Astrid

@AstridChe

Femme, 24 ans, France
de vos éclaireurs la suit :
Versus
  Suivre
Féministe
Passionnée par les arts
&
Cinéphile invétérée j'essaie de ne pas avoir (trop) de préjugés avant de découvrir un film.
J'aime croire que toute œuvre mérite le coup d’œil, quelque soit sa qualité elle nous enrichira toujours d'une manière ou d'une autre.

Répartition des notes

  1. 126
  2. 79
  3. 70
  4. 144
  5. 229
  6. 459
  7. 677
  8. 502
  9. 204
  10. 111

Comparez votre collection avec Astrid

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Astrid
Sondages de Astrid
Critiques de Astrid

Dernières critiques

-
Une photographe contre la Cosa Nostra

Kim Longinotto, la réalisatrice, poursuit son engagement féministe à travers un nouveau portrait de femme. La cinéaste britannique dresse brillamment le parcours de vie de la photographe sicilienne Letizia Battaglia. Nous suivons cette dernière dans une profonde introspection, de ses débuts de journaliste à sa rencontre avec la photographie, ses amours et évidemment son engagement... Lire l'avis à propos de Shooting the Mafia

2
Avatar AstridChe
8
AstridChe ·
Bande-annonce
7.2
Espoirs et sacrifices aux Philippines dans Overseas de Sung-A Yoon

Présenté au Festival Premiers Plans d’Angers, Overseas, le nouveau documentaire de Sung-A Yoon, retrace le quotidien de Philippines en formation pour devenir aides ménagères internationales. Avec des cadrages très composés, la réalisatrice nous fait entrer dans cette « maison de poupées » où tout est fait pour retenir les femmes dans le rôle de ménagère. Dans cette école où l’on forme... Lire la critique de Overseas

1
Avatar AstridChe
8
AstridChe ·
Mentions J'aime de Astrid

Activité récente

Statuts d'humeurs

Histoire de familles (2019) Bourré de stéréotypes et d'humour sexiste, bien dommage car le concept de the anonymous project offre un fond de photographies riche...
L'amour ne pardonne pas (2015) Remake de Tous les autres s'appellent Ali de Fassbinder ?