Illustration Nez cassé

Les meilleurs albums de Blueberry selon Arthur Debussy

Avatar Arthur Debussy Cette liste de 17

BD

par Arthur Debussy est une réponse au sondage Les meilleurs albums de Blueberry

Liste en construction. L'ordre et la note des albums va sûrement changer au fil de mes lectures, quand j'aurai une vision d'ensemble de la série, que je lis pour la première fois.

Vous aussi, participez au sondage !
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • 1

    Fort Navajo - Blueberry, tome 1 (1965)

    Sortie : septembre 1965.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Un très bon premier opus, qui commence in medias res, autour d'une table à jouer dans un saloon. On découvre cet anti-héros atypique et sympathique, formant un duo bienvenu avec le lieutenant Graig, alter ego de Blueberry, aussi guindé que Blueberry est indiscipliné. Mais c'est surtout l'arrière fond de guerre amérindiennes qui se révèle passionnant, avec toute une galerie de personnages, des plus nobles au plus détestables.
  • 2

    Tonnerre à l'ouest - Blueberry, tome 2 (1966)

    Sortie : janvier 1966.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Deuxième tome qui maintient l'énergie et la tension du premier. Certes, le dessin est encore maladroit, les personnages changeant de visages d'une case à l'autre, mais le récit est passionnant et Giraud fait le job, on se croirait plongé en plein Far West.
  • 3

    Le Cavalier perdu - Blueberry, tome 4 (1968)

    Sortie : janvier 1968.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius), Joseph Gillain (Jijé) et Jean-Michel Charlier

    Un opus au même niveau que les deux premiers de ce cycle, où le lieutenant Crowe et les charismatiques renégats sudistes ont un rôle central, ce qui n'est pas pour me déplaire.
  • 4

    Le Spectre aux balles d'or - Blueberry, tome 12 (1972)

    Sortie : juillet 1972.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Formidable diptyque, où la fièvre de l'or rend fous toute une galerie de protagonistes peu recommandables. Le dessin de Giraud est maîtrisé et franchement superbe, même si parfois encore maladroit et un peu fouillis. Mais surtout, le scénario de Charlier est en or massif, ne laissant aucun temps morts et n'épargnant pas le lecteur, qui se voit chahuté au long des nombreux rebondissements de ce récit enfiévré. Et on en redemande !
  • 5

    La Mine de l'Allemand perdu - Blueberry, tome 11 (1972)

    Sortie : janvier 1972.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Premier volet du cycle de l'Or de la Sierra, un poil en deçà du « Spectre aux Balles d'Or », tellement ce dernier est réussi, mais néanmoins indispensable prologue de cette ruée vers l'or qui ne laissera que des cadavres sur le chemin. Le récit est âpre, sombre, tout comme l'âme de certains protagonistes, particulièrement retors. La série prend une nouvelle dimension, tragique, presque désespérée, plus aride et plus sèche encore que dans le récit des guerres indiennes que forment peu ou prou les 10 premiers tomes.
  • 6

    Ballade pour un cercueil - Blueberry, tome 15 (1974)

    Sortie : janvier 1974.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Acte final du cycle du trésor des confédérés. Une ballade – le mot est bien choisi – tout ce qu'il y a de plus macabre. Car l'or ne pardonne pas : à l'issue de ce récit, les morts sont innombrables. Toutes ces figures tombées pour un trésor maudit... Charlier se fait plus crépusculaire que jamais, le romantisme des premiers albums est comme fauché dans son élan, à l'image de la troupe des rebelles sudistes...
  • 7

    L'Homme qui valait 500 000 $ - Blueberry, tome 14 (1973)

    Sortie : juillet 1973.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Album au cœur du triptyque / cycle du trésor des confédérés. Plein de rebondissements, c'est un des meilleurs opus de la série, avec plusieurs méchants particulièrement odieux. Blueberry et ses amis ont fort à faire pour sauver leur peau !
  • 8

    Angel Face - Blueberry, tome 17 (1975)

    Sortie : juillet 1975.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Charlier donne naissance à un nouvel antagoniste pour Blueberry : Angel Face. Un ennemi autrement plus subtil qu'un Steelfingers par exemple, car personne ne soupçonne la force et la duplicité d'Angel Face, faible et couard en apparence. Outre le fait que les péripéties sont trépidantes et que l'album fourmille de personnes qui en veulent à notre héros yankee, l'opposition entre Blueberry et sa némésis androgyne est particulièrement réussi, presque symbolique.
  • 9

    Le Cheval de fer - Blueberry, tome 7 (1970)

