Bande-annonce
Affiche Le Cuirassé Potemkine

Le Cuirassé Potemkine

(1925)

Броненосец «Потёмкин»

12345678910
Quand ?
7.6
  1. 14
  2. 11
  3. 32
  4. 71
  5. 190
  6. 436
  7. 1005
  8. 1172
  9. 507
  10. 201
  • 3.6K
  • 217
  • 1.8K
Voir ce film

Un témoignage dramatique sur la mutinerie qui a pris place sur un navire russe ainsi que les massacres policiers à la suite de cette tragédie.

Match des critiques : les meilleurs avis Le Cuirassé Potemkine
VS
Avatar Cultural Mind
9
Propagande en faveur du cinéma

Considéré comme l’un des pères du montage, au même titre que David Wark Griffith ou Abel Gance, Sergueï Eisenstein a codifié tout un système d’agencement de l’espace dès sa seconde réalisation, l’épique et hypnotique « Cuirassé Potemkine ». Échafaudé dans l’enthousiasme et l’urgence, en seulement quatre mois, ce monument du film de propagande, commandé par la firme d’État Goskino, célèbre avec éclat les vingt ans de la Révolution russe de 1905, à la lisière de l’Histoire et de la fiction....

52 2
Un muet agité... mais pourtant ennuyeux

Le Cuirassé Potemkine vaut surtout le détour pour ses fameuses scènes chocs que l'on ne retrouve dans aucun autre muet, comme un enfant ensanglanté qui se fait piétiner dans l'indifférence générale et une femme à l'œil fraîchement éborgné. Sinon, il est curieux de retrouver à l'identique la scène de la poussette des Incorruptibles de Brian De Palma. Ce muet aura sans doute inspiré le réalisateur italo-américain. Malgré l'agitation constante... Lire la critique de Le Cuirassé Potemkine

6 2

PostsLe Cuirassé Potemkine

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
 

Critiques : avis d'internautes (56)

Le Cuirassé Potemkine
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Le Cuirassé Potemkine par Gérard Rocher

En cette année 1905, le peuple russe est à cran face aux inégalités sociales et à la répression permanente du régime tsariste. C'est pourquoi l'explosion ne tarde pas à venir et dès le neuf janvier à Saint-Pétersbourg, une foule immense et silencieuse arborant des images pieuses et munie de pétitions se dirige vers le Palais d'hiver d'Odessa afin d'être reçue par le tsar. A la stupeur de... Lire la critique de Le Cuirassé Potemkine

39 11
Avatar Gérard Rocher
9
Gérard Rocher ·
Du beau cinéma.

Le talent et la puissance de la mise en scène d'Eisenstein permettent à Le Cuirassé Potemkine d'accéder au statut de classique du 7ème Art et de survoler la stupide propagande des dictatures (je pense à la séquence où l'on voit les officiers rirent sadiquement). Je ne crois pas que le film respecte en tout point la vérité historique mais les nombreuses scènes fortes nous touchent avec notamment... Lire la critique de Le Cuirassé Potemkine

4
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·
Découverte
"L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de luttes de classes."

Symbole de la Révolution russe de 1905, la mutinerie du cuirassé Potemkine a été immortalisée par Sergeï Eisenstein en 1925 répondant à une commande du gouvernement soviétique pour commémorer le vingtième anniversaire de la Révolution de 1905. C'est le second film d'Eisenstein après "La Grève" et à nouveau, il utilise des événements passés pour les présenter comme des prémices de la révolution... Lire la critique de Le Cuirassé Potemkine

29 3
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·
Le cuire ? Ah, ses potes aiment... Qui n'aime pas alors ?

Non quoi. Un peu comme pour Griffith et Naissance d'une nation, ce film est capital dans le sens où le réalisateur révolutionne la mise en scène et le montage en apportant son propre style. Historiquement incontournable donc, très fort de ce côté là, composition des plans super balèze, couchers de soleil de fou, ombre et lumière, gros plans saillants, montage serré sur-découpé (genre vitesse... Lire la critique de Le Cuirassé Potemkine

54 12
Avatar drélium
5
drélium ·
La naissance de l’homme rouge

Pour avoir visionné le film trois, ou quatre fois en l’espace de deux mois (quel merveilleux outil est Senscritique pour ceux qui n’ont pas la mémoire des dates), je crois bien que toute la ferveur qu’a mis ce cher Sergueï dans son film en 1925 a bien percée chez moi, pourtant nourri à l’ultralibéralisme mondialisé et à l’individualisme forcené. Comme quoi, même morts, les Soviétiques restent... Lire la critique de Le Cuirassé Potemkine

7 3
Avatar Japet
9
Japet ·
Toutes les critiques du film Le Cuirassé Potemkine (56)
Casting : acteurs principauxLe Cuirassé Potemkine
Casting complet du film Le Cuirassé Potemkine
Bande-annonce
Le Cuirassé Potemkine
Vous pourriez également aimer...