Illustration Cinéphile (2018)

Les meilleurs films de 2018 selon Marvellous

Avatar Marvellous Cette liste de 54

films

par Marvellous est une réponse au sondage Les meilleurs films de 2018

Juin 2017 : Marlina, la tueuse en quatre actes
Janvier 2018 : Seule sur la plage la nuit, 3 Billboards Outside Missouring, L'Affaire Roman J
Février 2018 : Black Panther, Moi, Tonya, Batman : Gotham by Gaslight, La nuit a dévoré le monde, Les Heures Sombres, The Cloverfield Paradox, L'insoumis
Mars 2018 : Black Panther (2e fois)
Avril 2018 : Ready Player One, Battleship Island, Phantom Thread, Annihilation, La Forme de L'eau, Avengers : Infinity War (x2), Rendel
Mai 2018 : Red Sparrow, Deadpool 2, Mute
Juin 2018 : Solo : A Star Wars Story
Juillet 2018 : Sicario : La Guerre des Cartels, Les Indestructibles 2, Les Bleus 2018 : Au coeur de l'épopée russe, Au Poste
Août 2018 : Mission : Impossible : Fallout, Jurassic World : Fallen Kingdom, Ant Man and the Wasp, Sans un Bruit, L'ïle aux Chiens, Revenge, Upgrade, Game Night, The Death of Superman
Septembre 2018 :
Octobre 2018 : A Star is Born, Yéti et Compagnie, First Man, The Greatest Showman, Bohemian Rapsody
Novembre 2018: La Ballade de Buster Scruggs, Overlord, The Night comes for us
Décembre 2018: Spider-Man : New Generations, Assassination nation

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • 1
    Bande-annonce

    Avengers : Infinity War (2018)

    2 h 29 min. Sortie : . Action, aventure, fantasy et science-fiction.

    Film de Anthony Russo et Joe Russo avec Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Chris Evans

    Voir critique.
  • 2
    Bande-annonce

    Spider-Man : New Generation (2018)

    Spider-Man: Into the Spider-Verse

    1 h 57 min. Sortie : . Action, aventure et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman avec Shameik Moore, Jake Johnson, Hailee Steinfeld

    L'énorme claque de cette fin d'année vient d'un film d'animation (presque) quelconque, dont l'annonce il y a quelques années m'avait fait ni chaud ni froid. Grâce à une invitation de Sony, j'ai pu éviter de rater la chance d'aller voir un tel bijou au cinéma.

    Mais quelle claque! Une animation débordant de mordant à tous les points de vue, une ingéniosité sans failles dans tout ce qu'il entreprend et le classique "j'ai ri et pleuré en l'intervalles de 5 minutes" ne m'a jamais paru aussi vrai. Déjà un classique de l'animation! (et enfin un film qui respecte totalement les comics dans son esprit et dans sa conception) (et le caméo de Stan Lee... bouleversant)
  • 3
    Bande-annonce

    Mission : Impossible - Fallout (2018)

    2 h 27 min. Sortie : . Action et thriller.

    Film de Christopher McQuarrie avec Tom Cruise, Henry Cavill, Rebecca Ferguson

    Le retour de McQuarrie, l'arrivée de Cavill. Le retour de Ferguson, l'arrivée de Paris. Le retour de Simon Pegg et l'arrivée d'une claque. Et Tom Cruise. Oui, vraiment, Tom Cruise.

    Rogue Nation et Fallout sont deux grand frères, différents dans leur ambiance, leur rythme et leur souffle, mais si proches dans leur narration, leurs personnages et leur grandiloquence. Fallout ne déçoit pas : il fournit les séquences d'action les plus époustouflantes de la saga, si ce n'est pour un film d'action de grande envergure (sinon les The Raid et John Wick lui casserait la gueule). Une seule séquence parvient à faire taire toute une salle; une violence inouie, une mise en scène brutale, des coups qui se ressentent dans des toilettes. Une claque.

    Il n'y a pas que les cascades de Cruise qui vont vous faire rougir dans cet opus, mais aussi son scénario (prévisible, mais qui marche du tonnerre et qui s'inscrit parfaitement dans la continuité des précédents opus), et un McQuarrie qui revient à la barre en livrant l'opus ultime, référençant tour à tour les précédents films, de la séquence d'introduction à la De Palma au sport intensif de Woo ou au drame familial de Abrahms. Mission : Impossible n'a jamais autant formé une saga.

