Encéphalopathique

Avis sur Pi

Avatar Hunky-Dory
Critique publiée par le

Pi est un film culte de ma génération. Depuis mes années lycée, des hordes de marginaux standards me louent le génie de l'œuvre d'Aronofsky, notamment de ses deux premiers films.

Celui-ci relate l'histoire d'un mathématicien cherchant une réponse absolue dans π et qui plonge progressivement dans un délire paranoïaque. Une trame de scénario intéressante mais qu'Aronofsky étoffe ridiculement. En prenant l'option de donner corps à la paranoïa de son héros, il fait glisser son film vers un thriller qui s'enlise dans un scientisme et ésotérisme improbable et incongru.

Pi est cependant un film plus frappant pour sa forme que son fond. Le film tourné en noir et blanc propose des contrastes assez plaisants grâce à la technique choisie, dite "Black & White Reverseal". Il est également notable pour sa bande son retranscrivant à merveille les névroses et l'émotivité du héros.
Mais ce film marque avant tout les prémices de la grande révolution d'Aronofsky. En effet, même si cela sera développé de manière beaucoup plus frappante dans Requiem for a dream, on assiste ici à la naissance de son montage de charcutier de supermarché sous amphétamines, à base de gimmicks tranchés à la hache. Une technique qui inspirera les plus grands. Des pub Kenzo ou Citroën, à l'œuvre magistrale de ce début de siècle qu'est 127h, ce montage déconseillé aux épileptiques s'imposera comme une évidence. Personnellement, je devine même cette influence dans un mouvement artistique essentiel du XXIe siècle : la tecktonik.

Une histoire médiocre servie par un style novateur mais douteux ; Pi est un film qui ne dépasse pas ses concepts techniques. Aronofsky marque d'entrée son œuvre de son sceau : l'esbroufe.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 596 fois
13 apprécient · 4 n'apprécient pas

Hunky-Dory a ajouté ce film à 2 listes Pi

Autres actions de Hunky-Dory Pi