Controverses, polémiques, scandales

Avatar ThoRCX Liste de

39 jeux vidéo

par ThoRCX

Les jeux qui ont fait parler d'eux après avoir été sujet à controverses.

- liste en construction -

Pour les controverses religieuses :
http://www.senscritique.com/liste/Une_histoire_de_problemes_religieux/145104

Et les problèmes juridiques :
http://www.senscritique.com/liste/Une_histoire_de_problemes_juridiques/141811

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Bande-annonce

    Call of Duty 4: Modern Warfare (2007)

    Sortie : . FPS et action.

    Jeu vidéo de Infinity Ward et Activision sur PC, PlayStation 3, Xbox 360 et Mac

    4 ans après sa sortie, Modern Warfare fait reparler de lui. Anders Behring Breivik, le terroriste norvégien responsable de 77 morts et 151 blessés lors des attentats de 2011, a avoué lors de son procès qu'il se servait du jeu Call of Duty 4 : Modern Warfare pour s’entraîner aux attaques terroristes. Selon lui, il utilisait un système de visée holographique couplé avec le jeu pour obtenir une véritable simulation. Inutile de préciser les conséquences d'une telle déclaration.

    A noter au passage qu'il a aussi avoué être un joueur régulier de World of Warcraft. Cependant, il précisa que ce jeu n'était qu'un hobbie pour lui et n'avait aucun rapport avec les attentats, qu'il s'agissait d'un jeu dans un univers fantastique non violent qui se base principalement sur l'aspect social et la coopération.
  • Bande-annonce

    Call of Duty: Modern Warfare 2 (2009)

    Sortie : . FPS et action.

    Jeu vidéo de Infinity Ward et Activision sur PC, Xbox 360, PlayStation 3 et Mac

    La mission "Pas de russes" de la campagne solo met le joueur dans la peau d'un agent CIA infiltré dans un groupe de terroristes. On peut y tuer des civils dans un aéroport, ce qui avait provoqué une large polémique même avant la sortie du jeu. Dans certains pays comme le Japon ou l'Allemagne, cette séquence a été arrangée pour que la mort d'un civil cause un game over. En Russie, la séquence a été entièrement censurée. Infinity Ward publiera un patch pour pouvoir passer cette mission si on le souhaite.
    Square Enix s'est chargé d'éditer le jeu au Japon, mais ils ont fait une bourde au niveau des traductions : lors de cette fameuse séquence, un personnage sort "Souvenez-vous, pas de russes" pour prévenir le joueur. Mais dans la version japonaise, cela a été traduit par "Tuez-les, ce sont des russes", ce qui accentua encore plus l'aspect controversé de la scène.

    Avant la sortie, Infinity Ward publia une vidéo sur Youtube à propos des lancées aléatoires des grenades durant les parties multijoueurs. Même si la vidéo en elle-même n'était qu'un rappel des règles avec une touche humoristique, elle a quand même fait polémique à la fin lorsqu'on voyait le nom de l'association fictive "Fight Against Grenade Spam" ("Luttons Contre l'Abus de Grenade"), dont l'acronyme donne FAGS, c'est-à-dire "pédés" en anglais. La vidéo a finalement été retirée.
  • Grand Theft Auto III (2001)

    Sortie : . Action-Aventure.

    Jeu vidéo de DMA Design et Rockstar Games sur PlayStation 2, PlayStation 4, Xbox, PC, Mac, iPhone, iPad et Android

    Grand Theft Auto III fut un véritable scandale lors de la sortie, et reste même aujourd'hui une figure représentative du "jeu vidéo violent". Beaucoup de journalistes et d'organisation ont qualifié le jeu d'une "simulation de meurtre et de vol". Les magasins Wal-Mart devaient demander aux clients leur pièce d'identité avant de vendre le jeu.

    Le jeu est sorti peu après les événements du 11 septembre 2001, ce qui obligea Rockstar a changé pas mal d'éléments. Les voitures de police ont été changées pour moins ressembler à celles de New York (http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/0/0f/GTAIII_LCPD_copcar_change.jpg ), et l'avion Dodo présent dans le jeu a eu ses ailes coupés et on ne pouvait quasiment plus voler avec (même si avec beaucoup de maîtrises, ça reste possible : http://www.youtube.com/watch?v=DH_jEOKZ0OE).
    A la base, c'était prévu qu'un personnage nommé Darkel, un SDF mystérieux, nous donnait des missions où on devait faire des carnages en public avec des bombes pour bouleverser l'économie de la ville. Ce personnage a été tout simplement retiré du jeu. A l'époque, Darkel avait fait énormément parler de lui sur le net car son nom était mentionné dans le manuel du jeu, et on pouvait toujours trouver son modèle 3D et la texture si on fouillait dans les données.