    Fallout réserve des surprises, et nous tient en haleine pendant 2h30, qui toutefois paraissent un peu longues. Malgré tous les efforts de Cruise et de McQuarrie, quelques séquences semblent trop longues. Pire encore, le final est beaucoup trop invraisemblable, donnant son sens au nom de la saga, mais perdant crédibilité face aux lois de la physique auxquels l'équipe obéissaient jusqu'alors. Quoi qu'il en soit, Cruise mettra tout le monde d'accord cet été: c'est lui qui domine encore vingt ans après le cinéma d'action.
  • 4
    Bande-annonce

    Sans un bruit (2018)

    A Quiet Place

    1 h 30 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de John Krasinski avec Emily Blunt, John Krasinski, Millicent Simmonds

    Alors ça! Un très bon film horrifique, ça faisait longtemps que j'en avais pas vu! En réalité, faudrait enlever la dernière demi heure pour avoir un long métrage (enfin, assez court du coup) réellement excellent, parce que la surenchère de stupidités et d'incohérences forcent et tournent en dérision le film tout en l'alourdissant.

    Parce que sans ça, Sans un Bruit est sacrément impressionnant. D'aucuns diraient que c'est une expérience, d'autres un divertissement avec quelques scènes à suspens. Pour moi, John Krasinski livre un survival à l'ambiance pesante, qui souhaite oser avec une séquence d'introduction étonnante de cruauté (bon, finalement le reste du film ne suit pas la lignée de cette scène, mais qu'importe).

    Blunt est remarquable, et porte le film à elle seule. C'est dingue à quel point cette actrice joue à la perfection tous ses rôles, et c'est aussi dingue qu'on ne la voie pas plus dans les sorties hollywoodiennes! Bref, une Blunt magistrale pour une horreur réussie, bien que lente et incohérente sur sa fin... Dommage!
  • 5
    Bande-annonce

    First Man, le premier homme sur la Lune (2018)

    First Man

    2 h 22 min. Sortie : . Biopic et drame.

    Film de Damien Chazelle avec Ryan Gosling, Claire Foy, Kyle Chandler

    Damien Chazelle revient un an après e succès monstre de son La La Land, s'éloigne pour la première fois du monde de la musique pour se consacrer à l'Histoire, et pas n'importe quelle histoire.

    First Man ne retrace pas les aventures américaines d'Apollo 11 mais bien de l'humain Neil Armstrong, de ses doutes, ses peurs et ses démons et son impressionnant calme face aux épreuves endurées. First Man, c'est aussi un long métrage à la direction artistique splendide, bien qu'un peu embêtée par le choix de la caméra "à l'épaule" et à l'accumulation de plans rapprochés, qui s'ils assument le côté documentaire et historique pour titiller un réalisme important, empêchent peut être un peu l'immersion et la tranquillité d'une mise en scène plus posée.

    Ryan Gosling impressionne encore, mais il ne sert désormais plus à rien de s'attarder sur son jeu, parvenant toujours à immortaliser à l'écran chaque personnage qu'il incarne, quand bien mêmes les reproches qu'on peut lui adresser à travers l'absence d'émotions peuvent encore une fois être compréhensibles.

    Une belle épopée cosmique.
  • 6
    Bande-annonce

    L'Île aux chiens (2018)

    Isle of Dogs

    1 h 41 min. Sortie : . Aventure, comédie, science-fiction et animation.

    Long-métrage d'animation de Wes Anderson avec Bryan Cranston, Edward Norton, Bill Murray

    Nom d'un chien, le nouveau chiot de Wes Anderson a du mordant! Après ces 3 blagues canines qui ne manqueront pas de vous faire rire, venons en aux faits : Anderson est toujours un génie de la mise en scène, et même quand il revient au même niveau que Fantastic Mr Fox. C'est beau, décalé, toujours carré, mais surtout fun et divertissant comme jamais.

    Le long métrage d'animation est plutôt très clichée et peu surprenant (même les surprises sont difficiles à surprendre...), mais qu'importe, on s'amuse comme un fou devant un film du Wes et ça se ressent encore une fois avec celui-ci. L'île aux chiens est riche et fort, et c'est peu dire que j'en redemande!
  • 7
    Bande-annonce

    Assassination Nation (2018)

    1 h 50 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Sam Levinson avec Odessa Young, Hari Nef, Suki Waterhouse

    Assassination Nation avait tout pour me plaire et me déplaire en même temps : un fond archi politisé surfant sur les thèmes controversés actuels liés à la technologie, au féminisme et à la sursexualisation. Pourtant, Sam Levinson livre un film entièrement juste, du début à la fin, sans se méprendre tout en dénonçant violemment les vices d'une société contemporaine corrompue par le sexe, la violence et la discrimination.

