Bande-annonce
Affiche Des hommes sans loi

Des hommes sans loi

(2012)

Lawless

12345678910
Quand ?
7.0
  1. 15
  2. 24
  3. 69
  4. 205
  5. 556
  6. 1489
  7. 3038
  8. 2154
  9. 517
  10. 90
  • 8.2K
  • 522
  • 1.8K
Voir ce film

1931. Au cœur de l’Amérique en pleine Prohibition, dans le comté de Franklin en Virginie, état célèbre pour sa production d’alcool de contrebande, les trois frères Bondurant sont des trafiquants notoires : Jack, le plus jeune, ambitieux et impulsif, veut transformer la petite affaire familiale en...

Match des critiques : les meilleurs avis Des hommes sans loi
VS
Le chaînon manquant entre le western et le film de gangsters

Des hommes sans loi, malgré son casting bankable avec en figure de proue Tom Hardy, est surtout le nouveau film de John Hillcoat, derrière l’excellent La Route et le western réputé The Proposition (faut absolument que je le voie celui-là), d'après le roman écrit par le petit-petit-petit-petit-petit fillot des trois frères Bondurant (héros du film), nan je déconne. Pour le petit-petit-petit hein, pas pour l’autre, l’écrivain du roman et accessoirement scénariste sur le film est bien un membre...

77 16
Des hommes sans profondeur

John Hillcoat, c'est le genre de mec un peu touche-à-tout qui espère faire de grandes choses en traitant à peu près tous les thèmes pouvant affecter l'homme dans sa personnalité (la solitude, la barbarie & l'abandon dans "La Route", la folie & l'enfermement dans "Ghosts of the Civil Dead"). Il faut bien avouer qu'il est convaincant dans sa démarche, du moins la plupart du temps. Car ici, en dépit de l'hommage & de la fidélité envers la période retranscrite (la prohibition), rien ne semble se... Lire la critique de Des hommes sans loi

17 5

PostsDes hommes sans loi

 

Critiques : avis d'internautes (224)

Des hommes sans loi
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Band of Brothers

Lawless est typiquement le genre de films que ne me tentait pas vraiment. L’affiche, clichée à souhait, ne m’inspirait pas et Shia au générique non plus. Il a fallu (radine que je suis) qu’il y ait une réduc à l’UGC pour choisir d’aller le voir. Après tout pour 5€, qu’est-ce que je risque ? Et ce fut THE bonne surprise de l’année, car derrière une reconstitution aux petits oignons des... Lire la critique de Des hommes sans loi

34 12
Avatar Before-Sunrise
8
Before-Sunrise ·
Le bon, la brute et le boulet

Forrest B. Ce n’est pas l’aîné mais c’est lui, le chef du clan. La légende plane au-dessus de lui. Après avoir été égorgé, il aurait marché pendant trente kilomètres pour atteindre l’hôpital, et s’en sortir. L’immortalité. Il parle peu, il pèse ses mots, il les grommelle. C’est un trafiquant, un contrebandier, un bootlegger, comme il y en a des dizaines au kilomètre carré du côté de Franklin... Lire la critique de Des hommes sans loi

27 6
Avatar pphf
7
pphf ·
Vers la NASCAR et au delà

La grande classe ! Violent, propre, réaliste, un bon film sur l'époque de la prohibition et les distilleries cachées au milieu des champs de maïs. La préparation des moteurs Ford est évoquée, viendront ensuite ces voitures "allégées" et sans phares (pour semer les flics) qui donneront naissance quelques années plus tard, une fois la prohibition terminée, ni plus ni moins qu'à la Nascar. Les... Lire l'avis à propos de Des hommes sans loi

8
Avatar Custom51
8
Custom51 ·
Critique de Des hommes sans loi par Kroakkroqgar

La période de la prohibition a été largement évoquée par le cinéma, mais cette fois-ci, le thème est déplacé dans la province américaine, loin des gangsters bien connus des villes. La première chose qui m'a frappé, c'est le contraste entre Shia LaBeouf et les autres frères Bondurant : Forrest et Howard incarne à la fois la virilité et la bestialité, tandis que Jack se contente d'être un jeune... Lire l'avis à propos de Des hommes sans loi

3
Avatar Kroakkroqgar
6
Kroakkroqgar ·
Découverte
Voilà qui réchauffe les entrailles

Voici un film que je n’attendais pas à ce niveau. Amateur du genre, j’ai été conquis par la série des Parrains, Incorruptibles et autres série familiale mettant en scène ce cher Tony Soprano. Gangster Squad fut une grosse déception, proportionnelle à la hauteur de mes espoirs, et ce malgré Misters Pean et Gosling. The Town avait par la suite eu le mérite de me faire reprendre espoir dans ce... Lire l'avis à propos de Des hommes sans loi

20 3
Avatar Aqualudo
8
Aqualudo ·
Toutes les critiques du film Des hommes sans loi (224)
Casting : acteurs principauxDes hommes sans loi
Casting complet du film Des hommes sans loi
Bande-annonce
Des hommes sans loi
Vous pourriez également aimer...