Tu ne trouves pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Tu peux écrire à feedback@senscritique.com pour signaler une fiche manquante.

Le début de la fin

Avis sur The World in a Sea Shell

Avatar BenByde
Critique publiée par le

Après l'échec relatif de leur deuxième album les membres du Strawberry alarm clock se voient imposer par leur manager les services de nouveaux auteurs. Ainsi la compositrice en vogue Carole King, qui a déjà écrit pour Herman's hermits, The monkees, ou Buffalo Springfield, est l'auteure de deux chansons de cette album. Trois autres sont le fruits du duo John Carter et Tim Gilbert. Un mariage forcé décevant car aucune de ces chansons n'atteint la qualité de ce qu'avait proposé le SAC dans ses deux précédents albums.

Reste donc sept titres écrits par les membres du groupe. Hélas même là on sent que l'inspiration n'y est plus. Le groupe se tourne vers un style plus symphonique qui ne lui ressemble pas. C'est trop sage, bien loin de la folie psychédélique à laquelle on était habitué.

Sans être totalement mauvais cet album reste même assez plaisant. Retenons deux chansons qui sortent du lot. D'abord Love me again, dans un style beaucoup plus pop qu'à l'accoutumé mais dans lequel on retrouve cette folie et ce rythme enlevé qui réussit si bien au groupe. Ainsi que l'instrumental Shallows impressions, seule composition du claviériste virtuose Mark Weitz, et seul titre réellement psychédélique de cet album.

Entre dissension musiciens/manager et un nouvel échec commercial, ce troisième album sonne le début de la fin pour le SAC. Le bassiste George Bunnell et le percussionniste Randy Seol claquent la porte dès l'enregistrement terminé. Ce qui reste de la formation vivotera encore le temps d'un album avant de tirer sa révérence. Encore un exemple d'un excellent groupe miné par un manager incompétent, et on ne peut s'empêcher de se demander ce qui serait advenu du Strawberry alarm clock sans ses questions bien futiles.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 39 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de BenByde The World in a Sea Shell