    Le long métrage est une libre adaptation d'un événement qui s'est déroulé dans les années 1600 où des rumeurs se sont accumulées comme quoi certaines femmes étaient des sorcières, allant jusqu'à des mises à mort de ces femmes.

    Sam Levinson offre un film d'une générosité extrême, tant dans son fond que dans sa forme, et c'est avec un réel plaisir qu'on suit les aventures de ce groupe de femmes fortes et redoutables. Et le plan séquence est digne des plus grands jamais réalisés.
  • 8
    Bande-annonce

    Ant-Man et la Guêpe (2018)

    Ant-Man and the Wasp

    1 h 58 min. Sortie : . Action, aventure, science-fiction et comédie.

    Film de Peyton Reed avec Paul Rudd, Evangeline Lilly, Michael Douglas

    Voir critique.
  • 9
    Bande-annonce

    3 Billboards, les panneaux de la vengeance (2018)

    Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

    1 h 56 min. Sortie : . Comédie, policier et drame.

    Film de Martin McDonagh avec Frances McDormand, Woody Harrelson, Sam Rockwell

    3 Billboards a tout déchiré aux Golden Globes, et on comprend vraiment pourquoi en le visionnant. Le nouveau film de Martin McDonagh est d'une originalité surprenante et bienvenue, et offre un nouveau vent de fraîcheur dans les cinémas de ce début d'année. Face aux blockbusters et aux films académiques basés sur des histoires vraies, le métrage de McDonagh propose quelque chose de neuf et de passionnant.

    Il ne se passe des milliards de choses dans ce 3 Billboards. Mais c'est justement ça qui fait sa force : tout est misé sur la force du scénario et sur la puissance des personnages et de leur évolution au film du film. Ainsi, le trio d'acteurs porté par Frances McDormard est d'une justesse incroyable, chaque acteur apportant une touche appréciable au film. Le plus brillant élément reste Sam Rockwell, absolument transcendant et s'affirmant comme l'un des acteurs les plus souscôtés du milieu. Son Golden Globe, il le mérite amplement, et c'est même injuste de ne voir aucune nomination pour lui aux Oscars.

    3 Billboards détone, tant dans sa réalisation et ce magnifique plan séquence d'une violence visuelle et scénaristique bluffante que dans sa bande originale ou sa photographie. Tout est réuni afin d'élever 3 Billboards au sein des films les plus réussis de ce début d'année. En réalité, le métrage possède très peu de défauts tant les qualités semblent les dominer. On pourra peut être chipoter en se focalisant sur la fin un peu trop abrupte et les quelques lenteurs.

    Très belle surprise, qui mérite ses nominations et ses récompenses, et qui permet de bien commencer l'année 2018 au cinéma. Et vive Sam Rockwell.
  • 10
    Bande-annonce

    Battleship Island (2018)

    Goonhamdo

    2 h 12 min. Sortie : . Action, drame, historique et guerre.

    Film de Ryoo Seung-wan avec Hwang Jung-min, So Ji-Sub, Song Joong-ki

    Battleship Island avait ravi les foules l'an dernier au festival du film coréen. Néanmoins, il n'a été distribué que dans une salle en France quelques mois plus tard. S'il faut saluer les quelques salles indépendantes qui ont voulu le projeter du à son succès au Publicis, cela révèle aussi les méfaits des distributeurs et le manque de confiance dans le cinéma non occidental...

    Pourtant, Battleship Island avait de quoi faire exploser le box office français. En s'adonnant au blockbuster, Ryoo Seung-wan ne livre pas seulement un simple divertissement puissant basé sur un fait réel, mais bien un récit d'aventures, une lutte pour la liberté. Bref, le metteur en scène nous offre un long métrage absolument spectaculaire, tant dans sa mise en scène que dans son écriture, parfois niaise et touchante, et parfois dure et sincère, mais toujours en mélangeant habilement le drame et la comédie.

    En s'accaparant un certain thème connu dans le monde entier (The Ectasy of Gold), Battleship Island s'inscrit non seulement dans les meilleurs films de 2018 mais aussi dans les plus gros coups de poing de tous les temps. Une simple séquence finale d'une vingtaine de minutes qui met à mal toutes les scènes d'action des films occidentaux, prouvant une nouvelle fois la surpuissance du cinéma coréen dans tous les genres.

