Un sacré potentiel, mais réservé aux fans...?

Avis sur The Witcher

Avatar Heraclea
Critique publiée par le

Par où commencer ?

En tant que fan absolue de l'univers Witcher ayant lu les livres et joué des heures à The Witcher 3, il m'a suffi de bien peu pour être séduite par la série. La musique, les scènes de combat, les personnages, l'atmosphère... Tout semble bien parti. Henry Cavill, vrai fan de l'univers (et ça se sent) rend un excellent hommage à Geralt dans son jeu, par sa voix incroyable, ses mimiques, sa gestuelle et son humour mordant (on apprécie vite sa relation avec Jaskier).

Yennefer m'a également surprise. Etant l'un de mes gros coups de cœur notamment dans le jeu, j'appréhendais beaucoup la performance d'Anya, mais je n'ai pas été déçue. L'actrice paraît avoir cerné au mieux les motivations du personnage...

Son ambition démesurée, puis cette frustration obsessionnelle envers la fertilité qui rendent son caractère si particulier. La scène sur la plage avec le bébé, qui n'a pas lieu dans les livres à ma connaissance, est vraiment celle qui m'a le plus marqué.

Cette Yen manque certes encore un peu de tranchant par rapport aux livres et aux jeux, mais j'espère que la Saison 2 saura la faire évoluer vers celle que l'on connait si bien.

Alors pourquoi 7/10, et pas 10/10, 11/10, 20/10, dans le cas d'une fan aussi extrémiste que moi (et qui d'ailleurs n'a aucun problème à facilement lâcher des coups de cœur dans tous les sens) ?

La série The Witcher, en voulant faire parfaitement honneur aux livres (et aussi aux jeux d'une certaine façon) se tire une balle dans le pied. Malgré un casting très prometteur et des acteurs ayant bien cernés les motivations de leurs personnages respectifs, l'histoire, qui respecte assez fidèlement les livres, parait décousue. On saute de scènes en scènes, sans rappels clairs de la temporalité. Pour quelqu'un qui connait aussi bien l'univers que moi, il m'a fallu tout de même à chaque fois quelques minutes pour resituer l'action dans sa chronologie.

En soi, on pourrait passer au-delà de ce problème en se disant "tel personnage est dans le présent, tel personnage est dans le passé etc" mais le véritable danger de ces sauts dans le temps est qu'ils paraissent détruire une partie (importante) de ce qui motive les personnages. Ainsi, pour un spectateur lambda, certains personnages peuvent apparaître plein de contradictions, dire une chose dans une scène pour dire l'inverse dix minutes plus tard (alors qu'en réalité, ces dix minutes représentent 80 années écoulées depuis les événements précédents)...

Yennefer qui sacrifie sa fertilité pour acquérir puissance et pouvoir, puis rêve d'un bébé quelques épisodes plus loin en est un exemple parmi d'autres

La conséquence de ce désordre chronologique risque d'être désastreuse pour Netflix et ce pour une raison simple: recommander cette série à quelqu'un n'ayant aucune familiarité avec l'univers de The Witcher est assez délicat. S'ajoutant à cela les questions classiques du lore qui compliquent déjà la compréhension à ceux qui débutent avec l'univers (Cintra? Nilfgaard? Le sang des elfes? La conjonction des sphères? Kaer Morhen? Les monstres? Le Chapitre? etc.) on obtient une série difficile à vendre aux nouveaux venus (sans parler des rappels en boucle de la destinée et du moindre mal qui sont déjà trop pesants dans les livres à mon goût).

Saupoudrant tout cela d'une CGI parfois ridicule (j'ose le mot, car elle m'a parfois complètement coupée dans mes élans de hype lors de certaines scènes)...

coucou Duny, coucou dragons

de certaines modifications par rapport aux livres parfois malvenues...

pas de rencontre avec Ciri à Brokilon, et une rencontre Yen/Geralt qui manque d'impact (on ne retrouve pas la fascination pure et dure de Geralt pour Yen, qui le pousse à faire son dernier voeu lorsqu'elle le surplombe, et qu'il devine au fond de ses yeux toutes ses souffrances passées)

et de quelques courts passages qui font grincer les dents...

coucou le bisou de l'épisode 6, vous savez celui dont je parle (et Yen, pitié, repose-moi ces épées bon sang tu es une magicienne)

... on obtient une série qui fait plaisir aux fans avec un casting solide, mais qui risque de donner beaucoup de fil à retordre aux petits nouveaux, voire de paraître carrément nulle à leurs yeux.

Je compte beaucoup sur la Saison 2 pour lâcher enfin mon 10/10, étant donné la façon dont évolue l'intrigue à partir du troisième livre.
Dommage que la Saison 1 risque de faire fuir beaucoup de fans potentiels avant que la Saison 2 ne puisse rattraper le coup.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 8723 fois
124 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Heraclea The Witcher