Avatar Antoine Verrier

Critiques de Antoine Verrier

Versus
  Suivre
2.5

L'avis en BREF...

Donc l'institut Pasteur, Bill Gates, Jacques Attali, Jack Dorsey et Macron développent en secret depuis 10 ans un super virus mortel (qui en réalité ne tue personne mais donne de l'acné) afin de rendre les bébés muets et diffuser des nanoparticules via la 5G dans le but final de nous contrôler comme les cochons d'Elon Musk ? Mais heureusement, la confrérie des taxis (un peu... Lire la critique de Hold-Up

5 4
Avatar Antoine Verrier
3
Antoine Verrier ·
Bande-annonce
6.4

L’avis en BREF (#Beaune2019)

Avec son pitch #GilletsJaunesAprouved, #TheFactory interpelle par sa volonté d’éviter tout manichéisme. L’effort russe, qui transpire les larmes et la sueur, sonne souvent juste mais reste trop brouillon pour emballer totalement. #Beaune2019 Lire l'avis à propos de Factory

3
Avatar Antoine Verrier
6
Antoine Verrier ·
Bande-annonce
7.1

L’avis en BREF (#Beaune2019)

Excepté un premier acte un peu poussif, #ElReino impressionne par la maîtrise de sa mise en scène toujours au service d’un suspense éreintant. Ses plans séquences bluffant et magistraux nous immergent totalement dans la corruption et le cynisme politico/médiatique. #Beaune2019 Lire l'avis à propos de El Reino

4
Avatar Antoine Verrier
8
Antoine Verrier ·
Bande-annonce
7.1

L’avis en BREF (#Beaune2019)

La transformation dans les années 70, des familles colombiennes pleines de traditions et de mysticismes en cartels violents. La désagrégation de la famille comme métaphore du capitalisme dévorant. Des décors et des costumes somptueux. #Beaune2019 Lire la critique de Les Oiseaux de passage

3
Avatar Antoine Verrier
7
Antoine Verrier ·
Bande-annonce
6.2

L’avis n’en BREF (#Beaune2019)

Fatih Akin a voulu nous choquer avec son histoire de serial killer allemand #basedonatruestory et il a totalement réussi. Crasseux à l’extrême et parfois à la limite du supportable, Golden glove se sauve in extremis grâce à ses piliers de bar loufoques et savoureux. #Beaune2019 Lire la critique de Golden Glove

4
Avatar Antoine Verrier
6
Antoine Verrier ·
Bande-annonce
6.2

L’avis en BREF (#Beaune2019)

En déstructurant son récit artificiellement, Face à la nuit tente de donner de l’ampleur à cette intrigue mystiquo/vengeresse sans jamais vraiment trouver de cohérence. Excepté quelques moments de poésie, on en ressort au final largement dubitatif. Tout ça pour ça ? #Beaune2019 Lire l'avis à propos de Face à la nuit

2
Avatar Antoine Verrier
5
Antoine Verrier ·
Bande-annonce
7.0

L’avis en BREF (#Beaune2019)

Très proche du Way of the gun de McQuarrie, le nouveau film de Craig Zahler confirme après Bone Tomahawk tout le talent de son réalisateur scénariste. Des dialogues à la mise en scène, tout fonctionne à la perfection. La pépite du festival #Beaune2019 Lire la critique de Traîné sur le bitume

5 1
Avatar Antoine Verrier
9
Antoine Verrier ·
Bande-annonce
6.8

L’avis en BREF (#Beaune2019)

Drame carcéral aux paysages somptueux, Nevada dresse le cœur du charismatique Matthias Schoenaerts grâce à ses sauvages mustangs... et le nôtre avec. #Beaune2019 Lire la critique de Nevada

1
Avatar Antoine Verrier
7
Antoine Verrier ·
Bande-annonce
5.4

L’avis en BREF (#Beaune2019)

Le poisseux Donnybrook et ses rednecks égarés ultra violents avait un potentiel énorme. Mais handicapé par un rythme bancal et une trame secondaire superflue, il ne convainc pas totalement. Dommage. #Beaune2019 Lire l'avis à propos de Donnybrook

1
Avatar Antoine Verrier
6
Antoine Verrier ·
Bande-annonce
5.8

L’avis en BREF (#Beaune2019)

Alpha nous plonge froidement dans les méandres du traffic de drogue et de la corruption en Philippines. Le sujet est passionnant et la tentative est évidemment louable mais le résultat est encore loin du renouveau du polar indonésien. #Beaune2019 Lire l'avis à propos de Alpha - The Right to Kill

3 2
Avatar Antoine Verrier
5
Antoine Verrier ·