Avatar Aurelien-Real

Critiques de Aurelien-Real

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.5

Différence et différends

Différence et différends entre cinéma (industrie du commerce des histoires à dormir debout !) et le cinématographe (perte de soi dans l’acte créateur qui ouvre dans l’inconnu) : voilà ce qui me vient à l’esprit en résonance à la polémique sur les méthodes de tournage d’Abdellatif Kechiche. Alors que je tourne en ce moment " Lire l'avis à propos de La Vie d'Adèle : Chapitres 1 et 2

6
Avatar Aurelien-Real
7
Aurelien-Real ·
7.2

La relation de toutes nos relations

La réalité n’est pas réelle, mais une hallucination de la pensée. D’où le monde. La proposition du geste artistique dans son essence est une suspension, voire une dissipation de la pensée réflexive. Ce geste convoque le silence. Être-là, le corps assis sur un canapé de cuir orange. Dès la première image de la séquence qui ouvre La cicatrice... Lire l'avis à propos de La Cicatrice intérieure

9
Avatar Aurelien-Real
9
Aurelien-Real ·
Bande-annonce
7.4

Splendeur et surprise du cadre

Spectateur ou réalisateur, ce qui nous porte avant tout vers un geste cinématographique, n’est-ce pas cette vastitude des moyens techniques au service d’un flux d’images et de sons capable de provoquer en nous ce que l’on ne soupçonnait pas pouvoir éprouver un jour avant d’y être confronté ? Au sein de ma subjectivité en regard et écoute d’un film, j’ai découvert Kiju Yoshida au fil d’une... Lire la critique de Eros + Massacre

9
Avatar Aurelien-Real
9
Aurelien-Real ·
6.6

Comment l’intelligence de l’histoire se noue dans la culotte

L’acte vibrant de révolte que l’on perçoit dans le corps tendu et les yeux acérés de Pasolini est inscrit en feu dans les écrits et les films qu’ils nous a laissés tout au long d’une vie tumultueuse en miroir des contradictions de son temps. Au tournant de l’époque de sa vie, un gigantesque bouleversement économico-politique où les masses populaires du monde sont à bout de souffle malgré les... Lire la critique de Salo ou les 120 journées de Sodome

7
Avatar Aurelien-Real
10
Aurelien-Real ·
Bande-annonce
7.5

Apprendre à voir

Dès le premier plan de ce film — avec le mouvement de ses images en noir et blanc ainsi que ses premiers sons —, mon attention s’éveilla simultanément à la sensation intime d’exister dans un flux d’apprentissage. Nankin. Des soldats japonais qui pénètrent dans la ville. Des soldats chinois qui se cachent, effrayés parmi les ruines. Un montage en parallèle d’images tournées en scope d’une rare... Lire la critique de City of Life and Death

6
Avatar Aurelien-Real
9
Aurelien-Real ·
Bande-annonce
6.1

Sortir du mensonge ?

Être spectateur d’un film n’est pas passivité mais engagement de toute notre présence en tant que témoin et acteur du film qui se joue en nous quand nous sommes dans cette situation de regarder sur un écran extérieur à nous des images et des sons qui mettent en scène la disparition de toute la vie sur la terre, que nous habitons si peu ou pas, et que nous devons quitter tous ensemble à 4h44... Lire l'avis à propos de 4h44 Dernier jour sur terre

5
Avatar Aurelien-Real
7
Aurelien-Real ·
Bande-annonce
7.0

L'œil écoute

L’œil n’entend pas ? L’homme c’est nous, c’est moi, en plein dans mon assise, dans le mille de mon attention jusqu’aux pieds calés au bas d’un fauteuil en cuir. Assis, je suis devant un écran à plasma et tout mon corps là, en contact avec ce cuir accueillant, pour que mon attention globale, par les yeux et les oreilles, touche mon esprit, me sorte du plasma de mon inertie. L’esprit, ce qui se... Lire la critique de P'tit Quinquin

6
Avatar Aurelien-Real
9
Aurelien-Real ·
Bande-annonce
6.8

Sommes-nous les morts qui naissent ?

Le langage « cinéma » tel que nous le consommons avec les yeux et les oreilles est fait de la langue et des dents de la morsure de la pensée qui nous travaille au plus inconscient et nerveux de notre pseudo-vie en un voile, un ruban, aujourd’hui un algorithme de cette jouissance irrépressible et inavouée depuis toujours dans le profane relationnel de notre quotidien : le savant calcul pour un... Lire la critique de Stoker

8
Avatar Aurelien-Real
4
Aurelien-Real ·