Bastian Lancel

@Billy98

Homme, 21 ans, France
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 117
  2. 116
  3. 117
  4. 143
  5. 231
  6. 332
  7. 680
  8. 913
  9. 702
  10. 656

Comparez votre collection avec Bastian Lancel

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Bastian Lancel
Sondages de Bastian Lancel
Critiques de Bastian Lancel

Dernières critiques

Écouter
7.9
Puisque la chronique m'ayant amené à ce joyau vaudra toujours mieux que mes fadaises...

"Ce troisième album de Bob Dylan est paru en 1964 et c'est probablement son plus radical. Par ses textes, bien sûr, dans lesquels dominent pour la dernière fois les chansons dites engagées (à sa façon, bien plus subtile que celle de Joan Baez et autres), du morceau éponyme à "Only Pawn in their game", en passant par "Ballad of Hollis Brown" ou "With God on our Side". Le son ensuite,... Lire l'avis à propos de The Times They Are A‐Changin’

2 1
Avatar Billy98
9
Billy98 ·
Écouter
7.7
D'où vient-il ?

Venu de célestes mélopées musicales, semblant être pourvu d'une pureté absolue, brillant par la flamme romanesque qui semble l'animer debout, capable de caresser l'âme dans les recoins les plus carapacés, transformant des ondes Martenot en évocations de vagues, transmettant les plus grands héritages du 20ème siècle juste par la force de sa voix mûre, gravant au fer rouge toute personne... Lire l'avis à propos de Truelove’s Gutter

Avatar Billy98
9
Billy98 ·
Mentions J'aime de Bastian Lancel

Activité récente

Statuts d'humeurs

Aladin et la Lampe magique (1992) Je suis complètement fan de ce méchant, le plus ridicule de tous les temps
The Adventures of Greggery Peccary (1991) On dirait la BO d'un Tex Avery !
Kid A (2000) La légende des 17 secondes d'intervalle: parfois c'est cacophonique, mais une cacophonie artistique ; quand ça se superpose bien, c'est juste magique, même avec les transitions entre les morceaux
Loïc Reviews (2015) L'homme qui danse sur "Kim" d'Eminem