    Violent, énergétique, fulgurant et habile, Battleship Island est bien la claque annoncée. Et si son imperfectibilité l'affecte un peu dans ses défauts scénaristiques, il est clairement en lice pour être l'un des meilleurs films de cette année.
  • 11
    Bande-annonce

    Deadpool 2 (2018)

    1 h 59 min. Sortie : . Action, aventure, comédie et science-fiction.

    Film de David Leitch avec Ryan Reynolds, Josh Brolin, Morena Baccarin

    C'est amusant, parce que Deadpool a toujours été un personnage controversé. Au départ, c'est parti d'une petite blague d'un scénariste chez Marvel et puis les lecteurs ont tellement aimé son côté délirant qu'il est devenu une icône de le maison aux grandes idées. Pour autant, malgré la tonne de comics qui lui sont dédiés, Deadpool n'a jamais eu d'arcs narratifs incroyables (mis à part quelques uns tout de même) et se contente généralement d'être le véhicule de teams up ou de sympathiques divertissements picturaux où on s'amuse plus qu'on ne réfléchit. Et en fait, c'est exactement là où veut nous emmener le film. Parce que ouais, cette suite aime bien poser quelques instants dramatiques pour te faire croire à quelques enjeux et quelques discours débiles sur la famille et l'amitié, mais on va pas se mentir : le film est con, y'a pas de scénario, et le tout est juste là pour remplir ses fonctions : être délirant, se moquer de tout, aller dans les caméos et les références, dans le méta à fond. Et de ce point de vue, DP2 y arrive bien mieux que son prédécesseur (que je dois vraiment revoir parce que il me semble avoir bien plus apprécié cet opus, et pourtant ma note du premier film est supérieure).

    Alors du coup, il y aura forcément tous un tas de gogoles et de cinéphiles pour essayer de te faire avaler le fait que ce n'est pas un bon film, que ça n'honore pas le cinéma et qu'en fait, le monde s'en passerait bien. Sauf que ces gens là ont pas compris que Deadpool 2 en a strictement rien à faire d'être oubliable dans quelques années. Il veut divertir, il veut, sur le coup, être original et inventif. Il pourrait mieux le faire -après tout, la réalisation semble réellement plate malgré un David Leitch aux commandes, ce qui confirme les doutes sur le metteur en scène depuis Atomic Blonde-. Mais qu'importe, Ryan Reynolds donne toute sa vie et toute son âme dans le personnage, et ça se ressent. C'est très bon, hyper fun et absolument hilarant, si bien qu'on peut se poser la question de savoir si on avait pas ri autant depuis longtemps devant un film. L'humour est moins gras et bien plus référencée que dans le premier film, ce qui est tout à son honneur.

    Ouais, Deadpool 2, c'est pas le film de l'année. Mais et alors ? C'est divertissant, posé, fun, et fidèle. Et ça ne peut pas faire plaisir à tout le monde.
  • 12
    Bande-annonce

    Les Indestructibles 2 (2018)

    Incredibles 2

    1 h 58 min. Sortie : . Animation, action, aventure et fantastique.

    Long-métrage d'animation de Brad Bird avec Craig T. Nelson, Holly Hunter, Samuel L. Jackson

    N'importe qui commencerait un avis sur ô combien de temps on a attendu cette suite et qu'elle est enfin là et que ça respecte entièrement le premier film etc... ça sonne cliché, mais pourtant c'est réellement vrai. Brad Bird rempile et signe une suite pour son bébé proclamé chef d'oeuvre. Restant dans le même état d'esprit, ce second opus arrive à côtoyer les instants de génie du premier tout en apportant quelques autres séquences toutes fraîches toutes bonnes.

    On va pas tourner autour du pot : l'animation est grandiose, l'humour est super, on retrouve exactement l'ambiance du premier, mais le scénario est vraiment vraiment simpliste. Trop. Alors ouais, fallait pas s'attendre à une intrigue hyper étoffée c'est sur, et c'est même normal, mais le bât blesse quand même et le film souffre quelque peu de ce rythme perturbé par une intrigue clichée et déjà vue.