    Le jeu a également été une source d'inspiration pour William et Josh Buckner, 2 adolescents qui ont tiré sur 2 voitures du haut d'un pont avec un calibre 22. Pour plus d'infos, regardez ma liste sur les affaires judiciaires.
  • Bande-annonce

    Grand Theft Auto: Vice City (2002)

    Sortie : . Action-Aventure.

    Jeu vidéo de Rockstar North et Rockstar Games sur PlayStation 2, PlayStation 4, PC, Mac, Xbox, iPhone, iPad et Android

    Comme son grand frère, Vice City a fait beaucoup parler de lui notamment à cause de la violence et toutes les activités illégales qu'on peut y pratiquer.
    En juin 2003, un adolescent de 17 ans nommé Devin Moore était pris en train de voler une voiture. Il avait volé ensuite le pistolet d'un des policiers, et a tué au total 3 personnes. Il avait l'habitude de jouer régulièrement à Vice City chez lui, et l'avocat Jack Thompson a essayé de faire interdire le jeu en affirmant qu'il s'agissait de la principale source d'inspiration du coupable. La famille du coupable était d'accord avec cette déclaration.
    En 2006, le jeu a également été mis comme responsable lorsque Cody Posey a tué toute sa famille dans un ranch au Nouveau-Mexique, car il s'agissait de son passe-temps préféré.

    En 2003, des groupes cubains et haïtiens en Floride ont dénoncé le jeu de racisme envers ces minorités, voire un "appel de génocide". Un an plus tard, Rockstar a publié une deuxième version du jeu avec quelques lignes de dialogues arrangées pour contourner le problème.

    SWOP, une organisation de protection des droits des prostituées, appelle au boycott de la série GTA, car selon elles, elle dégrade l'image de leur métier et les montrent comme des "cibles faciles".

    En Australie, la possibilité d'acheter des prostituées a été retirée afin que le jeu puisse sortir avec la classification MA15+ au lieu de M (Mature). A noter que pour le gouvernement australien, le meurtre est moins grave que la prostitution !
  • Bande-annonce

    Grand Theft Auto: San Andreas (2004)

    Sortie : . Action-Aventure.

    Jeu vidéo de Rockstar North et Rockstar Games sur PlayStation 2, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox, Xbox 360, PC et Mac

    Comme d'habitude, San Andreas a été la cible de plusieurs associations contre les jeux vidéo à cause de son aspect violent. Il a également été critiqué par certains comme étant raciste, à cause des clichés envers les différentes minorités raciales. Ils prétendent que même si Rockstar a fait cela avec humour, certains joueurs ne comprendraient pas le second degré et prendrait ces stéréotypes au sérieux.

    Dans le jeu, on peut sortir avec différents personnages féminins. Si ça se passe bien, elles nous font entrer chez elles et on entend les 2 personnages coucher ensemble. Mais à la base, Rockstar avait prévu de rendre ces séances visibles et jouables grâce à un mini-jeu. Il les a retiré pour que le jeu puisse sortir sous la classification M (Mature).
    Mais les données étaient toujours présents dans le répertoire du jeu. En 2005 sort un mod amateur nommé "Hot Coffee" qui a rendu possible de rejouer à ces séquences ( http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/f/f6/Hot_coffee.png ).
    Cela a provoqué une polémique énorme, l'organisation ESRB a changé la classification du jeu par AO (Adulte Only), faisant de San Andreas le seul jeu AO jamais sorti avec une si grande popularité. Rockstar a finalement dû sortir un patch nommé "Cold Coffee" pour retirer les contenus en rapport avec ces séquences, afin que le jeu puisse avoir à nouveau la classification M.
    D'après The New York Times, 2767 plaintes ont été déposées concernant ce mod jusqu'en 2008.
  • Bande-annonce

    Grand Theft Auto IV (2008)

    Sortie : . Action-Aventure.

    Jeu vidéo de Rockstar North, Rockstar Games et Take-Two Interactive Software sur PlayStation 3, Xbox 360 et PC

    Jack Thompson est un avocat américain connu pour être contre les jeux vidéo. Depuis 1999, il a organisé plusieurs procès et attaques contre des compagnies de jeux. Rockstar Games, avec son humour particulier habituel, a inséré une mission dans Grand Theft Auto IV où le joueur devait tuer un avocat contre les jeux vidéo qui est en fait son sosie. Thompson attaque immédiatement Take 2 et Rockstar en apprenant cela, pour sa propre sécurité.

