Une histoire de problèmes religieux...

Avatar ThoRCX Liste de

17 jeux vidéo

par ThoRCX

Les religions, messages de paix, respects et toujours là pour rendre le monde un peu plus compliqué...

A voir aussi :
http://www.senscritique.com/liste/Controverses_polemiques_scandales/248087
http://www.senscritique.com/liste/Une_histoire_de_problemes_juridiques/141811

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Bande-annonce

    LittleBigPlanet (2008)

    Jeu vidéo de Media Molecule et Sony Computer Entertainment sur PlayStation 3 et PlayStation Network

    Sortie : . Plates-formes.

    La sortie de LBP a été retardé de 20 jours à la dernière minute. Les copies ont été retirées du marché, à cause d'un morceau de musique utilisé dans un des niveaux. Lors de la béta, certains joueurs musulmans n'ont pas du tout aimé entendre des extraits du Coran récités dans le fond du morceau (la musique ne doit pas être assimilée avec la religion pour eux).
    Le plus drôle dans l'histoire, c'est que ce morceau est toujours en libre écoute sur le myspace de l'artiste depuis des années.
  • Bande-annonce

    Call of Duty : Modern Warfare 2 (2009)

    Jeu vidéo de Infinity Ward, Infinity Ward et Activision sur Mac, PC, Xbox 360 et PlayStation 3

    Sortie : . Action et FPS.

    La carte multijoueur Favela a été retirée du jeu, à cause d'un message en arabe écrit sur le cadre d'un tableau accroché dans une toilette : "Allah est beau et il aime la beauté". Certains joueurs musulmans ont été offensés et se sont plaints contre Activision qui ont décidé de retirer la carte (du moins temporairement) pour éviter les problèmes.
  • Bande-annonce

    Pokémon Bleu (1996)

    Pocket Monsters

    Jeu vidéo de Game Freak et Nintendo sur Game Boy

    Sortie : . Aventure et jeu de rôle.

    Les pokémons ont toujours été un sujet délicat avec les religieux. Plusieurs églises chrétiennes ont critiqué le jeu pour sa conception de l'évolution qui est selon eux une allégorie de la théorie de l'évolution, et un refus du concept de créationnisme. Les protestants ont vu dans le jeu des allusions au satanisme et à l'occultisme. Enfin, de nombreux pays arabes ont interdit la vente du jeu, considérant que le jeu contient des messages subliminaux juifs et est un outil de conspiration sioniste.
  • Doom (1993)

    Jeu vidéo de Crawfish, Midway Games, Sculptured Software sur PC, PSone, Game Boy Advance, Super Nintendo, Saturn, Jaguar, 32X, Xbox Live Arcade, Mac et Linux

    Sortie : 1993. FPS.

    Le joueur affronte l'armée de l'enfer, de ce fait, de nombreux visuels en rapport avec l'enfer et le satanisme sont présents dans le jeu. De nombreuses organisations chrétiennes l'ont pointé du doigt, en affirmant que le jeu alimenterait la peur à travers la réalité virtuelle, et pourrait devenir un outil pour fabriquer des tueurs.
  •  
    Bande-annonce

    Doom 3 (2004)

    Jeu vidéo de id Software, Vicarious Visions et Activision sur PC, Mac, Linux, Xbox, Xbox 360 et PlayStation 3

    Sortie : août 2004. FPS.

    Une pétition a circulé sur le net, commencée à l'origine par des groupes chrétiens, pour empêcher la sortie de Doom 3. Selon eux, le jeu contenait beaucoup trop de violences et de références aux satanismes et les démons en général, ce qui pourrait influencer les jeunes joueurs.
  • Bande-annonce

    Resistance : Fall of Man (2006)

    Jeu vidéo de Insomniac Games et Sony Computer Entertainment sur PlayStation 3

    Sortie : 2006. FPS.

