. Je pense qu'il aurait été plus pertinent de finir avec Anna se mettant au bureau de Yoo Jin et laissant planer le doute sur oui ou non deviendra-t-elle comme Yoo Jin...


Je recommande évidemment ce drama si vous aimez les Mission Impossible et si vous ne les aimez pas, regardez-le au moins pour le personnage de Yoo Jin qui vous marquera pour longtemps ;)

ZadieDramagazine
9

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Mes Dramas

il y a 5 ans

4 j'aime

2 commentaires

The K2
Naythi
6
The K2

Ah déception, quand tu nous tiens.

Attention, surement du spoil un peu partout dans la critique. J'ai regardé ce drama, je dois avouer, uniquement parce que j'avais regardé "Healer" et que revoir Ji Chang Wook casser des bouches...

Lire la critique

il y a 5 ans

8 j'aime

18

The K2
ZadieDramagazine
9
The K2

Un médiocre healer bis mais une Song Yoon A qui sauve le drama...

Ji Chang ou un Tom Cruise version coréenne, tout dans l'exagération , super "survivor" mais pas un héro car les vrais héros doivent mourir pour endosser ce rôle comme dirait notre ami Batman...

Lire la critique

il y a 5 ans

4 j'aime

2

The K2
An-Zun
6
The K2

Tout était là pour un bon Drama et pourtant, .....

Alors sur le papier l'intrigue promettait d'être palpitante avec un casting solide: Ji Chang-Wook (Healer), Yoona, Song Yun-Ha dans un rôle machiavélique et tant d'autres figures emblématiques...

Lire la critique

il y a 26 jours

2 j'aime

3

Chief Kim
ZadieDramagazine
10
Chief Kim

La comédie incontournable: enfin une comédie pure sans romance !

Ma critique sera pour une fois très courte (si si je vous jure, je devrais y arriver! :p) car ce drama mérite d’être recommandé en 3 mots: « foncez le voir! » KBS nous a fait un très beau cadeau en...

Lire la critique

il y a 5 ans

10 j'aime

2

Uncontrollably Fond
ZadieDramagazine
10

Une petite perle

Tout d'abord mettons-nous dans l'ambiance Ah ce drama... il nous en a fait voir de toutes les couleurs (c'est positif!) car on est passé par quasiment toutes les émotions !!! Au-delà des goûts et...

Lire la critique

il y a 5 ans

7 j'aime

W: Two Worlds
ZadieDramagazine
8

Le chef d'oeuvre râté...

Le paradoxe qu'il réside dans mon titre est le même paradoxe qu'il existe dans le drama des deux mondes parallèles: un drama original qui en plus de flinguer des personnages au sens propre, se...

Lire la critique

il y a 5 ans

7 j'aime

1