« Je vais te baiser comme tu ne l’as jamais été! »

Avis sur Friends with Kids

Avatar Marvelll
Critique publiée par le (modifiée le )

Avec la présence de quatre des acteurs principaux de la comédie Mes meilleures amies, véritable carton au box-office, elle a remporté 288 millions de dollars dans le monde entier pour un budget de 32.5, à savoir Jon Hamm, Chris O’Dowd, Kristen Wiig et Maya Rudolph même s’il n’existe aucun lien, on veut voir Friends With Kids malgré un pitch de départ copiant celui de la comédie Une famille très moderne.

Pourtant le film n’aura que peu à voir avec le long-métrage avec Jennifer Aniston et Jason Bateman. Là où Une famille très moderne était prétexte à des déboires et des blagues potaches, le Friends With Kids de Jennifer Westfeldt, cumulant ici les métiers d’actrice principale, réalisatrice, scénariste et productrice, on tire notre chapeau, vise à offrir un scénario réaliste. C’est même la grosse surprise de ce premier film, alliant l’attrait du film indépendant (scénario plus consistant) à celui des films à gros budget (mise en scène solide, casting riche).

En se basant sur sa propre vie, Jennifer Westfeldt, épouse de l’acteur de Mad Men, Jon Hamm dans la vraie vie, signe ici un script autour des enfants et de leurs répercussions sur la vie des parents. A travers deux couples et un faux, Jon Hamm/Kristen Wiig, Chris O’Dowd/Maya Rudolph et Adam Scott/Jennifer Westfeldt, l’actrice se régale à décortiquer trois modes de vies différents, finalement pas si éloigné de ceux que nous connaissions. La principale réflexion demeure principalement sur l’abandon des amis au profit des enfants. D’ailleurs, l’acteur Adam Scott, ami de la réalisatrice dans la vie, avoue avoir été trop occupé pour voir ses amis quand il s’est marié et a eu des enfants. Il en ressort une multitudes de détails « vrais » rendant l’ensemble très attachant.

Bien évidemment, on ne s’évite pas les écueils classiques de la comédie romantique mais force est de constater qu’ils font mouche ici surtout en s’éloignant du côté romantique fleur bleue et lourdingue genre le mec qui sort des milliers de roses, des chanteurs mexicains pour séduire la belle après s’être rendu compte de son erreur (il préférait la top model avant). Au lieu de ça, Jennifer Westfeldt a préféré se concentrer sur une déclaration minimaliste mais d’une vraie force romantique à tel point qu’elle aura réussi à me faire arracher une petite larme.

Le casting est agréable, quel plaisir de revoir Kristen Wiig et Maya Rudolph. Surtout la Kristen est surprenante dans un rôle à contre-mesure de ce qu’elle offrait dans Mes meilleures amies en même temps, c’est son seul film que j’ai vu avec Paul, dans le reste de sa filmographie, elle est tellement secondaire qu’elle passe inaperçue. Au niveau masculin, on retrouvera avec délectation l’irlandais Chris O’Dowd (que de chemin parcouru depuis le sitcom britannique The IT Crowd) mais celui accaparant l’écran est sans aucun doute Jon Hamm notamment sur deux séquences, une où un peu bourré, il balance toutes les vérités et une autre où il fait ses excuses. Décidément, quel classe cet homme.

Pour le couple Adam Scott/Jennifer Westfeldt, il offre des beaux moments d’intimité et de sincérité à des milles lieux des relations assez banales dans la majorité des comédies du genre. Le mec est loin de l’image du héros lisse, il a beaucoup de défauts, il est obsédé par les gros seins et par Megan Fox (bon, on peut le comprendre) par contre, il est surprenant de voir aussi que l’actrice principale n’épargne pas son personnage, une narcissique obsédée par l’apparence (et elle le reconnaît). Ça change des Jennifer Lopez et Katherine Heigl malgré toute mon affection pour elles.

Pas grand chose à signaler par rapport à la réalisation, suffisamment solide pour se faire oublier (une qualité). Belle musique entraînante pour le générique d’ouverture. Signalons un fait que j’ai beaucoup aimé dans cette comédie et qui est souvent oublié dans les comédies, les couples qui parlent des autres dans leurs dos (et pas en bien), fait tellement courant qu’il est agréable de le voir à l’écran.

Dommage que le film soit un flop commercial (seulement 7,25 millions de recettes aux States pour un budget de 10) démontrant que les américains sont bien plus friands des comédies à base d’humour gras.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 520 fois
3 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Marvelll Friends with Kids