    Comme tous les GTA, le jeu a été énormément critiqué pour son aspect ultra violent et immorale. En France, c'était un des seuls jeux qui nécessitait la présentation d'une carte d'identité pour prouver sa majorité avant d'acheter le jeu (même si ce n'était pas appliqué à 100% par les enseignes). A Lyon, un adolescent de 13 ans brûle plusieurs voitures, et a avoué "qu'il faisait comme dans GTA" aux policiers.
    En 2008 à New York, six adolescents sont arrêtés après plusieurs vols de voitures et rackets. Ils ont ensuite affirmé que le jeu GTA IV les avait inspiré.

    Dans le jeu, le joueur a la possibilité de se saouler et conduire en état d'ivresse. Une organisation de parents américains nommés "Mothers Against Drunk Driving" a pointé du doigt cet aspect du jeu. Elles ont demandé de changer la classification M (Mature) par AO (Adult Only). Elles ont également demandé à Take 2 d'arrêter de distribuer le jeu pour le respect de ceux qui sont morts pendant les accidents.
  • Bande-annonce

    Postal 2 (2003)

    Sortie : 2003. FPS, aventure et action.

    Jeu vidéo de Running with Scissors et Whiptail Interactive sur PC, Mac et Linux

    Sûrement un des jeux les plus provocateurs et les plus choquants de l'histoire, Postal 2 met en avant la violence gratuite, la drogue, l'homophobie, la xénophobie et tout un tas de thèmes "dangereux". Il a été banni dans plusieurs pays dont la France. A la Nouvelle-Zélande, la possession même du jeu est un crime punissable de 10 ans de prison, ou une amende de 275,000$.
    Les développeurs justifient cette violence en affirmant que c'est au joueur de choisir s'il veut générer le chaos ou non. En effet, il est possible de finir le jeu sans tuer personne, mais néanmoins de nombreuses séquences incitent le joueur à commettre la violence. Depuis le premier épisode de la saga, de nombreuses associations ont lutté pour l'interdiction de ce jeu. Les développeurs ont rajouté une couche dans ce deuxième volet : on peut visiter le bâtiment de Running with Scissors qui se fait attaquer par un groupe anti-jeux vidéo. Le joueur peut tuer la totalité des protestataires pour protéger les employés de RWS.

    En 2006, Kimveer Gill tue une personne au collège Dawson à Montréal avant de se suicider en se tirant une balle dans la tête. On a alors découvert que Kimveer jouait régulièrement à tous les opus de la série Postal, et s'habillait souvent comme le héros, The Postal Dude.

    Bien que le jeu reste un des oeuvres les plus controversés de l'histoire du jeu vidéo, il a également gagné une certaine réputation sur internet, au point qu'il a été adapté au cinéma par le réalisateur tristement connu Uwe Boll.
  • Bande-annonce

    Manhunt (2003)

    Sortie : . Infiltration et action.

    Jeu vidéo de Rockstar North, Rockstar Games et Take-Two Interactive Software sur PlayStation 4, PlayStation 2, PC, Xbox et PSP

    Ce jeu met constamment en avant la violence gratuite de manière très réaliste, sous forme de snuff-movies. Même certains développeurs du jeu ont avoué être dérangés durant toute la période de développement tellement il n'y avait aucune rationalisation de la violence. Bien évidemment, le jeu a été énormément critiqué même avant sa sortie par de nombreux journalistes et associations, et a été banni dans plusieurs pays dont l'Australie, l'Allemagne et la Nouvelle-Zélande.

    En février 2004, un adolescent anglais de 17 ans nommé Warren Leblanc tue son ami Stefan Pakeerah (14 ans) à coups de marteau. Un exemplaire de Manhunt a été retrouvé dans sa chambre, et les parents de Stefan ont affirmé qu'il y jouait régulièrement et essayait de trouver les manières les plus sanglantes pour exécuter les victimes. Le père de Stefan, Patrick, était persuadé de la connexion entre le jeu et le meurtre, d'autant plus que l'utilisation du marteau comme arme ressemble énormément à une des méthodes d'exécution dans le jeu. Le jeu a été temporairement retiré des ventes au Royaume-Uni. Rockstar s'est défendu en disant que même si le retrait du jeu des magasins est quelque chose de compréhensible, il rejette toutes les hypothétiques connexions entre ce meurtre et le jeu. Il précise également que le jeu était vendu sous la classification Adult Only, et il n'y avait pas de raisons pour que des adolescents de cet âge-là y touchent.
  • Bande-annonce

    Manhunt 2 (2008)

    Sortie : . Action et infiltration.