    ça reste honnête et à voir d'urgence pour les amateurs de films d'animation!
  • 13
    Bande-annonce

    Black Panther (2018)

    2 h 14 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Ryan Coogler avec Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong'o

    Nouveau film des studios Marvel, et nouveau bébé du MCU. Petit coup de coeur et petite déception pour ce nouveau long métrage. Niveau mise en scène, Ryan Coogler envoie à la fois du très lourd et de l'affreux. Ainsi, on a à la fois le droit à des séquences très riches niveau visuel, couleurs et esthétique, mais les scènes d'action sont purement illisibles et brouillonnes et c'est bien dommage.

    Black Panther a en ce moment un succès absolument phénoménal, c'est juste bluffant. Et rien que pour ça, le film est rentré dans l'Histoire. Un peu à la manière de Get Out ou de Wonder Woman l'an dernier, du coup ça en fait pas forcément un bon film. Mais ici, Black Panther a un certain charme. Il garde les ingrédients des films du MCU (et ses défauts habituels) tout en apportant sa propre touche bienvenue. Le film appuie un peu plus sur ses enjeux et les motivations de ses personnages (pour livrer un film plus politique qu'à l'accoutume). On peut d'ailleurs féliciter Marvel pour son utilisation enfin excellente des personnages secondaires qui ici sont tous utiles et appréciables.

    D'ailleurs, c'est ce qui fait la force de Black Panther. Ses personnages sont attachants et permettent de suivre sans grande peine leurs multiples aventures. Malgré une première heure assez lente, le film possède un rythme assez cadencé et sympathique.

    Finalement, Black Panther est un bon film. Pas le meilleur du MCU, mais un qui apporte un (petit) vent de fraîcheur au genre, via entre autres une belle esthétique (quoi qu'imparfaite).

    Vu avec MatthieuS, Tonto et Nick Cortex.
  • 14
    Bande-annonce

    Overlord (2018)

    1 h 50 min. Sortie : . Action, aventure, Épouvante-horreur, science-fiction et guerre.

    Film de Julius Avery avec Jovan Adepo, Wyatt Russell, Mathilde Ollivier

    Overlord est très généreux dans son ouverture glaçante et stupéfiante et perd un peu de son charme ténébreux dans du sentimental dispensable. Une bonne grosse d'hémoglobine qui ne mise pas sur la surenchère pour impressionner (enfin!).
  • 15
    Bande-annonce

    Annihilation (2018)

    1 h 55 min. Sortie : . Épouvante-Horreur, drame, science-fiction et thriller.

    Film de Alex Garland avec Natalie Portman, Tessa Thompson, Jennifer Jason Leigh

    Le nouveau film d'Alex Garland n'a pas fait grand bruit lors de sa sortie ? Ne cherchez pas, c'est la faute de Netflix, tout ça. Parce que le nouveau long métrage du metteur en scène d'Ex Machina a tout pour être un film de science fiction reconnu et apprécié (et il l'aurait été encore plus sur grand écran...). Avec son casting 4 étoiles et sa direction artistique spectaculaire, portés par une ambiance pesante et réussie, Annihilation amène avec lui tout un tas de bonnes idées intéressantes. Alex Garland réussit donc de nouveau à faire un film de sf surprenant et intéressant. Malheureusement pour lui, il lui faut encore progresser sur le plan scénaristique, car si l'image fait beaucoup, elle ne fait pas tout.
  • 16
    Bande-annonce

    Une affaire de famille (2018)

    Manbiki Kazoku

    2 h 01 min. Sortie : . Drame.

    Film de Hirokazu Kore-eda avec Lily Franky, Sakura Andô, Mayu Matsuoka

    Touchant film japonais qui trouve son énergie et sa force dans le jeu du jeune acteur, tout simplement époustouflant. Une belle affaire de famille.
  • 17
    Bande-annonce

    La Ballade de Buster Scruggs (2018)

    The Ballad of Buster Scruggs

    2 h 12 min. Sortie : . Western, comédie et sketches.