    Un des fusillades du jeu se déroulait dans l'église de Manchester qui existe réellement. L'église s'est plaint alors à Sony, considérant scandaleux d'avoir modélisé l'intérieur de l'église sans autorisation. Ils sont allé jusqu'à demander le retrait des exemplaires vendus.
    Après des mois de disputes, l'église a fini par s'excuser et a même remercié Sony, le nombre de visiteurs ayant largement augmentés depuis cette polémique.
  • Zack & Wiki : Le Trésor de Barbaros (2007)

    Jeu vidéo de CAPCOM sur Wii

    Sortie : . Aventure.

    Le conseil des relations américano-islamiques, un groupe militant pour les droits civils des musulmans aux Etats-Unis, a fait pression à Capcom pour modifier la bande son du jeu. En effet, un sample d'une voix disant "Allah Akbhar" était utilisé dans un des morceaux du jeu, et de la même raison que pour LittleBigPlanet, ils ont considérés ça scandaleux. Capcom a accepté le changement.
  • Bande-annonce

    SMITE (2014)

    Jeu vidéo de Hi-Rez Studios sur Xbox One et PC

    Sortie : . Stratégie temps réel et action.

    Dans SMITE, le joueur peut faire affronter différentes divinités issues de plusieurs cultures. Des associations hindouistes ont demandé le retrait des personnages hindous du jeu, à savoir Kali, Agni et Vamana, considérant que ce sont des divinités qu'on doit vénérer dans des temples et qui ne méritent pas d'être réduits à de simples personnages de jeux vidéo. Des chefs juifs et chrétiens ont rajouté une couche en critiquant le principe même de faire affronter des dieux dans un jeu vidéo.
  • Bande-annonce

    Mass Effect (2007)

    Jeu vidéo de BioWare Corp, Microsoft Game Studios et Electronic Arts sur PlayStation 3, Xbox 360, PC et Xbox One

    Sortie : . Jeu de rôle.

    Kevin McCullough, un blogueur évangéliste a accusé (à tort) Mass Effect de contenir des séquences de "viols et de sodomies". Cela a créé un véritable controverse, la Fox News allant jusqu'à faire un reportage sur le jeu en parlant de "full graphic sex". En réalité, le contenu sexuel le plus explicite qu'on voit dans le jeu se résume à un décolté de seins d'un alien.
  • Dante's Inferno (2010)

    Jeu vidéo de Visceral Games et Electronic Arts sur Xbox 360, PlayStation 3 et PSP

    Sortie : . Action.

    Le jeu se base sur le Dieu et la vision de l'enfer chrétiens (plus précisément sur la Divine Comédie de Dante). Pour cette raison, la vente du jeu a été interdite dans certains pays arabes, notamment en Arabie saoudite.
    Ironiquement, cela a boosté la vente illégale du jeu dans ces régions.
  • Bande-annonce

    Bayonetta (2010)

    Jeu vidéo de Platinum Games et SEGA sur Wii U, Xbox 360 et PlayStation 3

    Sortie : . Action et beat'em all.

    Les thématiques abordés par Bayonetta avaient du mal à passer dans la gorge de certains chrétiens. En effet, le jeu met en scène une sorcière qui détient ses pouvoirs de l'enfer. Elle est là pour affronter des anges tout le long du jeu et renverser le pouvoir de Dieu. Cette histoire a été largement critiquée, et certains ont fait des appels à boycott.
    Ironiquement, le jeu est banni dans certains pays arabes pour la trop importante présence des éléments visuels chrétiens.
  • Left Behind : Eternal Forces (2006)

    Jeu vidéo de Left Behind Games sur PC

    Stratégie temps réel.

    Situation inverse : Left Behind est un jeu vidéo chrétien où le but consiste à diriger une armée chrétienne moderne qui est là pour convertir les unités et tuer les non-croyants. Le principe osé du jeu a fait l'objet d'un grand controverse, des associations athées et chrétiennes ont fait des appels à boycott et ont demandé l'annulation de la sortie du jeu qui met en avant la violence et l'intolérance religieuse.
    Le jeu a également posé problème à cause des éléments sexistes (les unités féminines sont moins puissantes que les unités masculines de même catégorie) ou racistes.
  • Bande-annonce

    Tekken Tag Tournament 2 (2012)

    鉄拳タッグトーナメント2

    Jeu vidéo de BANDAI NAMCO Games sur Xbox 360, PlayStation 3 et Arcade

    Sortie : . Combat.