    Jeu vidéo de Rockstar Leeds, Rockstar Toronto, Rockstar London sur PlayStation 2, PC, Wii et PSP

    Manhunt 2 est sûrement le jeu le plus controversé de Rockstar, et ça même bien avant sa sortie vu que deux jours après son annonce des associations ont essayé de le faire interdire alors qu'on ne savait encore rien sur le jeu.

    Mettant en avant des scènes ultra-violentes et des exécutions cruelles encore une fois, il se voit refuser la classification au Royaume-Uni, ce qui fait de lui le deuxième jeu interdit de la vente après Carmageddon dans le pays. Il est également refusé en Irlande, pour la première fois de l'histoire, ainsi que dans plusieurs autres pays européens. ESRB classe le jeu "AO" (Adult Only), ce qui signifie que le jeu est mis au même niveau qu'un jeu pornographique et ne peut être vendu dans les magasins ordinaires. Sony a également refusé dans un premier temps que le jeu sorte sur leurs consoles.
    Rockstar a même poussé le principe plus loin en prévoyant une version Wii du jeu, histoire de simuler les exécutions avec la Wiimote. Beaucoup de gens ont considéré que ça allait trop loin, le jeu devenant presque une simulation d'assassinat cruel. Nintendo, habitué à voir des jeux tout publics et familiaux sur sa console, a refusé sa sortie. L'avocat Jack Thompson a essayé de bannir le jeu en utilisant cette version Wii comme un argument fort.

    Take-Two repousse finalement la sortie afin de revoir l'intégralité du jeu avec Rockstar. Ils font alors une version "ultra-censurée" dans laquelle les exécutions sont cachées par des filtres d'image envahissantes, rendant les scènes violentes quasiment incompréhensibles. Cette nouvelle version a permis au jeu d'obtenir la classification "M", et de pouvoir sortir en Europe et aux Etats-Unis. Plusieurs associations et personnalités ont quand même critiqué ESRB qui sont selon eux trop laxistes, notamment Hillary Clinton.
  • Bande-annonce

    Mortal Kombat (1993)

    Sortie : . Combat.

    Jeu vidéo de Midway Games, Arena Entertainment et Acclaim Entertainment sur Super Nintendo

    Mortal Kombat est un des premiers jeux du genre qui offraient autant de visuels sanglants, notamment grâce à ses "fatalities" où le gagnant exécute brutalement le perdant. Il a énormément fait parler de lui à l'époque, et le controverse était tellement important que ça a mené à la création du système de classification ESRB en 1994.
    Mortal Kombat est le premier jeu qui a reçu la classification "M" (Mature) de l'histoire, et il est souvent cité comme l'un des premiers jeux qui a brisé le tabou sur ce qui est montrable dans un jeu vidéo.
  • Counter-Strike (2000)

    Sortie : . FPS et action.

    Mod de Valve sur PC, Mac, Linux et Xbox

    Avant que Call of Duty devienne populaire, Counter-Strike était un peu l'icône du FPS multijoueur violent très souvent pointé du doigt par la média et les associations.
    L'avocat Jack Thompson, encore une fois, a affirmé en 2007 que le coupable de la fusillade de l'Université Virginia Tech s'était entraîné sur Counter-Strike pour le massacre, bien avant que le vrai coupable Seung-Hui Cho soit identifié. Celui-ci a affirmé qu'il y avait joué en étant lycéen (un peu comme tous les ados en gros), mais il ne jouait plus aux jeux vidéo depuis longtemps. Il n'y avait aucun jeu vidéo dans sa chambre, et on n'a jamais trouvé de traces concernant des possibles parties de Counter-Strike, prouvant encore une fois le bullshiting de Jack Thompson.

    En 2008, le jeu a été bannis au Brésil, ainsi qu'EverQuest, car ces 2 jeux nuisaient à la "sécurité civile" d'après le gouvernement. Le jeu était très populaire à l'époque parmi les gamers brésiliens, et cela a provoqué un mouvement de protestation. Aujourd'hui, le jeu est de nouveau remis en vente.

    Un thaïlandais de 22 ans meurt pendant une partie de Counter-Strike dans un cybercafé à Chiang Mai qui a duré toute la nuit. Il a eu un arrêt cardiaque à cause de l'accumulation de fatigue et de stresse. Le jeu était alors critiqué pour son aspect addictif.
  • Bande-annonce

    Medal of Honor: Warfighter (2012)

    Sortie : . FPS et action.