    Film de Joel Coen et Ethan Coen avec Tim Blake Nelson, James Franco, Liam Neeson

    Les frères Coen livrent un western dramatique absurde très noir, tant dans son humour que dans ses situations, et montrent quelques années après leur outrageant Avé César que le western noir est bien leur genre de prédilection (excepté The Big Lebowski <3).
  • 18
    Bande-annonce

    The Drug King (2018)

    Mayakwang

    2 h 19 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Woo Min-Ho avec Song Kang-ho, Cho Jung-Seok, Bae Doo-Na

    Song Kang-ho porte le film à lui tout seul. Sans ce brillant acteur, le long métrage perdrait considérablement de son intérêt. Le film est assez brouillon, les défis très vite délaissés ce qui parfois laisse place à la simplicité. Belle mise en scène tout de même.
  • 19
    Bande-annonce

    La nuit a dévoré le monde (2018)

    1 h 33 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Dominique Rocher avec Anders Danielsen Lie, Golshifteh Farahani, Denis Lavant

    "La nuit a dévoré le monde" n'a pas pour seul mérite d'avoir la plus belle affiche de tous les temps : c'est un long métrage français original, un film de genre surprenant dans le paysage cinématographique francophone. Et à voir le résultat, on s'adonne à se demander pourquoi on ne voit que trop rarement ce genre de films.

    Au-delà du titre zombifique qu'arbore le film, "la nuit a dévoré le monde" surprend en s'éloignant de l'aura des grosses productions américaines sur le sujet. Bien entendu, certains stéréotypes restent présents, et le film ne tente pas de désamorcer les inévitables clichés du genre, mais toutefois il essaie de s'émanciper du genre, déjà en ne surfant pas sur son caractère possiblement horrifique. Ainsi, malgré la violence évidente du métrage et quelques scènes très efficaces, la plus grande partie du film évite tout jumpscare ou autre connerie inutile. En travaillant son personnage, le film tente de proposer autre chose. Malheureusement, le personnage principal incarné par l'acteur Anders Danielsen Lie est assez mal écrit, et l'acteur en lui même ne donne pas une prestation inoubliable. Heureusement, le film est en grande partie muet, ce qui évite à l'acteur de balancer ses répliques qui sonnent fausses.

    Pour un premier film, Dominique Rocher livre quelque chose d'unique : pas dans le genre, mais dans le cinéma français. En presque huit clos, il filme un spectacle fantastique intéressant et (presque) passionnant, qui fait énormément de bien. Dommage que le film soit légèrement paralysé par ses lenteurs un peu trop présentes, surtout au vu du niveau extrêmement jouissif de LA scène anxiogène du film.

    Un bon métrage français qui se doit d'être vu en salle pour encourager le cinéma de genre français. Le cinéma de genre réussi, bien sûr.
  • 20
    Bande-annonce

    Mystérieux trous noirs (2018)

    Black Hole Apocalypse

    1 h 51 min. Sortie : .

    Documentaire de Janna Levin et Rushmore DeNooyer

    Les images ont beau être mauvaises ou peu remarquables mais honnêtement la vulgarisation est superbe sans être trop accentuée, et la plongée dans le milieu des trous noirs se fait accompagner des grands scientifiques encore en vie. Passionnant!
  • 21
    Bande-annonce

    Batman : Gotham by Gaslight (2018)

    1 h 18 min. Sortie : . Animation, action, aventure, policier et fantastique.

    Film de Sam Liu avec Bruce Greenwood, Jennifer Carpenter, Anthony Head

    Agréablement surpris par la qualité de ce nouveau DTV d'animation consacré à Batman. Il faut croire que Warner est plus fort pour faire des films d'animation DC que des films live...

    Batman : Gotham by Gaslight souffre énormément de son animation, qui est d'une laideur parfois vraiment désolante (bon, c'est exagéré, mais le style ne s'est toujours pas amélioré depuis quelques années, et ça se ressent). Mais à part ça, le film passe à une vitesse folle grâce à un scénario efficace et... des dialogues excellents. Je ne pensais pas dire ça un jour d'un film d'animation DC, mais les dialogues (et notamment les multiples monologues de Jack l'Eventreur) sont très réussis. Bref, l'histoire est bonne, la BO est chouette et le pitch tiré d'un comics est vraiment sympathique. Une belle découverte. Et c'est mille fois mieux que Justice League...
  • 22
    Bande-annonce

    Upgrade (2018)

    1 h 40 min. Sortie : . Action, science-fiction, thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Leigh Whannell avec Logan Marshall-Green, Betty Gabriel, Harrison Gilbertson

    ça partait vraiment très mal. Les 30 premières minutes, j'y ai pas cru, j'avais envie d'accélérer, ça puait le réchauffé et le film trash et fun promis n'était pas là. Et puis c'est arrivé, la symbiose a pris corps et c'était un parcours vraiment sympathique.

    Leigh Whannell filme un futur proche dénué d'originalité, mais propose une vision cauchemardesque de ce qu'elle pourrait apporter et détruit toutes les conventions qu'on a du bon film d'action futuriste avec une fin tout bonnement époustouflante (et qui donne envie d'avoir une suite!).

