Écouter
Pochette Lovehatetragedy

Lovehatetragedy

(2002)
12345678910
Quand ?
5.8
  1. 4
  2. 3
  3. 7
  4. 11
  5. 18
  6. 55
  7. 32
  8. 16
  9. 2
  10. 2
  • 150
  • 3
  • 4
  • 0

Liste de morceauxLovehatetragedy

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:29)
- -
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:06)
- -
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:59)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:07)
- -
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:01)
- -
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:49)
- -
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:29)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:50)
- -
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:03)
- -
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:05)
- -

PostsLovehatetragedy

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (3)
Lovehatetragedy
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Du néo métal efficace avec beaucoup de titre à réécouter

Quand j'étais ado, je m'étais procurer cet album aux refrains travaillés, aujourd'hui encore je me rappelle de la plupart des chansons de cet album grâce à ça. Cet album commence de manière très efficace, avec des titres néo métal aux refrains plus qu'efficace, c'est du très bon ("M-80", "Life Is a Bullet", "Time and Time Again"). Le chant est très bien calé, les riffs aussi, c'est...

Avatar DarkKnightReturn
7
·
Critique de Lovehatetragedy par Marc Poteaux

Après un premier essai couronné de succès, (Ja)Coby et ses comparses remettent le couvert pour un album plus axé rock que neo metal. A croire que l'étiquette musicale a acquis une connotation péjorative et est aujourd'hui plus un fardeau qu'une garantie de rentrées d'argent et de reconnaissance artistique. La rançon de la gloire... Cette nouvelle orientation permet au chanteur de nous faire... Lire l'avis à propos de Lovehatetragedy

Avatar Marc Poteaux
6
Marc Poteaux ·
Essouflement prématuré

Après le très réussi Infest, Papa Roach revient avec un essoufflement remarquable. Une majorité de titres plutôt moyens annonce un déclin prématuré pour un groupe qui avait tout pour faire date si il avait continué sur sa lancée. Quelques bons sons relèvent un peu le niveau (Time and Time Again, She Loves Me Not...) mais ça ne suffit pas pour classer Lovehatetragedy dans les indispensables de sa... Lire la critique de Lovehatetragedy

Avatar Dooney
7
Dooney ·
Toutes les critiques de l'album Lovehatetragedy (3)
Vous pourriez également aimer...