Avatar Art-Breaker

Critiques de Ludo Prélot-Ebrignetti

@Art-Breaker
Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
Bande-annonce
5.2

Testostérone: ON.

Oh, le beau casting! Oh, les gros biscotos! Oh, ça explose dans tous les sens (oh la belle bleue, oh la belle rouge,...)! Bref, LE film de bad-boys à l'état brut; Enfin, bad-boys... entendez par là les incontournables du cinéma d'action sur le même plateau: Stallone, Lundgren, Statham, Schwarzeneger, Willis, Li, Crews... ajoutez à ceux-là deux stars de la lutte, Couture et Austin, et un acteur... Lire la critique de Expendables : Unité spéciale

Avatar Art-Breaker
6
Art-Breaker ·
7.2

... ou comment décrire l'indescriptible.

Pour lire Dantec depuis plusieurs années, je me demandes toujours, à chaque nouveau bouquin, comment il fait pour trouver des idées pareilles d'une part, et d'autre part si tout fonctionne correctement dans son cerveau dérangé... Ne serait-ce que pour considérer qu'il reste un grand écrivain de science-fiction, on se doit de lire le bouquin en entier. Contrairement à son ensemble du "Liber... Lire la critique de Les Racines du mal

1
Avatar Art-Breaker
10
Art-Breaker ·
6.4

Prenez Mad Max, Riddick, Blade Runner, secouez et servez...

C'est pas qu'il est pas sympa Maurice, mais là il pousse le bouchon un peu loin. Franchement, le coup du mercenaire isolé, les mafieux et l'armée russe corrompus, une secte secrète, une gonzesse dont on sait rien... J'aimerais pas habiter dans sa cervelle à l'ami Maurice, doit y avoir un de ces bordels... Le problème dans tout ça, c'est qu'on aime bien et on en redemande! Malgré un rythme... Lire l'avis à propos de Babylon Babies

1
Avatar Art-Breaker
8
Art-Breaker ·
Bande-annonce
6.3

La renaissance du noir et blanc

Excellent film d'animation français en noir et blanc. On pourrait croire que cette phrase est une oxymore à tous les niveaux. Et pourtant il n'en est rien, ce film est un véritable petit bijou du savoir-faire français en terme d'animation. Les quelques français reconnus pour leurs participations à des long-métrages d'animations (notamment, les jumeaux Brizzi qui ont travaillés sur "le Bossu de... Lire l'avis à propos de Renaissance

3
Avatar Art-Breaker
9
Art-Breaker ·
Écouter
7.7

Ouvrez les bières et prévenez les voisins, il risque d'y avoir (un petit peu) de bruit...

Pondre 4 chansons de plus de 8 minutes sur un album de trash-métal, il fallait oser. Et Machine Head s'en sort haut la main et avec les honneurs. Y'a pas à tortiller 3 plombes du postérieur: le quatuor nous offre avec "The Blackening" un concentré de ce qu'ils savent faire de mieux. Entre les riffs accrocheurs du binôme Flynn/Demmel, des blasts de l'ami McClain, la basse sans concession de Duce... Lire la critique de The Blackening

4 1
Avatar Art-Breaker
9
Art-Breaker ·
5.7

Amateur de la bibliothèque rose, passez votre chemin...

Dire que ce livre est complexe relève presque de l'ironie. Quand Dantec se met à mêler théologie, religion, politique, histoire, philosophie, science, psychologie, sociologie tramée sur l'évolution d'un flic confronté à son environnement (flics véreux, abus de drogues, corruption d'indics, ...), on se dit qu'il est loin le temps de Columbo ou de l'Inspecteur Derrick. Décomposé en quatre... Lire l'avis à propos de Villa Vortex - Liber Mundi, tome 1

2
Avatar Art-Breaker
10
Art-Breaker ·
Bande-annonce
8.0

La vie de château sauce nippone

Quand Miyazaki se met à pondre une histoire complexe et sinueuse où se mêlent des thématiques universelles comme l'âge, les sentiments, la vengeance, la jalousie, et où se rencontrent des personnages atypiques, étranges autant qu'humains dans un univers magique, cela donne un film d'animation qui tient toutes ses promesses. "Le château ambulant" nous entraîne dans les méandres des relations... Lire l'avis à propos de Le Château ambulant

Avatar Art-Breaker
9
Art-Breaker ·
Bande-annonce
7.8

Cochon qui s'en dédit

Magistral. Voilà comment résumer en un seul-mot ce chef d'oeuvre du maître nippon Hayao Miyazaki et des Studio Ghibli. Rien dans ce film ne laisse indifférent, que ce soit un scénario où s'entrechoquent combats aériens, conflits historiques et romances compliquées, une bible graphique qui tient toutes ses promesses avec des décors somptueux de l'Italie des années 30, des avions et véhicules... Lire la critique de Porco Rosso

3
Avatar Art-Breaker
10
Art-Breaker ·
Bande-annonce
8.0

Monstrueux, en restant humble...

"Monster, un titre qui ne fait pas vraiment référence au héros lui-même, mais bien à ce qu'il y a d'enfoui en chacun de nous." serait un peu le leitmotiv de cette série japonaise. L'idée de faire intégrer un chirurgien du Japon dans un hôpital allemand peut paraître un peu rocambolesque, mais elle donne tout de suite le ton: préparez-vous à être transporté de surprises en surprises. Faire de ce... Lire la critique de Monster

6
Avatar Art-Breaker
9
Art-Breaker ·
Bande-annonce
6.1

Oggy is in the Kitsch-end

"Oggy et les cafards" résume à lui seul que le comique ne naît pas forcément de bonnes vannes, mais aussi de situation cocasses. Surfant sur la vague des Looney Tunes à la sauce frenchie, cette série animée se regarde sans prise de tête, pas besoin de réfléchir. Les gags sont parfois gras (comme dans toute série du genre) mais au final, on passe sur les rares cas où le poussif prend le dessus... Lire la critique de Oggy et les Cafards

1
Avatar Art-Breaker
8
Art-Breaker ·
  • 1
  • 2