    On continue avec l'Islam et cette fois c'est au tour de la série Tekken : une des cartes du jeu "Modern Oasis" qui se déroule en Arabie Saoudite contenait sur un des sols une inscription de "Allah" en arabe. Après quelques menaces de religieux trouvant cela "offensant", Namco s'est excusé et a décidé de modifier le niveau.
  • Bande-annonce

    Hitman 2 : Silent Assassin (2002)

    Jeu vidéo de Io Interactive et Eidos Interactive sur PC, PlayStation 3, PlayStation 2, Xbox et GameCube

    Sortie : . Infiltration et action.

    Dans une des missions du jeu, l'agent 47 doit éliminer une cible Sikh cachée dans un bâtiment semblable au Temple d'Or, un lieu important pour leur religion. Cela a particulièrement choqué la communauté Sikh qui a souhaité le bannissement du jeu. Des pétitions ont circulées sur le net.

    A noter que le dernier niveau du jeu se déroule dans une église chrétienne, mais ça n'a pas causé vraiment de soucis.
  • Operation Pedopriest

    Jeu vidéo de Molleindustria sur Mac

    Dans ce jeu humoristique, le joueur dirige un groupe d'intervention spécial fictif nommé "Operation Pedopriest" pour sauver des prêtres pédophiles pour le compte du Vatican. Inutile de préciser que ce pitch n'a pas du tout plu aux communautés catholiques. Le député italien Luca Volonte demandera d'ailleurs la fermeture du site en 2008. Le jeu sera retiré, mais sera hébergé illégalement sur d'autres sites. Finalement, Molleindustria le remettra en ligne officiellement.
  • Bande-annonce

    The Legend of Zelda : Ocarina of Time (1998)

    Zelda no Densetsu : Toki no Ocarina

    Jeu vidéo de Nintendo EAD et Nintendo sur Nintendo 64, GameCube et Console Virtuelle

    Sortie : . Action et aventure.

    Dans le portage Gamecube du jeu, le motif inscrit sur le bouclier miroir est modifié, l'original étant un croissant, pouvant faire allusion à l'Islam. De même, la musique originelle du Temple du Feu fut retirée, car elle comportait des chants musulmans : https://www.youtube.com/watch?v=QkmeU2ilbJg

    (Merci à Floax)
  • Faith Fighter

    Jeu vidéo de Molleindustria sur web, PC et Mac

    Combat.

    Molleindustria (voir Operation Pedopriest plus haut) fait reparler de lui avec ce Faith Fighter, un jeu de combat où on fait affronter des dieux de religions encore présentes (ce qui le différencie de Smite) : Dieu, Allah, Bouddha, Yahvé et Ganesh.
    Présenté par les créateurs comme "le jeu qui a fait enrager 1,3 milliard de musulmans à travers 57 pays", Faith Fighter se voulait être une critique de l'intolérance religieuses démontrées notamment avec la polémique de la caricature danoise du prophète Mahomet.
    Selon les créateurs, le jeu a été positivement accueilli par les joueurs et la presse, et ils ont reçu seulement 2 lettres de plainte venant des joueurs catholiques. Par contre, c'était une autre histoire avec les joueurs musulmans qui ont trouvé le jeu scandaleux. Après de nombreuses plaintes et menaces, l'OIC (Organization of Islamic Conference) force les développeurs à retirer le jeu du net.
    Quelques mois plus tard, les développeurs ont publié une suite non violente, qui était plutôt une réponse/excuse à la polémique. Ils expliquent leur point de vue en bas de la page : http://www.molleindustria.org/en/faith-fighter-2/index.html

    Le premier jeu est toujours trouvable sur le net, hébergé sur d'autres sites externes.

    (Merci à Daevaorn)