    Jeu vidéo de Danger Close et Electronic Arts sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3

    A l'occasion de la sortie du jeu Medal of Honor : Warfighter où le joueur incarne un soldat américain envoyé au Moyen-Orient pour éliminer des terroristes d'Al-Qaida, EA décide de faire un partenariat avec des fabricants d'armes réelles qui permet selon eux de rendre l'expérience du jeu plus immersive et réaliste. Mais là où ça devient plus dérangeant, c'est lorsqu'EA commercialise un Tomahawk réel aux couleurs de Medal of Honor sur leur site officiel, avec divers liens vers des sites de ventes d'armes.
    Les jeux vidéo violents sont souvent pointés du doigt par diverses associations. Même si en général, on peut prendre la défense en disant qu'il ne s'agit que de jeux fictifs, EA semble avoir franchi une limite dangereuse pour l'avenir.
  • Bande-annonce

    Resident Evil 5 (2009)

    Biohazard 5

    Sortie : . Action-Aventure et survival horror.

    Jeu vidéo de Capcom sur Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One, PlayStation 3, Xbox 360 et PC

    Durant l'E3 2007, Capcom publia pour la première fois une vidéo de Resident Evil 5. Ce trailer avait fait scandale à l'époque à cause des séquences où on apercevait un homme blanc tuant une horde d'hommes noirs, ce qui pouvait être interprété comme une imagerie classique du racisme selon certains journalistes.
    Lorsque le jeu a été montré à nouveau en 2008, les zombies semblaient plus variés au niveau de leurs origines. De plus, un personnage secondaire noir a été rajouté aux côtés du héros pour contrebalancer le polémique. Cependant, le designer Jun Takeuchi précisa que ces décisions n'avaient pas de rapport avec le débat sur le racisme, que l'équipe de développement est composée de personnes venant de divers pays dans le monde et que le jeu n'avait aucun message politique ou discriminatoire.
  • Bande-annonce

    Left 4 Dead 2 (2009)

    Sortie : . FPS et action.

    Jeu vidéo de Valve et Electronic Arts sur PC, Xbox 360, Mac et Linux

    La pochette de Left 4 Dead 2 a subit plusieurs changements. A l'origine, le pouce, l'annulaire et l'auriculaire étaient arrachés pour former la lettre 2. Cependant, l'association ESRB a trouvé ça trop explicite, et Valve était forcé de mettre à la place des doigts pliés, laissant juste le pouce arraché. Moralité : un doigt, c'est moins choquant que 3 doigts...
    En Angleterre, le signe V à l'envers est considéré comme une insulte. La version anglaise de la jaquette montre la main de face : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/4/48/Left_4_Dead_2_UK_cover.png

    Le journaliste afro-américain Willie Jefferson du Houston Chronicle a dénoncé le jeu pour racisme après avoir vu des images où on voyait des zombies afro-américains. C'est quand même le paranoïa à son paroxysme, car les zombies du jeu sont issus d'origines diverses, 2 des 4 personnages qu'on incarne sont afro-américains, et le jeu se déroule à la Nouvelle-Orléans, région où la population est extrêmement variée.

    Ce choix de région a également été critiqué par certains. Dans le jeu, on peut voir des villes inondées et des cadavres flottants, ce qui rappellent trop l'ouragan Katrina de 2005 selon eux.
  • Bande-annonce

    Ethnic Cleansing (2002)

    Sortie : 2002. FPS.

    Jeu vidéo de Resistance Records sur PC

    Ce jeu obscure a été développé par Resistance Records, un label de musique spécialisé dans les groupes néo-nazis. Le joueur peut choisir d'incarner un skinhead ou un membre du Ku Klux Klan pour ensuite éliminer tous les noirs et latinos présents dans un quartier pauvre (avec un bruitage de singes dans la jungle quand ils meurent), et des juifs dans un métro. La fin du jeu se déroule dans le "Jewish Control Center", où le but est d'éliminer Ariel Sharon, l'ancien premier ministre israélien, qui planifiait une invasion mondiale.

    Je pense que ça ne sert à rien d'en rajouter plus.
  • Rapelay (2006)

    レイプレイ

    Sortie : . Simulation.

    Jeu vidéo de Illusion Software sur PC

    Rapelay est une simulation de viol. Sortie à la base au Japon en 2006, il devient mondialement connu 3 ans après grâce à internet et a provoqué une polémique. Le principe même de faire du viol un jeu vidéo a été énormément critiqué. Un des personnages du jeu semble clairement être mineure, ce qui a provoqué encore plus de scandale (même si dans le manuel du jeu, il est précisé que tous les personnages du jeu sont majeurs).