    Loin d'être un grand film, Upgrade est divertissant, violent et offre un certain niveau de renouveau dans le genre, ce qui est appréciable. Et ce sera à tous les coups un Venom bien meilleur que le Venom qui va bientôt sortir. Parce que la comparaison est là, clairement.
  • 23
    Bande-annonce

    Aquaman (2018)

    2 h 23 min. Sortie : . Action, aventure, fantastique et science-fiction.

    Film de James Wan avec Jason Momoa, Amber Heard, Willem Dafoe

    C'est marrant; Je n'attendais rien d'Aquaman et j'attendais beaucoup de Captain Marvel. Et les deux m'ont surpris.

    Aquaman n'est pas le film du siècle, et surfe complètement dans tous les clichés du genre mais il les exploite correctement tout au long du film et c'est sa grande force. Oui, c'est stupide et souvent très vilain, mais qu'importe, c'est jouissif, fun et vraiment super héroïque. Parfois, un bon film de super héros n'a pas besoin de réinventer le genre (coucou Ant Man and The Wasp :) ), il peut juste l'exploiter pleinement.
  • 24
    Bande-annonce

    Bohemian Rhapsody (2018)

    2 h 14 min. Sortie : . Biopic, drame et comédie musicale.

    Film de Bryan Singer avec Rami Malek, Lucy Boynton, Gwilym Lee

    Rami Malek et Bryan Singer associent leur singularité et leur unicité dans un long métrage biopic complètement ahurissant d'harmonie -une plongée mélodieuse dans la peau d'un des plus grands chanteurs du XXème siècle-. En lisse pour les oscars!
  • 25
    Bande-annonce

    Sicario La Guerre des cartels (2018)

    Sicario: Day of the Soldado

    2 h 02 min. Sortie : . Action, policier, drame et thriller.

    Film de Stefano Sollima avec Benicio Del Toro, Josh Brolin, Isabela Merced

    Anciennement baptisé Soldado, le nouveau métrage de Sollima servant de suite à l'impressionnant thriller de Villeneuve ne semblait à proprement parler pas nécessaire du tout, malgré la présence rassurante de Taylor Sheridan au scénario, responsable de la cohésion magistrale de sa trilogie sur les blessures de l'Amérique.Qui plus est, Blunt n'est pas de retour, et il n'est ici plus question d'une quelconque identification avec un personnage; la plupart ne sont que des seconds couteaux et ceux importants sont des gens qui sortent de l'ordinaire. Pour remédier à ça, Sheridan et Sollima tentent de faire de Sicario une franchise d'action, de suspens et bien moins de manigances et de supercheries. Fini l'incompréhension, tout est dit si bien que le spectateur n'aura pas beaucoup de surprises tout au long du film. Un bien beau défaut quand il s'agit d'un thriller aux si grandes ambitions.

    Il faut reconnaître une certaine patte de qualité à Stefano Sollima qui livre un long métrage réellement divertissant et prenant, certes loin de la mise en scène de Villeneuve, mais qui n'a pas à rougir pour autant. L'action est propre et ça fait du bien.

    En réalité, c'est la dernière demi heure qui détruit tout ce qui avait été instauré depuis les premières minutes du premier opus. Plein d'incohérences, des rapidités déconcertantes, des facilités idiotes et indignes de la saga, mais aussi un changement radical des personnages de façon à les humaniser énormément énervant et que je ne suis pas prêt de pardonner. ça ne sert strictement à rien de faire genre que les gros salauds qu'on connaît vont soudainement devenir des gentils petit gars avec une morale. ça, c'est du niveau d'une bouse façon 2012. Sicario, c'était justement la manière de voir de façon réaliste ce qui se passe derrière les interventions violentes et radicales des forces spéciales de la CIA. C'est pas une émission de bisounours bordel.
  • 26
    Bande-annonce

    Ready Player One (2018)

    2 h 20 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Steven Spielberg avec Tye Sheridan, Olivia Cooke, Ben Mendelsohn

    Après avoir boycotté Pentagon Papers, je me devais de me faire pardonner auprès de Spielberg. Pour ça, voir Ready Player One semblait être un bon compromis. Il faut savoir que je n'ai jamais réellement été intéressé par le film, et la seule raison pour laquelle je me suis déplacé repose dans la promesse d'une claque visuelle.

