Avatar Cinémascarade Baroque

Critiques de Cinémascarade Baroque

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.4

Critique de Soul par Cinémascarade Baroque

"Soul" semble être un prolongement de « Vice Versa », deux films qui interrogent sur le rapport à soi, à nos émotions, à notre apprentissage de la vie et au sens qu'on veut donner à celle-ci. Si « Vice Versa » sondait la psyché d’une adolescente en pleine transformation, « Soul » se plonge dans le doute existentiel d’un adulte aux prises avec une passion qu’il... Lire la critique de Soul

Avatar Cinémascarade Baroque
8
Cinémascarade Baroque ·
Bande-annonce
6.1

Elle ne s'appelle pas Sirena !

Cette histoire bien étrange, mise en scène par Christian Petzold, s'inspire du conte "Ondine" de Friedrich de La Motte-Fouqué : la nymphe des eaux cherche, en épousant le chevalier Huldebrand, à acquérir l'âme dont elle est dépourvue. "Ondine" n'est en rien une vague adaptation arty, opportuniste et poussive d'un ancien conte allemand : c'est une belle réflexion sur la solitude des... Lire la critique de Ondine

Avatar Cinémascarade Baroque
7
Cinémascarade Baroque ·
Bande-annonce
7.4

« Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse ? » (Alfred de Musset)

Avec ce concept, Vinterberg aurait pu tomber dans la facilité d’un film totalement fou, décalé et alimentant les idées les plus folles à un rythme trépidant. Il préfère s’appliquer, brosser avec soin la caractérisation des protagonistes et développer en douceur un environnement social vidé de passion. Sans sombrer dans la fatalité, « Drunk » dresse le portrait d’une génération amère... Lire l'avis à propos de Drunk

Avatar Cinémascarade Baroque
8
Cinémascarade Baroque ·
Bande-annonce
6.7

L'anti James Bond

Froid, réaliste, désabusé et réfutant le manichéisme : ce regard posé sur la figure de l'espion est aux antipodes d'un traitement hollywoodien, glamour et romancé. Dès les premières minutes, bercé par la musique profondément triste de Sol Kaplan, le film montre l'envers désespéré d'un monde déchiré par la guerre froide : deux idéologies s'affrontent mais les méthodes pour gagner sont les... Lire l'avis à propos de L'Espion qui venait du froid

Avatar Cinémascarade Baroque
9
Cinémascarade Baroque ·
Bande-annonce
7.8

Critique de la saison 1

« The Handmaid’s Tale » est avant tout une histoire de survie. Un portrait de femme absolument déchirant qui montre la tragédie d’une résistance aussi physique que mentale. D’ailleurs, la série commence de cette façon, par l’évasion (mais de quoi ? De qui ?) de June et de sa famille. Après son arrestation, on la découvre dans son rôle de servante. Vous ne serez clairement pas ménagé, on... Lire l'avis à propos de The Handmaid's Tale : La Servante écarlate

Avatar Cinémascarade Baroque
10
Cinémascarade Baroque ·
Bande-annonce
8.5

La fin du monde ?

« Chernobyl » n’est pas un film catastrophe comme il en existe à la pelle. Ce n’est pas un divertissement calibré qui va vous procurer des sensations fortes. Ce n’est pas une fiction-documentaire qui va vous tenir la main et vous amener les choses de manière pédagogique. C’est une plongée dans l’horreur avec ce que cela implique en moyens et conséquences humaines, financiers, écologiques,... Lire la critique de Chernobyl

Avatar Cinémascarade Baroque
10
Cinémascarade Baroque ·
Bande-annonce
7.8

Critique de la saison 1

Produite par David Fincher (« Seven », Fight Club », « Zodiac », « Gone Girl »…. What else ?), la série revient au thème de prédilection du réalisateur : la figure du tueur en série. Ce n’est pas tant l’image médiatique qui l’intéresse que la personne profondément perturbante, avec une vision bien à part du monde, de son fonctionnement et de son rapport à la société, à autrui qui ébranle les... Lire la critique de Mindhunter

Avatar Cinémascarade Baroque
10
Cinémascarade Baroque ·
Bande-annonce
6.7

Critique de La Planète des singes - Suprématie par Cinémascarade Baroque

Non seulement Matt Reeves continue d’imposer le style percutant qui faisait la réussite du film précédent, mais il se permet également de prolonger avec brio la teneur narrative et visuelle d’une histoire devenant encore plus sombre et cruelle. Le film n’a rien d’un divertissement pour l’été, encore moins d’un blockbuster calibré pour tout type de public. Dès le générique extrêmement épuré et... Lire la critique de La Planète des singes - Suprématie

Avatar Cinémascarade Baroque
9
Cinémascarade Baroque ·
Bande-annonce
7.4

Critique de 120 battements par minute par Cinémascarade Baroque

Tout le monde le sait bien (enfin je crois), un bon sujet ne fait pas forcément un bon film. Rassurez-vous, « 120 battements par minute » fait honneur au combat de ces personnes qui ont consacré leur vie à cette cause. Ce qui frappe d’emblée, c’est l’important travail d’écriture qui a été effectué : la veine militante est très réaliste. Les réunions hebdomadaires sont incroyablement vivantes... Lire la critique de 120 battements par minute

Avatar Cinémascarade Baroque
8
Cinémascarade Baroque ·
Bande-annonce
7.5

Un chef-d'oeuvre à réhabiliter !

Le parcours de Jabob (Tim Robbins, absolument poignant) est un puzzle mental qui risque de vous perdre si vous n’êtes pas attentif aux symboles visuels et autres indices parsemés au fil de son évolution. On navigue entre le passé familial du protagoniste, ses souvenirs de guerre et le présent avec ces apparitions démoniaques. Comme Jacob, le spectateur semble perdu face à cette irrationalité... Lire l'avis à propos de L'Échelle de Jacob

Avatar Cinémascarade Baroque
10
Cinémascarade Baroque ·