Avatar BMR

Critiques de BMR

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.4

Une Histoire un peu gâchée ...

Nous voici donc à L’ombre de Staline, réalisé par la polonaise Agnieszka Holland. L’histoire un peu vraie et très romancée du journaliste britannique Gareth Jones (celui qui interviewa Hitler) parti enquêter en 1933 sur la famine orchestrée en Ukraine par Le Petit Père du Peuple et l’impéritie du plan quinquennal soviétique (l’Holodomor).... Lire la critique de L'Ombre de Staline

Avatar BMR
5
BMR ·
Bande-annonce
6.3

God bless capitalism !

Remarquable film que celui de Antoine Russbach dont c’est le premier long métrage. ♥ La thèse est simple et énoncée rapidement : il y a Ceux qui travaillent ... et les autres. Choisis bien ton camp, camarade. Evidemment, tout le monde veut être comme tout le monde, avec ceux qui travaillent, normal. Sauvons les apparences. Et donc... Lire la critique de Ceux qui travaillent

Avatar BMR
8
BMR ·
Bande-annonce
7.1

Une démonstration qui dérange beaucoup plus qu’elle n’indigne.

83 ans et toutes ses dents ! Enfin celles du mordant cinématographique, les autres on sait pas. Avec Sorry, we missed you, Ken Loach et son scénariste Paul Laverty poursuivent leur dénonciation sociale de notre Joli Nouveau Monde et s’attaquent cette fois à l’ubérisation qui consiste à faire de l’employé, l’acteur de sa propre exploitation,... Lire la critique de Sorry We Missed You

1
Avatar BMR
10
BMR ·
Bande-annonce
6.8

Cinéma lusophone complètement barré

On savait déjà le cinéma hispanique pas mal déjanté. Avec Bacurau on découvre un cinéma lusophone complètement barré. Entre fable politique et western allégorique, nous voici brinquebalés en camion citerne au fin fond du Nordeste brésilien, le sertão que chantait Bernard Lavilliers. Un village paumé au milieu d’un aride nulle part, littéralement rayé... Lire l'avis à propos de Bacurau

2
Avatar BMR
7
BMR ·
Bande-annonce
6.7

Série B filmée avec grand style

Un polar coréen : en général ça promet d’être hard ... Mais Le gangster, le flic et l’assassin vont se jouer des codes, des genres et des spectateurs : tout est fait pour faire croire à l’adaptation d’une BD de série B un peu crade, abandonnée sur une banquette du métro de Séoul, avec des dialogues archi-nuls (aggravés par un doublage encore plus nul, on n’a pas eu la... Lire l'avis à propos de Le Gangster, le flic & l'assassin

Avatar BMR
7
BMR ·
Bande-annonce
6.4

Le flic qui murmurait à l’oreille des chevaux.

Roubaix est la ville de France la plus pauvre où la moitié de la population survit en-dessous du seuil de pauvreté, oui : la moitié ! Rappelez-vous les maisons à 1€, c’était là. Roubaix c’est aussi la ville natale d’Arnaud Desplechin qui nous livre un nouveau Conte de Noël. Mais comme le précédent film, il y a tromperie dans le titre : le... Lire la critique de Roubaix, une lumière

Avatar BMR
6
BMR ·
7.7

Du province-writing ?

Après seulement quelques petites années, notre auteur national de polars a désormais atteint le haut de l’étagère et son éditeur assure le marketing. Après le Code 93 qui nous avait bien plu et d’autres qu’on n’a pas (encore) lus, on retrouve ici l’ancien flic Olivier Norek avec Surface. Ça commence vite et fort. De son écriture toujours... Lire l'avis à propos de Surface

Avatar BMR
8
BMR ·
7.9

[...] C’est une histoire qui a plusieurs commencements ...

Après Code 93 puis le tout récent Surface, retour sur un bouquin précédent : Surtensions de notre écrivain-flic toulousain Olivier Norek qui poursuit un sans faute et nous donne de très bons polars, très pros. Nous revoici donc avec l’inspecteur Coste au fin fond du 9-3. Plusieurs histoires se nouent ici et là, un braquage, une... Lire l'avis à propos de Surtensions

Avatar BMR
7
BMR ·
Bande-annonce
6.3

Série politique down under

Secret City : voilà une aimable série australienne dont le principal atout est de nous faire connaître un petit mieux ces gens bizarres qui vivent là-bas, la tête en bas. Cette série ‘politique’ (manigances de couloirs, mini-espionnage, intrigues de pouvoir, ...) nous emmène en plein Pacifique, au centre down under d’une géopolitique méconnue : les partenaires... Lire l'avis à propos de Secret City

1
Avatar BMR
5
BMR ·
Bande-annonce
6.7

Saison 3 décevante

Braqueurs un jour, braqueurs toujours. Ah la saison 3 est assurément faite pour transformer La Casa de Papel en série mythique. Contrairement aux séries habituelles, le scénario de cette nouvelle saison rebondit astucieusement et le premier épisode propose aux fans une liaison jubilatoire (et pas uniquement parce que Tokyo se prélasse en maillot de... Lire la critique de La Casa de Papel

Avatar BMR
5
BMR ·