    Sortie : janvier 1970.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Charlier nous plonge dans l'épopée du chemin de fer américain et nous offre en même temps un charismatique antagoniste face à Blueberry. Autre fait notable, le dessin est devenu beaucoup plus maîtrisé depuis le précédent tome. Et puis pas mal d'action... et une terrible trahison. Le tout est très divertissant mais manque peut-être un peu d'âme, ce que possédaient davantage les premiers Blueberry. Mais wait and see, la suite de la série s'annonce des plus intéressantes, je sais que les albums les plus aimés sont à venir.
  • 10

    La Piste des Sioux - Blueberry, tome 9 (1971)

    Sortie : janvier 1971.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Un album plein de rebondissements, toujours dans ce cycle du Cheval de fer. Blueberry en prend pour son grade, et démontre une fois de plus le talent qu'il a à se sortir des pièges inextricables. Un très bon album.
  • 11

    Chihuahua Pearl - Blueberry, tome 13 (1973)

    Sortie : janvier 1973.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Introduction à un cycle de trois albums, celui du trésor des confédérés. Par conséquent, cet album sert surtout de prologue, le temps que tous les éléments de l'intrigue se mettent en place, avec toute une galerie de personnages plus ou moins recommandables, tous pris par une irrésistible soif de l'or. C'est donc l'album le plus faible du cycle, mais il est tout de même réussi.
  • 12

    Le Hors la loi - Blueberry, tome 16 (1974)

    Sortie : octobre 1974.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Un album particulier : on y voit Blueberry méconnaissable, le crâne rasé, en train de croupir dans une prison. La suite de l'histoire va s'enchaîner de façon particulièrement bien huilée et pour cause. Le talent de Charlier est indéniable, il fait se refermer autour de Blueberry un étau étouffant, avec une précision dont lui seul à le secret. Mais le meilleur est à venir avec le second tome de ce diptyque : « Angel Face ».
  • 13

    L'Homme au poing d'acier - Blueberry, tome 8 (1970)

    Sortie : septembre 1970.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Suite du « Cheval de Fer », tout aussi trépidante, avec une bonne dose de suspense et d'action. Il manque toujours un petit quelque chose, mais c'est tout de même du grand art. Le découpage de Giraud est de plus en plus maîtrisé, comme le dessin et les couleurs. Ça devient un vrai régal visuel ! Quant à Charlier , il joue avec nos nerfs, et on en redemande ! Hâte de lire les prochains albums.
  • 14

    L'Aigle solitaire - Blueberry, tome 3 (1967)

    Sortie : janvier 1967.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Dans ce tome, apparaît le premier antagoniste de Blueberry. Si ce « méchant » est caricatural, monolithique dans sa haine, il permet de créer encore davantage de tension et de suspense par son acharnement à mettre des bâtons dans les roues de Blueberry et de ses compagnons. Surtout que la cruauté de cet ennemi le rend d'autant plus terrifiant.
  • 15

    Général « Tête Jaune » - Blueberry, tome 10 (1971)

    Sortie : octobre 1971.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Déçu par cet album jugé très bon. Certes Charlier et Giraud sont ici talentueux, mais cet Allistair est tellement détestable qu'on peine à s'intéresser à son sort. Et les paysages hivernaux, certes très beaux, finissent par lasser. Pas un mauvais album, mais pas un chef-d’œuvre non plus, on en est loin.
  • 16

    La Piste des Navajos - Blueberry, tome 5 (1969)

    Sortie : janvier 1969.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Une relative déception. On passe beaucoup de temps dans cette mine, avec des retournements de situation assez invraisemblables. Mais c'est surtout cette fin expédiée qui déçoit, et plus encore la perte d'un personnage fort et central, que je trouve bien dommage, surtout par la soudaineté avec laquelle c'est amené. Même si d'un autre côté ça vient rajouter du tragique à ce récit épique et fleuve.
  • 17

    L'Homme à l'étoile d'argent - Blueberry, tome 6 (1969)

    Sortie : octobre 1969.

    BD franco-belge de Jean Giraud (Moebius) et Jean-Michel Charlier

    Un tome directement inspiré par le film « Rio Bravo » d'Howard Hawks, dont Charlier reprend beaucoup d'éléments... sauf que forcément c'est moins bien, d'autant qu'on se doute de comment ça va finir. Reste un épisode qui se lit bien malgré un scénario un peu bancal, qui tente de faire tenir les 2h de « Rio Bravo » en 48 pages. Pas mal mais loin d'être renversant.