Quand Tom Hiddleston se donne des faux airs de Bond.

Avis sur The Night Manager

Avatar Nash Tulsa
Critique publiée par le

The Night Manager possède de nombreux atouts à faire valoir : une histoire de John le Carré, Tom Hiddleston (Thor, Avengers, High-Rises), Hugh Laurie (Dr House) ou encore Olivia Colman (Broadchurch) au casting, au tant dire du lourd sur le papier.

Le premier épisode fait office de mise en place des différents protagonistes, l'action est lente et prend son temps, l'intrigue reste assez mystérieuse, le second épisode quand à lui rentre dans le vif du sujet avec une accélération de l'intrigue bien amené. Tout les éléments du film d'espionnage sont là ou presque, meurtre, trahison, duperie, femmes fatales ou encore destination typique de ce genre cinématographique (Le Caire, Zermatt, Londres, Majorque etc.).

Oui cinématographique c'est le mot, clairement après ces 3 premiers épisodes la série se place dans le haut de tableau de ce que l'on peut voir à la télévision et rivalise allègrement avec les qualités d'un long métrage d'espionnage, voir fait mieux. Le soin apporté aux différents éléments, que ce soit le traitement des personnages, les décors etc. font qu'on à l'impression d'être devant un film plus qu'une série. La réalisation est très soigné, avec des plans splendides. Une certaines froideur et mélancolie se dégage de chaque scènes pour le premier épisode, une sorte de malaise ambiant, de menace impénétrable, on se sent immédiatement plongé à l'intérieur de l'intrigue et surtout imprégné du personnage principal. Visuellement impeccable la série frappe donc très fort sur le plan de la réalisation et ce pendant les 6 épisodes.

Il faut aussi faire honneur au jeu des acteurs et tout particulièrement celui de Tom Hiddleston, magnétique, qui éclabousse de tout son talent cette série, il est irrésistible et apporte beaucoup à l'ensemble. Une valeur montante qui ne devrait pas cesser d'atteindre des sommets dans les prochaines années. (Je le verrais bien prendre la relève de l'agent 007 après D.Craig, d'ailleurs tous les médias en parle depuis la sortie de la série). Le reste du casting est solide et livre une prestation à la hauteur de leur talent, Hugh Laurie que l'ont découvre plus précisément dans le second épisode fait des merveilles lui aussi.

Forcément TNM fera penser au plus célèbre agent anglais, car elle emprunte beaucoup à 007 notamment sur le côté luxe (jolies femmes, milieux aisés, destination de rêves), mais attention tout de même, cette série ne plaira pas forcément à tout le monde, comme dit plus haut l'intrigue se met lentement en place, le scénario insiste beaucoup sur la psychologie des personnages, leurs émotions et il n'y pas vraiment de scènes d'action si ce n'est sur le dernier épisode, ce n'est pas du Jason Bourne ou James Bond, la comparaison se fera plus avec des long métrages comme "La Taupe" ou encore "Un homme très recherché". The Night Manager a une approche avec peu d'artifices de l'espionnage, elle risque donc de faire des frustrés à ce niveau là.

Est-ce la série d'espionnage parfaite ? Presque est on tenté de dire, on frôle le sans faute et vraiment The Night Manager est à la hauteur de ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle. On pourra éventuellement reprocher une fin un peu facile mais pleine de suspense quand même ainsi qu'un scénario convenu (classique mais efficace pourrait on dire) mais c'est histoire de chipoter un peu. Le jeu du chat et la sourie entre Hugh Laurie et Tom Hiddleston donne beaucoup d'intensité à l'ensemble et le format cour permet d'éviter les rallonges inutiles et d'aller à l'essentiel tout en apportant le nécessaire à chaque élément. The Night Manager est l'une des séries de l'année, sans conteste, à voir absolument !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4177 fois
13 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Nash Tulsa The Night Manager