ubrukelig

Homme, 28 ans
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Pour les films, prière de ne pas trop prendre au sérieux mes notes antérieures à 2017. L'embarras me prend régulièrement à la vie de certaines notes ahurissantes. Si cela avait une quelconque importance, je corrigerais tout ça, mais ce modeste avertissement sera largement suffisant.

Les albums de 2019, ça sera ici : https://rateyourmusic.com/list/ubrukelig/2019/

Répartition des notes

  1. 78
  2. 112
  3. 242
  4. 350
  5. 559
  6. 1003
  7. 1449
  8. 1246
  9. 358
  10. 151

Comparez votre collection avec ubrukelig

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de ubrukelig
  • Films
    Cover Think Tënk
    Think Tënk

    Films vus sur la plateforme VOD Tënk, spécialisée dans le documentaire dit "d'auteur". Accessoirement, liste à vocation...

  • Films
    Affiche Salvador Allende
    Uncut côté doc

    A l'inverse de Tënk, la plateforme Uncut n'est pas spécialisée dans le documentaire... mais il y en a pas mal, et ils sont...

Sondages de ubrukelig
Critiques de ubrukelig

Dernières critiques

8.1
« En attendant l’apocalypse » : l’univers surréaliste de Paul Kirchner

Paul Kirchner n’est sans doute pas le premier nom qui vient à l’esprit en matière de bande dessinée américaine, et n’eût été la volonté de Claude Amauger, des éditions Tanibis, il y a fort à penser que Kirchner serait demeuré un parfait inconnu de ce côté de l’Atlantique. En rééditant « Le Bus », collection de strips parus dans la presse américaine entre 1979 et 1985, Tanibis... Lire la critique de En attendant l'apocalypse : Travaux choisis 1974-2014

3 1
Avatar ubrukelig
9
ubrukelig ·
Bande-annonce
7.2
« Sorry We Missed You » : avis de passage (d’arme à gauche)

Ken Loach et son scénariste Paul Laverty continuent de dresser le portrait de la société britannique en racontant l’histoire des Turner, famille pauvre de Newcastle dont le père fait le « choix » de travailler pour une plate-forme de livraison afin de parvenir à joindre les deux bouts. Si le scénario est démonstratif et insistant, Sorry We Missed You n’en révèle pas moins... Lire la critique de Sorry We Missed You

6
Avatar ubrukelig
6
ubrukelig ·
Mentions J'aime de ubrukelig

Activité récente

Statuts d'humeurs

[Ex-uvie] (1998) " Electronique, deep house et house" : pas loin. Folk occitan / folk metal. A peu de choses près, on y était.
Créer (2005) Donc, quand on est sur la page "Créer une oeuvre", qu'on remplit le titre, qu'on coche la bonne catégorie, et qu'on clique sur "Suivant", on est parfois redirigé... sur la page d'accueil.