Avatar Broyax

Critiques de Le Broyeur

@Broyax
Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.2

Nunuche... hélas

ça commence comme une petite comédie assez guillerette sensiblement inspirée d'un Jour Sans Fin mais avec des bonds (et rebonds) multiples de la lycéenne mignonne et un peu cruche sur les bords... qui joue au base-ball avec ses deux camarades.. masculins ! il est vrai que cette espèce de "sport" importé du pays des macgerbales connaît un succès fou au pays du soleil levant ! on en reste... Lire la critique de La Traversée du temps

Avatar Broyax
4
Broyax ·
6.0

Non merci

Ah tiens, un western avec... euh sans John Wayne ! bon alors avec... sans James Stewart ! euh... Glenn Ford peut-être ? non, tête de fion que je suis, c'est avec Rock Hudson ! sauf que je me suis encore endormi aussi sec et que j'ai émergé à peu près au générique la tête dans le cul ! et je dis pas ça parce que c'est avec Rock Hudson, non, non. La mise en scène utilise beaucoup de... Lire la critique de Bataille sans merci

Avatar Broyax
1
Broyax ·
5.7

La ferme !

Encore une démonstration de la théorie désormais très éprouvée selon laquelle plus le titre du film est long, plus le film en question est con ! et le trio de tête Serrault, Blier et Lefèbvre ont été désignés pour s'y coller, vaille que vaille, à la guerre comme à la guerre ! En guise de démonstration supplémentaire, car d'une part, il faut bien gagner sa croûte (en tournant dans des... Lire l'avis à propos de C'est pas parce qu'on n'a rien a dire qu'il faut fermer sa gueule

1
Avatar Broyax
1
Broyax ·
Bande-annonce
7.5

Bien... chiant

Ils devraient avertir : il ne se passe rien dans ce film... à part éventuellement (enfin) un succédané de bataille au bout d'une heure et demi au cours de laquelle ces damnés samouraïs poseurs et inamovibles se sortent (enfin) le katana du fion pour se donner quelques coups de coupe-coupe sur la gueule, juste entre eux comme ça, entre amis. Car évidemment, c'est pas le genre de... Lire la critique de Les Treize Tueurs

Avatar Broyax
1
Broyax ·
5.0

Grotesque et usé

Ah ouais merde, c'est Bernard Borderie qui a fait cette mer... euh je veux dire cette petite comédie populaire fraîche comme un gardon et ses ringardises de clichés usés jusqu'à la corde comme dans le cinéma de papa des années 40 et 50 d'avant, enfin juste après la guerre (ach grösse malheur etc). C'est donc avec le père Fernandel qui s'y colle (une fois de plus) et l'énergumène n'en... Lire la critique de Le Caïd

Avatar Broyax
1
Broyax ·
5.5

Affligeant

Je ne sais pas si c'est représentatif de ce qu'on peut trouver dans le magazine "Fluide Glacial" mais si ça l'est -et ça l'est peut-être après tout- c'est particulièrement affligeant de nullité. Mais que ce soit paru à l'origine dans truc, bidule ou machintruc, on s'en fout, car ce qui compte, c'est que l'auteur est affligeant de nullité. Est-ce qu'il est payé pour ça, le gars ? parce... Lire la critique de Le bonheur occidental

Avatar Broyax
1
Broyax ·
5.9

Etre ou ne pas être (version secouée)

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on ne s'ennuie pas là-dedans !... de bonnes doses d'action et beaucoup de rebondissements... on s'amuse d'ailleurs surtout à relever les incohérences de ce qui n'est en vérité qu'un pot-pourri, une compilation du folklore Frankenstein mélangé malgré lui à des influences steampunk qui partent dans tous les sens mais aussi à des zombis, robots éventuels,... Lire l'avis à propos de The Empire of Corpses

Avatar Broyax
3
Broyax ·
Bande-annonce
5.3

Pétard mouillé

C'est un petit nanar de derrière les fagots mais on y jette volontiers un oeil avant de le balancer au feu vu qu'il y a Emily jolie dedans ! on est en fait agréablement surpris pendant presque la moitié je crois même si ça commence à pédaler dans la semoule... à se demander quand est-ce que le film ou ce prétendu thriller va entrer vraiment dans le vif du sujet...! Hélas, il recule... Lire l'avis à propos de Wind Chill

Avatar Broyax
4
Broyax ·
Bande-annonce
6.8

Les blaireaux

L'un des premiers rôles (importants) pour Louis de Funès mais pas encore la gloire pour autant...! la faute à Yves Robert qui débutait encore dans le métier (à la réalisation) la faute à cette pathétique histoire de blaireaux (et accessoirement d'imbéciles chez les péquenots) la faute à cet ensemble si mal ficelé, si crétin et naïf qu'on s'y emmerde aussi sec et qu'on ne rit jamais.... Lire la critique de Ni vu... ni connu...

Avatar Broyax
1
Broyax ·
Bande-annonce
6.9

Curiosité

Une étrange curiosité que ce film de Walter Hill, fort bien réalisé au demeurant et qui vaut surtout le coup d'oeil pour ses deux courses-poursuites, l'une au début, l'autre à la fin ! de belles séquences comme on savait en faire dans les années 70, spectaculaires et bien menées au cours desquelles ces espèces de péniches amerloques prennent les virages par la portière et sur les chapeaux de... Lire l'avis à propos de Driver

Avatar Broyax
5
Broyax ·