    On pouvait acheter le jeu sur Amazon.com, mais le parlement du Royaume-Uni a fait pression pour le faire retirer du catalogue. Le jeu a été bannis dans plusieurs pays, notamment la Thaïlande, l'Australie et la Malaisie. A noter qu'il s'agit également du seul jeu bannis par l'Argentine.

    L'association féministe Égalité maintenant a demandé aux activistes d'écrire des lettres à Illusion Software, et a demandé au premier ministre japonais Taro Aso de faire respecter la convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes aux développeurs de jeux vidéo.

    Certains articles sur le net ont essayé de prendre la défense du jeu, en affirmant que le meurtre est plus grave que le viol et pourtant, il y a des milliers de jeux vidéo légaux où on peut tuer des gens. De plus, le jeu respecte la loi japonaise et n'est vendu qu'au Japon. Cependant, après toutes ces polémiques, Illusion Software finira par retirer le jeu de la vente.
  • Bande-annonce

    Dead Island (2011)

    Sortie : . FPS, action-aventure, survival horror et RPG.

    Jeu vidéo de Techland et Deep Silver sur PC, Xbox 360, PlayStation 3 et Mac

    Le logo du jeu a fait scandale aux Etats-Unis. Le "i" d'Island était représenté par un cadavre pendu d'un palmier, mais cela rappelait trop la période de ségrégation raciale pour certaines associations. Le logo a été changé par une version plus soft, où le "i" est représenté par un zombie ordinaire : http://a406.idata.over-blog.com/0/12/70/58/mars11/dead-island-censure.jpg

    Avant sa sortie officielle, une version du jeu était disponible par erreur sur Steam. Quelques curieux ont fouillé dans les codes sources du jeu, et ont découvert que la capacité "Gender Wars" qui permet au personnage Purna de devenir plus puissante pendant une durée limitée était appelée "FeministWhorePurna" ("Purna la pute féministe") dans les codes.
    Deep Silver s'est excusé en affirmant qu'il s'agissait d'un private joke d'un des employés, et ont publié un patch pour corriger cela.
  • Bande-annonce

    Killzone 2 (2009)

    Sortie : . FPS.

    Jeu vidéo de Guerilla Games et Sony Interactive Entertainment sur PlayStation 3

    A Toronto, 300 publicités de Killzone 2 ont été retirées des arrêts de bus. Le professeur de CM1 Davis Mirza est en grande partie responsable de cela. Il avait envoyé un e-mail de plainte à Sony Computer Entertainment Canada après avoir vu des "images choquantes d'un homme au regard menaçant avec des yeux qui brillent, qui rappellent l'Iraq".
    Sony finit par retirer les publicités. Quelle partie de l'anecdote est la plus ridicule, Sony qui accepte aussi facilement de se replier, ou un professeur qui pense à l'Iraq en voyant la tête d'un Helghast ?
  • Bande-annonce

    Hitman: Blood Money (2006)

    Sortie : . Infiltration et action.

    Jeu vidéo de Io Interactive et Eidos Interactive sur PC, PlayStation 2, Xbox, PlayStation 3, Xbox 360, PlayStation 4 et Xbox One

    Même si Blood Money est un des épisodes les plus violents de la licence Hitman, les publicités publiées dans les magazines ont fait plus polémiques que le jeu lui-même. On y voyait des photos de personnes exécutées par l'agent 47 avec des slogans différents selon les versions. Une d'entre elles montrait une femme allongée sur un lit, tuée par une balle dans la tête. Le slogan disait "Beautifully executed" ("magnifiquement exécutée"). Il avait fait scandale car certaines personnes trouvaient gênant le fait de qualifier un meurtre de "magnifique".

    La pub en question : http://2.bp.blogspot.com/_Mfep8w5jiG0/TNuVOIqylHI/AAAAAAAAAYY/apWxf7763vI/s1600/beaut.jpg
  • Daikatana (2000)

    Sortie : . FPS et action.

