Avatar Biohazardboy

Critiques de Tom Braibant

@Biohazardboy
Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
Bande-annonce
7.1

Constructive démolition

Demolition, c’est en fait l’histoire d’une reconstruction. C’est le cours instant d’une vie, une illumination, durant laquelle Davis Mitchell (Jake Gyllenhaal) va détruire ce qui l’a toujours conduit à être quelqu’un d’autre… pour se (re)construire une vie libre. Ou à tout le moins s’offrir la chance de l’entrevoir. Car l’excentricité de son geste est à la hauteur de l’immense fossé... Lire la critique de Demolition

2
Avatar Biohazardboy
8
Biohazardboy ·
Bande-annonce
7.1

The Place Beyond the Pines… justice à deux vitesses

Vous êtes-vous parfois demandé si l’éthique pouvait être mise en exergue dans un contexte d’injustice ? Bien sûr que oui. Ou plutôt : peut-il y avoir acte éthique dans l’illégalité la plus totale? Oui, encore. La réponse paraît simple sur le plan théorique. Mais en pratique, les concepts philosophiques s’inclinent parfois devant les réalités du quotidien. Ce qui est certain, c’est que The... Lire l'avis à propos de The Place Beyond the Pines

1 1
Avatar Biohazardboy
8
Biohazardboy ·
Bande-annonce
5.7

Personnages caricaturaux, scénario inexistant et très mauvais jeux d'acteurs sont au menu, Mrs Sharo

Même si cette perle de mauvais goût, visionnée dans le contexte du BIFFF (www.bifff.net), fut complètement bifffable à mon sens, elle n'en reste pas moins un triste échec cinématographique. Le scénario, d'ailleurs inexistant, est bien moins à remettre en cause que ce très mauvais côté pseudo contemplatif dans lequel le film croit nous plonger. Le jeu de certains acteurs est à ce point mauvais... Lire l'avis à propos de Open Grave

Avatar Biohazardboy
4
Biohazardboy ·
Bande-annonce
7.8

Du burlesque d'aujourd'hui ...

Il y a des films qui touchent au burlesque dans sa plus pure essence. Il y a des films qui vous marquent en faisant glisser le loufoque dans la normalité. Il y a des films dont l'esthétisme renverse les croyances établies. Et il y a des films qui dépeignent le réel, malgré toute la farce qu'ils mettent en scène. Ces films vous arrachent une mélange de rire et de surprise lancinant. The Grand... Lire l'avis à propos de The Grand Budapest Hotel

7
Avatar Biohazardboy
9
Biohazardboy ·
Écouter
7.7

Ne comparons plus ... Ecoutons simplement

On aura comparé Tool et Soen en critiquant le second de trop emprunter, voire de copier le premier. On s'en est mordu les doigts tant Soen avait quelque chose à dire. Car les styles n'appartiennent à personne. Pas même aux précurseurs. Ne commettons donc pas l'erreur de comparer Exivious à Animals As Leaders. Concentrons-nous sur ce qui fait du nouvel enfant d’Exivious un album unique. La... Lire l'avis à propos de Liminal

2 2
Avatar Biohazardboy
9
Biohazardboy ·
7.4

Critique de Les Voies d'Anubis par Biohazardboy

Il fait presque nuit, Londres est sous la brume et le parquet d’un bar sombre est piétiné par les pas pressés d’hommes cultivés, avides d’écouter le génie poétique britannique. Parmi ces lettrés, un groupe est plus pressé que les autres. Singuliers bonshommes, étroits dans leur costume, que font-ils là ? Et dans les sous-sols de la même ville, de puissants sorciers, emplis de haine envers une... Lire l'avis à propos de Les Voies d'Anubis

3 1
Avatar Biohazardboy
8
Biohazardboy ·
7.6

Savoureuse désuétude

Commençons tout d’abord par recontextualiser l’ouvrage. Le livre est publié en 1968 et, à l’époque, la SF émerge. Rappelons-nous que Dune, oeuvre majeure de la science-fiction contemporaine, est publiée en 1965, et trois ans plus tôt, un certain K. Dick sort ‘Le Maître du Haut Château’. Bon, on l’a compris, on est en plein âge d’or. 68', c’est aussi mai et les revendications populaires. Comment... Lire la critique de 2001 : L'Odyssée de l'espace

3 1
Avatar Biohazardboy
7
Biohazardboy ·
7.8

Belle entrée en matière, Dan

Pendant longtemps, j’ai adhéré au hobby des wargames issus des sombres usines du géant Games Workshop. Longtemps, j’ai entendu dire que l’univers de Warhammer 40000 était riche, varié et inépuisable. Avant de lire l’Ascension d’Horus, j’avais amorcé la découverte en profondeur de cet univers par les jeux de plateaux et le jeu de rôle. Mais malgré cette passion pour l’univers de Games Workshop,... Lire la critique de L'ascension d'Horus - L'hérésie d'Horus, tome 1

2
Avatar Biohazardboy
7
Biohazardboy ·
6.2

Dommage, Brian

Frank Herbert a bel et bien laissé des notes qui ont permis à Brian, son fils, et au célèbre Kevin J. Anderson de décrire les prémices de la gigantesque épopée herbertienne. Mais force est de constater que le cycle de 'Dune, La Genèse' a été plutôt mal accueilli lors de sa sortie. A raison ? Il est vrai que si le père a laissé ses notes, il n’a sûrement rien légué à son fils quant à la forme.... Lire l'avis à propos de La Guerre des machines - Dune : La Genèse, tome 1

3
Avatar Biohazardboy
5
Biohazardboy ·
Bande-annonce
7.7

J'ai rencontré un con

C'est l'histoire d'un débile, très con, assez impoli, qui correspond tout à fait aux clichés du psychopathe tel qu'on peut en voir dans plein d'autres films et qui ne peut s'empêcher de buter violemment tout homme ou femme qu'il rencontre (en les violant, pour ces dernières, lorsqu'il en à le temps), même si c'est le pharmacien. Un vrai méchant. Sauf qu'il est vraiment très con. MAIS,... Lire la critique de J'ai rencontré le diable

Avatar Biohazardboy
4
Biohazardboy ·
  • 1
  • 2