Avatar BenByde

Critiques de BenByde

Versus
  Suivre
6.1

Quand Hitch prend ses vacances sur l'île de Man

Un drame romantique très peu hitchcockien, si ce n'est pas du tout. The manxman est peut être le film qui ressemble le moins à la silhouette bedonnante qu'on connait tous. Est-ce pour ça que le propriétaire de la dite silhouette ne se permet pas d'apparaitre à l'écran comme c'est son habitude? Peut être pas, mais moi ça me parait logique. Hitch adapte une nouvelle de Hall... Lire l'avis à propos de The Manxman

Avatar BenByde
5
BenByde ·
7.4

Fous pas ton pied dans cette merde

René Vautier est un réalisateur méconnu qui mériterait vraiment qu'on reparle de lui pour l'engagement qu'il a montré tout au long de sa carrière. Pou filmer la guerre d'Algérie comme il le fait en 1972 il fallait en avoir des grosses et des belles. Ca fait peut être 10 ans que c'est terminé, mais "les évènements" restent un sujet tabou. Ce film sera d'ailleurs interdit en France, comme le... Lire l'avis à propos de Avoir 20 ans dans les Aurès

Avatar BenByde
7
BenByde ·
Bande-annonce
7.4

Les liens du sang

Soirée New yorkaise en cette belle année 1988. Alcool et drogue sont au menu. Heart of glass chanté par la très sensuelle Debby Harry est dans la stéréo. Et Eva Mendes est dans une robe légère des plus attrayante, s'insérant parfaitement dans ce décors aux allures d'orgie romaine. Joaquin Phoenix, lui, est lascivement allongé sur son canapé, attendant que la belle Eva le rejoigne.... Lire l'avis à propos de La nuit nous appartient

Avatar BenByde
8
BenByde ·
Bande-annonce
4.4

50 nuances de Truman Show

A l'origine Phillip Noyce faisait des thrillers psychologiques d'assez bonne facture (Calme blanc), . Mais au fil des ans et des réalisations il a laissé tomber l'aspect psychologique pour faire des thrillers mou, sans saveur, voir carrément ridicule (Salt). Sliver est à mis chemin entre le film bien léché et la daube commerciale. Ca part d'une bonne idée et ça ne... Lire la critique de Sliver

Avatar BenByde
6
BenByde ·
Bande-annonce
6.3

L'as de trèfle qui pique mon coeur

Belmondo pour Melville et Godard. Bebel pour Verneuil et De Broca. Et un bon vieux toc toc badaboum des familles pour Gérard Oury. Ce n'est une nouvelle pour personne, Jean-Paul Belmondo aura été un genre de touche à tout du cinéma français. Perso je suis plus fan de Belmondo que de toc toc badaboum. Ces mecs qui font des cascades dans tous les sens pour épater la galerie et qui foutent des... Lire l'avis à propos de L'As des as

Avatar BenByde
8
BenByde ·
6.7

Gary Coupeur

La lame nue présente pour seul intérêt d'être le dernier film de Gary Cooper. Un acteur que j'apprécie moyennement par ailleurs. On peut aussi se réjouir d'un scénario pas trop mal écrit et d'un suspense bien entretenu. Le minimum syndical pour un polar. Hélas la réalisation laisse à désirer. Anderson filme n'importe comment jusqu'à donné la nausée à son spectateur. La... Lire la critique de La Lame nue

1
Avatar BenByde
4
BenByde ·
Bande-annonce
6.3

Quand on les attaque... Jay & Bob contre-attaquent

A l'image de Balzac et sa Comédie humaine, ou Zola avec la saga des Rougon-Macquart, Kevin Smith s'est efforcé de créer un univers autour de quelques personnages centraux et d'acteurs qui finiront par devenir une sorte de bande de pote. Le centre de cet univers (le view askewnivers) sont les personnages de Jay et Silent Bob. Le second étant interprété par Kevin Smith himself, et l'autre par... Lire la critique de Jay & Bob contre-attaquent

1
Avatar BenByde
8
BenByde ·
Bande-annonce
5.6

Je t'aime moi non plus

Je ne suis pas le dernier à m'agacer de la filmographie de Robert Altman, faite de chef d'œuvre (M.A.S.H., Le privé) mais aussi de nombreux films sans intérêt. En revanche je ne suis pas d'accord pour classer Fool for love dans cette seconde catégorie. Ayant moi même failli éteindre mon écran au bout d'une demi heure je peux comprendre que beaucoup n'ait pas accroché.... Lire l'avis à propos de Fool for Love

Avatar BenByde
8
BenByde ·
7.2

Aux armes citoyens!

Un des premiers films à sortir des studios français après la libération est donc l'adaptation de deux nouvelles de Guy de Maupassant. Logique quand on considère que l'écrivain normand fut traumatisé par la guerre de 1870, contre le voisin teuton déjà, ce qui se ressent singulièrement dans son œuvre. Si quelquefois il n'est pas tendre envers ses compatriotes, ces gros débiles qui se sont... Lire la critique de Boule de suif

Avatar BenByde
7
BenByde ·
Bande-annonce
6.3

La Grande Dépression selon Scorsese

Avant d'être Scorsese, Scorsese n'était pas si Scorsese que ça. On retrouve déjà dans son deuxième film (comme dans le premier Who's that knocking at my door) son intérêt pour un monde souterrain évoluant en parallèle de la société conventionnelle. Ainsi que pour les scènes ultra-violente entre deux références aux saintes écritures. Mais l'affirmation du style Scorsese ne se fera... Lire l'avis à propos de Bertha Boxcar

Avatar BenByde
8
BenByde ·