    Jeu vidéo de Ion Storm Austin et Eidos Interactive sur PC et Nintendo 64

    Daikatana est un jeu réputé pour être extrêmement mauvais. Il s'agit sans aucun doute de la plus grosse erreur de carrière de John Romero, pourtant créateur des plus grands noms de FPS tels que Wolfenstein 3D ou Doom.
    Mais s'il y a une chose qui est encore plus connue que le jeu lui-même, c'est sa publicité. Romero avait tenté de créer le buzz avec une publicité volontairement provocatrice en 1997, l'année où le jeu devait sortir à la base. On pouvait y lire le slogan "John Romero's about to make you his bitch. Suck it down." ("John Romero va faire de toi sa pute. Suce-la").
    http://cache.gawkerassets.com/assets/images/kotaku/2009/06/suck_it_down.jpg
    Cette publicité fut fatale : elle a été très mal reçue par la communauté en général qui n'hésitait pas à balancer des avis négatifs sur Romero et Ion Storm. Romero a fini par s'excuser mais c'était trop tard pour arranger cela.
    Le développement du jeu devient chaotique, et le jeu ne sortira finalement que 3 ans après la date initiale. Le jeu était déjà dépassé et n'intéressait plus personne alors qu'il avait coûté une fortune à la boîte. Ion Storm a fermé, et Romero a bousillé sa carrière légendaire. Il fait maintenant des jeux pour mobiles.
  • Bande-annonce

    Infestation: Survivor Stories (2012)

    Sortie : . Action-Aventure.

    Jeu vidéo de Hammerpoint Interactive et Arktos Entertainment Group sur PC

    Lorsque la béta fermée du jeu a été lancée, le producteur exécutif Sergey Titov a qualifié les spawn campers de "faggots" (pédés) sur le forum officiel, ce qui a un peu choqué les gens. Un responsable de communication du studio a précisé qu'il n'avait rien contre l'homosexualité et c'était juste un choix de mot déplacé.

    La malhonnêteté des développeurs de The War Z a fait le tour du net. Tout d'abord, le bureau des droits et brevets des Etats-Unis a refusé l'utilisation du titre The War Z à cause de la trop grande ressemblance avec le film World War Z annoncé à peu près au même moment. Hammerpoint a donc utilisé le titre sans en avoir les droits. Ils ont finalement changé le titre en 2013 par "Infestation : Survivor Stories", au même moment que la sortie du film.
    Le jeu se présente comme un gros plagiat du mod amateur DayZ pour le jeu ArmA II, mais on a également repéré quelques artworks du jeu qui sont en réalité des décalquages d'images de la série The Walking Dead. De nombreux features promis dans la description sur Steam sont absents du produit final, comme la taille de la map qui est soi-disant de 100km² alors que des joueurs l'ont mesuré et elle ne fait en réalité que 10km².
    Le jeu était également un véritable Pay2Win bourré de micro-transactions. Si le joueur meurt, il doit attendre 1 heure avant de pouvoir ressuciter à moins de payer pour réapparaître instantanément. Mais le lendemain de la sortie, Hammerpoint a sorti un patch qui augmentait cette durée de 4 heures, ce qui a provoqué un véritable tollé sur le net.
    En apprenant que la description du jeu dans le magasin était remplie de mensonges, et que les staffs de Hammerpoint bannissaient les comptes des utilisateurs qui se plaignaient sur le forum, Steam a fini par retirer le jeu du catalogue et autoriser le remboursement pour la première fois.

    Le jeu est finalement revenu sur Steam au bout de quelques mois et Titov s'est excusé pour son comportement et les mensonges.
  • Bande-annonce

    Grand Theft Auto IV: The Lost and Damned (2009)

    Sortie : . Action et aventure.

    Extension de jeu de Rockstar Games sur PlayStation 3, Xbox 360 et PC

    Durant une des cinématiques, on peut voir un homme nu non-censuré et de face, ce qui est plutôt inhabituel dans un jeu vidéo. Le groupe de parents Common Sense Media condamne le jeu et appelle au boycott sur leur site. Selon eux, cette extension est encore plus choquante que le jeu original à cause de cette scène de nudité.
  • Bande-annonce

    Dead Island Riptide (2013)

    Sortie : . FPS, action-aventure, survival horror et RPG.

    Jeu vidéo de Techland et Deep Silver sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3

    L'édition collector "Zombie Bait" du jeu était accompagnée d'un buste féminin en bikini à moitié dévoré par des zombies : http://image.jeuxvideo.com/imd/d/deadislandriptide.jpg
    Sans forcément parler du bon ou mauvais goût de la chose, plusieurs personnes se sont plaintes auprès des développeurs, notamment quelques associations féministes. Deep Silver a dû s'excuser sur twitter quelques heures seulement après l'annonce, et Techland a remis entièrement la faute à l'éditeur en précisant que la décision ne venait pas d'eux.

    A noter au passage que pour la promotion du jeu Resident Evil 6, Capcom a ouvert de manière éphémère un faux boucher de viande humaine. On pouvait notamment y voir des pénis découpés, mais cela n'a pas vraiment causé de soucis : http://cache.g4tv.com/ImageDb3/312875_S/resident-evil-6-opens-human-flesh-butcher-shop.jpg
  • Bande-annonce

    Super Meat Boy (2010)

    Sortie : . Plateforme.

