Avatar BenByde

Critiques de BenByde

Versus
  Suivre
6.8

Destins croisés

Sacha Guitry a failli révolutionner le cinéma. C'est du moins l'impression que j'ai eu en voyant ce film, en particulier le générique de début, dans lequel il invente presque le concept de "making-off". A ma connaissance ce générique est unique, et s'il existe d'autre cinéaste ayant eu des idées aussi saugrenues j'ai hâte de les découvrir. Côté scénario Guitry innove également. Son... Lire l'avis à propos de La Vie d'un honnête homme

Avatar BenByde
8
BenByde ·
7.2

Vive le roi! Euh non, vive l'empereur! Euh non, vive le roi en fait

Un résumé très rapide de la vie de Talleyrand en guise de titre. On pourrait rajouter que l'homme qui retourne sa veste plus vite que son ombre a aussi eu l'occasion de crier "vive la république!" et "vive le directoire!" et bien d'autre chose encore. Heureusement que Sacha Guitry ne se laisse pas aller à autant de simplicité que moi. Le diable boiteux s'est avant tout le... Lire l'avis à propos de Le Diable boiteux

2
Avatar BenByde
7
BenByde ·
6.8

Do the good choice

Le 13 septembre 1996 Tupac Shakur décède après avoir reçu plusieurs balle, de la part d'agresseur qui reste encore aujourd'hui inconnu. Triste conclusion des tensions entre rappeurs de la côte est et de la côte ouest. Un an auparavant Spike Lee mettait en garde contre la banalisation de la violence, en particulier au sein même de la communauté afro-américaine. Spike Lee impose son... Lire l'avis à propos de Clockers

1
Avatar BenByde
8
BenByde ·
7.7

Triangle amoureux : épisode 2742

Encore un amour adultère qui secoue le milieu de la haute société de la belle époque. Max Ophüls aurait dû avoir une bonne idée derrière la tête pour adapter un roman si banal. Hélas il n'en a pas. Et Madame de… est un film des plus conventionnel d'un bout à l'autre. Que ce soit dans l'écriture des personnages ou dans le déroulement de l'histoire. Même si l'ensemble est très... Lire la critique de Madame de...

Avatar BenByde
5
BenByde ·
Bande-annonce
7.4

"A good day tomorrow"

J'ai eu beau chercher, pas moyen de trouver un défaut à ce film. Même le plus insignifiant, même le plus pardonnable, rien de rien. Pourtant La comtesse aux pieds nus n'aura pas été un de ces films qui m'a mis une claque et laisser sur le cul. C'est à peine si j'ai été enthousiasmé par cette histoire somme toute banale, d'ascension fulgurante et de chute subite à Hollywood. Du déjà vu... Lire l'avis à propos de La Comtesse aux pieds nus

Avatar BenByde
10
BenByde ·
Bande-annonce
6.0

Stranger than paradise

En mettant la main sur un DiCaprio post Titanic Danny Boyle avait déjà fait la moitié du boulot. De quoi attirer un public énamouré de la plus belle gueule d'Hollywood. A partir de là Danny n'avait plus qu'à se mettre les doigts de pied en éventail en laissant faire le future chouchou de Scorsese. Et c'est ce qu'il fera. Heureusement qu'il adapte une histoire qui vaut vraiment le... Lire la critique de La Plage

Avatar BenByde
8
BenByde ·
Bande-annonce
7.1

Souvenirs de la maison des morts

Est-il nécessaire de replacer le film dans son contexte? Si on dit "1969" à n'importe qui il pensera immédiatement aux grands mouvements de contestation des années 60 qui ont connu leur point culminant en 1968-69. 1969 c'est l'année de Woodstock et de Easy rider, film culte du mouvement hippie, encore citer en référence aujourd'hui. C'est aussi l'année de If…, nettement... Lire l'avis à propos de If....

Avatar BenByde
9
BenByde ·
6.8

Génèse

Hitchcock vient de commencer à tourner son prochain que la nouvelle tombe, fracassante. A partir de maintenant tout ceux qui feront du cinéma muet ne sont que des gros ringards. A part Chaplin et Hazanavicius. Qu'à cela ne tienne! Hitch bouleverse ses plans et fait de Chantage le premier film parlant de l'histoire du cinéma britannique. S'il n y'avait que ça... Lire l'avis à propos de Chantage

Avatar BenByde
7
BenByde ·
Bande-annonce
6.6

Touches pas la famille

Ce n'est qu'en 1956 que William Wyler engage pour la première fois son ami Humphrey Bogart dans un de ses films. Les deux hommes furent des figures de proues de la lutte contre le sénateur Mc Carty à l'époque ou celui-ci tentait de purger d'Hollywood de ses éléments "antiaméricains". Pourtant ce premier est unique projet commun n'a rien de politique, ni de message caché critiquant la traque... Lire l'avis à propos de La Maison des otages

1
Avatar BenByde
7
BenByde ·
Bande-annonce
7.0

L'enfance de John

Les souvenirs d'enfance de John Boorman par le réalisateur de Delivrance et La forêt d'emeraude. Ou plutôt l'inverse. Dans Hope and Glory il n'y a rien de Delivrance ou La forêt d'emeraude. Boorman revient à un cinéma plus épuré, mais qui ne manque pas d'un certain charme. Un film qui sent bon la simplicité, qui n'a pas d'autre prétention que de raconter la... Lire l'avis à propos de Hope and Glory (La Guerre à 7 ans)

1
Avatar BenByde
6
BenByde ·