L'homme de partout et de nulle part

Avis sur The Last Kingdom

Avatar Quentin Duc
Critique publiée par le

(J'ACTUALISE CETTE SERIE A CHAQUE NOUVELLE SAISON)

Saison 1

Uthred de Bamburgh, dont le père adoptif est mort au combat lors de l'invasion de la grande armée danoise en 867, est enlevé par Ragnar (le fameux de la série Viking) et élevé comme un danois.
Devenu grand, il à a choisir entre la loyauté à ses origines ou à sa famille.

L'Angleterre vu sous un jour nouveau, dans la continuité de la série Vikings se passant juste avant.
On voit cette fois ci depuis un angle beaucoup plus saxon cette période, avec le roi Alfred notamment. On apprend la vie des gens d'époque, les castes, les obligations, les guerriers, les seigneurs, les rapports entre locaux et indigènes.

On voit les armées d'époque, les tactiques, la politique, la succession royale….
On voit beaucoup et on ne s'ennuie pas car c'est épique.

Pour moi c'est un bon 8/10.
Par contre ce qui me chiffonne et qui m'empêche de mettre 9/10 c'est le plan de la scène de la bataille a la fin. On a des saxons déterminés a en découdre en formation (la tactique) qui matent les vikings, puis d'un coup tout le monde brise les rangs et fonce dans le tas en mode gros bourriquot. C'est comme si on s'emmerdait à un construire une maison pour ensuite y mettre le feu.

Saison 2

On rentre dans les intrigues politiques. Ca devient moins épique et plus pragmatique, les saxons ont repris la main et tente d'inverser le flux danois.

Je ne dirait pas que je me suis emmerdé mais plutôt que je suis décu du coté plan-plan de cette saison. Au final Uthred n'a toujours rien tenté pour Bamburgh même si il a réussi a vaincre un allié de son oncle.

On notera qu'à cette époque un homme pouvait devenir roi du jour au lendemain (Cuthbert), et encore roi.....sur un trone de bois avec maximum deux milles sujets. Et oui quand tu vois la cumbrie encore aujourd'hui c'est une région certes magnifique mais assez dépeuplé alors à l'époque.....

Cette fois on a la Mercie déclinante qui est rentré dans le Game, mais je trouve la performance de Toby Regbo maladroite et sa belle gueule en décalage avec l'époque (un rôle a la renaissance a partir du 15ème siècle lui conviendrai mieux).

Je n'est pas grand chose a dire, si la première saison valait bien son 8/10, celle la ne dépasse les 5/10. Ca se laisse regarder mais tu n'est jamais a fond.

Saison 3

C'EST DE LOIN la meilleure saison pour l'instant.
On a tout les ingrédients du film épique = les complots a gogo, un coup a moi, un coup a toi (ou plutôt un coup dans ta gueule) / Les scènes de batailles qui s'enchainent (trois dans la saison quand même) / les acteurs qui surnagent, dont Toby Regbo qui est clairement en train de me bluffer / la rivalité politique et religieuse à son plus haut niveau / des méchants bien badass ou machiavélique / des Héros avec des valeurs…

A ce niveau de l'action, on se fout complètement que Uthred ne reprenne plus Bamburgh. Oublié la Northumbrie et c'est tant mieux ! vive le Wessex ! Il chemine toujours à droite à gauche mais au moins il se passe des choses, avec du sang et des larmes.

Niveau scénario, on est pas loin de GOT avec des personnages qui dégagent rapidement mais toujours avec une logique néanmoins (rien de gratuit).
Alfred commence à céder la main, à son fils notamment, Edward.

La Mercie de son coté est vraiment rentré dans le scénario et ca me plait ! (d'ailleurs j'aime beaucoup les uniformes de son armée, avec des casques coppergate magnifique).
Bref c'est a voir de toute urgence, notamment si vous avez Netflix.

Ca vaut bien un 9/10.

HISTORICITE ET REALISME JUSQU'A PRESENT ?

Certains mettent en avant le manque de réalisme ? Justement la série Vikings n'est pas réaliste, et elle est totalement anachronique (bien qu'épique, on a des personnages de 793 et d'autres de 911 pour exemple dans une période qui ne dépasse pas 20 ans.......).

Les codes historiques sont respectés dans last kingdom =
-Les scènes de batailles sont réalistes. Dites vous qu'on est au 9eme siècle, pas pendant l'empire romain. A cette époque seuls les Francs (et ouais ma gueule), les Romains d'Orient et les Arabes ont la capacité d'aligner plus de 5000 hommes lors d'un combat (ca fait à peine trois entités sur une trentaine entre Europe et Orient). d'ailleurs la stratégie est en adéquation. les charges héroïques comme dans Braveheart c'était très rare et ca viendra avec la cavalerie à partir des croisades.
-Les personnages ont des dégaines qui correspondent bien à leur identité = les saxons sont christianisés depuis au moins 200 ans à l'arrivée des vikings. donc fini les cheveux longs et les peaux de bêtes contrairement a leurs cousins en Germanie que charlemagne a combattu. Les vikings sont montrés sous leurs vraies jours, païens, colons cultivateurs et ambitieux guerriers.
-On voit un peu le coté religieux mais peu, on évite ainsi de tomber dans le mysticisme hasardeux de la série vikings.
-On voit les rivalités politiques qui pouvaient exister entre les anglais (saxons du Wessex, les angles de Northumbrie, les Bretons du Cornwall...)
-On a un héros qui n'en est pas un puisque c'est un homme comme tout le monde, un peu bourrin (ca représente bien l'époque), en froid avec l'église (ca par contre ca la représente moins bien), et passionné (par les fesses comme nous tous encore aujourd'hui).
-Il y a pas mal de coup de pute au niveau politique mais faut s'imaginer qu'a l'époque en tout et pour tout dans l'actuel royaume uni, il y avait exactement 16 royaumes indépendant les uns des autres (sans compter les Comtés et Chefferies plus ou moins autonomes). Citons les (pour la fin du 9eme siècle) pour le plaisir de savoir = Wessex, Cornouailles, Mercie, Danelaw, Northumbrie, Strachtylde, Alba, Gwynned, Deheubarton, Morgannw, Gwent, Brycheniog, Powys, East Anglie, Sussex, Essex.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4643 fois
9 apprécient

Autres actions de Quentin Duc The Last Kingdom