    Jeu vidéo de Team Meat sur Xbox 360, PC, PlayStation 4, PS Vita, Nintendo Switch, Xbox One, Mac et Linux

    People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) a critiqué Super Meat Boy car on incarne un morceau de viande sanglante. Pour se moquer, ils ont sorti un jeu flash parodique intitulé "Super Tofu Boy" pour promouvoir le véganisme.
    En réponse, Team Meat a rajouté ce personnage dans la version PC de Super Meat Boy.
  • Bande-annonce

    Super Mario 3D Land (2011)

    Sortie : . Plateforme.

    Jeu vidéo de Nintendo EAD et Nintendo sur Nintendo 3DS

    Dans le même genre que Super Meat Boy, PETA a publié un autre jeu parodique (satirique ?) concernant Super Mario 3D Land. Dans ce jeu, Mario possède une combinaison de Tanuki (un animal ressemblant à un raton-laveur). Comme les tanukis sont des animaux souvent chassés pour leur fourrure, le fait que Mario s'habille dans ce costume encouragerait le marché de fourrure, selon PETA : http://www.geek.com/wp-content/uploads/2011/11/mario_tanooki-590x407.jpg
    On se demande quand même si PETA n'est pas en train de chercher des problèmes là où il y en a pas.
  • Bande-annonce

    Pokémon Version Noire (2011)

    Pocket Monsters Black

    Sortie : . RPG.

    Jeu vidéo de Game Freak et Nintendo sur Nintendo DS

    Encore une autre polémique créée par PETA, cette fois la cible est Pokémon. Ils ont créé un jeu parodique nommé "Pokémon : Black & Blue - Gotta free'em all!" pour dénoncer l'image de la cruauté envers les animaux illustrée par la licence, en comparant l'enfermement des Pokémon dans les pokéballs avec les cages et chaînes utilisées durant les cirques.
    Dans le jeu, on contrôle les Pokémon qui se sont révoltés contre leur maître et qui doit les affronter : http://knowyourmeme.com/memes/events/pokemon-black-and-blue-peta-pokemon-parody
  • Cooking Mama (2006)

    Sortie : . Inclassable.

    Jeu vidéo de Office Create et 505 Games sur Nintendo DS

    Un petit dernier jeu avec PETA : Cooking Mama a été pointé du doigt car Mama cuisine de la viande. Pour montrer la cruauté de l'acte et promouvoir le véganisme encore une fois, PETA a sorti un jeu parodique intitulé "Cooking Mama : Mama Kills Animals" : http://features.peta.org/CookingMama/
  • Bande-annonce

    StarCraft (1998)

    Sortie : . Stratégie temps réel.

    Jeu vidéo de Blizzard Entertainment sur PC et Mac

    Il existe plusieurs variantes de la légende du "mec qui est mort en jouant longtemps à un jeu vidéo", mais celle-ci est bien réelle : Lee Seung Seop, un coréen de 28 ans, est mort dans un cybercafé en jouant pendant 50 heures d'affilées à StarCraft.
    http://news.bbc.co.uk/2/hi/technology/4137782.stm

    Cela a bien évidemment remis sur le plateau le débat à propos de l'addiction aux jeux vidéo.
  • Bande-annonce

    Silent Hill (1999)

    Sortie : . Action-Aventure et survival horror.

    Jeu vidéo de KCET et Konami sur PlayStation, PlayStation 3 et PSP

    A l'époque de la sortie du premier Silent Hill, il était encore rare de voir autant de thèmes adultes et psychologiques, ainsi que des imageries aussi glauques et perturbants dans un jeu vidéo. Ce premier épisode a rapidement fait parler de lui.
    La version japonaise et européenne du jeu a été légèrement censurée. Dans le niveau de l'école, on était sensé combattre des enfants monstrueux, mais ils ont été remplacés par de simples monstres au Japon. Ils sont toujours présents dans la version américaine.
  • America's Army (2002)

    FPS et tactique.

    Jeu vidéo de Secret Level Games et U.S Army sur Linux, PC et Mac

    America's Army est un jeu vidéo développé par l'armée américaine, servant principalement de recrutement. Il a même été distribué dans certaines écoles. Ce principe même a été vu comme de la propagande par certaines personnes, un moyen pour encourager à la militarisation de la société, d'autant plus que le jeu ne s'appuie que sur l'aspect technique de la guerre, et non morale.
    Il a été très critiqué notamment par l'association "Veterans for Peace" composée de vétérans de guerre qui encouragent les solutions alternatives à la guerre.
  • 1
  • 2