    Pour ce critère-ci, la promesse est largement tenue. Spielberg nous offre un film absolument dingue et tous les passages dans l'Oasis sont extrêmement riches et jouissifs (au vu des nombreuses références, et même certaines situations ou séquences). D'un point de vue artistique, le film fait presque un sans faute dans l'oasis : dans le monde réel, c'est un peu moins spectaculaire; moins original, plus sombre, photographie assez terne et clichée.

    Hélas, les beaux visuels ne sont pas synonymes d'une bonne histoire visiblement. Ready Player One est bourré de clichés, du début à la fin, tellement que ça en est presque embarrassant. Les dialogues sont déjà vu, niais et terriblement clichés. Les situations, les personnages, les protagonistes et les antagonistes, l'humour... tout est déjà vu. La narration voix off qui t'explique tout comme un bon vieux film, c'est plus possible. Le scénario est tellement vide qu'il contient forcément des incohérences absolument monstrueuses, notamment sur comment marche l'Oasis...

    Donc oui, le Spielberg est beau visuellement. Mais scénaristiquement, c'est abyssalement vide. Et ne me dîtes pas que la morale est belle, parce que franchement faudrait le dire à la centaine de films qui ont la même.
  • 27
    Bande-annonce

    A Star Is Born (2018)

    2 h 15 min. Sortie : . Drame, comédie musicale et romance.

    Film de Bradley Cooper avec Lady Gaga, Bradley Cooper, Sam Elliott

    Très bon drame larmoyant mais terriblement classique. Hormis ses prestations d'acteurs excellentes et sa bande son entraînante, A Star Is Born peine à se démarquer de la pluralité des drames romantiques musicaux. Même si Bradley Cooper est décidément une personne incroyable: chanteur, guitariste, acteur, réalisateur, producteur et metteur en scène. Redoutable.
  • 28
    Bande-annonce

    Game Night (2018)

    1 h 39 min. Sortie : . Comédie, policier et thriller.

    Film de John Francis Daley et Jonathan M. Goldstein avec Jason Bateman, Rachel McAdams, Kyle Chandler

    Comédie sympathique sans grands enjeux surprenants mais qui propose son lot de séquences loufoques et bien amenées.
  • 29
    Bande-annonce

    Au poste ! (2018)

    1 h 13 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Quentin Dupieux (Mr. Oizo) avec Benoît Poelvoorde, Grégoire Ludig, Marc Fraize

    Quentin Dupieux, c'est le genre de cinéaste français qui fait du bien en ce moment. Avec Réalité, Dupieux arrivait à proposer un cinéma absurde sans aucune cohérence mais pourtant en parfaite harmonie cinématographique, ne se refusant rien et acceptant au contraire le plus absurde des moments.

    Au Poste ne déroge pas à la règle: dès la séquence d'ouverture, on sait qu'on a affaire à un film de Dupieux. On retrouve tout au long du film sa patte de cinéaste, et même quelques petits clin d’œils amusants à ses autres films. Dupieux filme un face à face parfois hilarant, parfois ennuyant, entre deux acteurs complètement déchaînés, dont un Poelvoorde au sommet de sa forme.

    Là où le bat blesse, c'est que malgré sa durée ultra courte, le film parait long, patine sans arrêt quand bien même ses dialogues soient bien écrits. Du coup, le film déçoit un peu, c'est pour ça. Mais franchement, ça fait du bien de se marrer un bon coup au cinéma de temps en temps. Dupieux peut mieux faire, mais en attendant on s'en contentera parce qu'il ne peut pas toujours nous sortir un Réalité.

    Kubrick mes couilles.
  • 30
    Bande-annonce

    Yéti & compagnie (2018)

    Smallfoot

    1 h 36 min. Sortie : . Animation, comédie, fantastique et jeunesse.

    Long-métrage d'animation de Karey Kirkpatrick et Jason A. Reisig avec Channing Tatum, James Corden, Zendaya

    Ben ça alors, c'était pas mal du tout! L'animation est très jolie bien qu'un peu simpliste notamment sur le design des yétis, mais c'est surtout au niveau de l'histoire qui s'éloigne totalement du schéma narratif classique des films d'animation et qui propose quelque chose de différent et d'appréciable avec une morale étonnamment très profonde et mature. Le tout avec 5 minutes de rap chanté par Common, superbe prestation.
    A découvrir avec ou sans petits pour se détendre!
  • 1
  • 2