Avatar Broyax

Critiques de Le Broyeur

@Broyax
Versus
  Suivre
7.2

Critique de Un homme de trop par Broyax

Un film français sous la houlette du plus français des Grecs, Costa-Gavras, bien avant qu'il n'aille étendre sa carrière (et son talent) jusqu'aux Etats-Unis. Et on comprend pourquoi ils l'ont accueilli à bras ouverts, car déjà avec ce film de 1967, il assure le spectacle quasiment d'un bout à l'autre, donnant une sévère leçon à un paquet de super-productions hollywoodiennes !... Lire la critique de Un homme de trop

Avatar Broyax
8
Broyax ·
Bande-annonce
7.7

Critique de Monster Hunter World par Broyax

Sur Xbox One : Le nouveau jeu de Captron, démouleur d'étrons depuis des générations, consiste en une chasse au monstre ou plutôt aux monstres, car on sent bien assez vite qu'on va farmer tous ces putains de monstres jusqu'à l'intox : j'en ai pas fait beaucoup mais je me fais déjà chier je dois dire... On sent aussi que le jeu a été pensé pour le multi-coop de mes deux et que le mode solo est... Lire le test Monster Hunter World sur Xbox One

Avatar Broyax
1
Broyax ·
5.1

Critique de Chasseur de vierges par Broyax

Voici une sorte de manga vivant, une sorte d'ovni érotique obsessionnel (mais non pornographique) que seuls les Japonais sont capables de faire : on en revient pas à dire vrai... Dans un lycée, un Don Juan violeur débarque, plus âgé que nos jeunes filles en uniforme (ah les uniformes ! exactement comme dans les mangas...) qui se fait un devoir de violer toutes les vierges qu'il croise.... Lire la critique de Chasseur de vierges

1
Avatar Broyax
4
Broyax ·
Bande-annonce
7.8

Critique de Pusher II : Du sang sur les mains par Broyax

Dans ce Pusher second du nom, c'est Mikkelsen le personnage principal que l'on suit, lui et sa "famille", son père mafieux qui n'a que bien peu d'estime pour son propre fils (le mot est faible...), lui le boulet qui sort tout juste de taule et qui se retrouve papa à l'insu de son plein gré... et toujours embarqué dans les 'affaires" de cette bande de truands... Ce qui inclut le trafic... Lire l'avis à propos de Pusher II : Du sang sur les mains

1
Avatar Broyax
6
Broyax ·
6.9

Critique de Les chiennes savantes par Broyax

Un bouquin saisissant de noirceur de la part de notre féminazie préférée mais surtout un polar très sombre et brut de décoffrage dans le milieu interlope des peep-shows à Lyon. Louise et ses copines tortillent du boule devant des connards qui se branlent, picolent au bistrot, fument des pétards à la maison : la routine de chiennes bien dressées, non pas des chiennes de garde qui aboient et... Lire l'avis à propos de Les chiennes savantes

Avatar Broyax
5
Broyax ·
Bande-annonce
7.4

Critique de Parle avec elle par Broyax

Du "cinéma" typique d'Almodovar, volontiers voyeur, scabreux... et provocateur. Obsédé également, car tout tourne autour du cul chez lui et de la manière souvent la plus inattendue... Bien sûr, on peut se rincer l'oeil mais tout de même que c'est glauque cette histoire de l'infirmier débile "amoureux" de la fille dans le coma... Heureusement qu'il est pas croque-mort, car on devine... Lire la critique de Parle avec elle

2
Avatar Broyax
1
Broyax ·
Bande-annonce
6.7

Critique de Ice Storm par Broyax

Une sorte d'études de moeurs d'une famille américaine certainement névrosée mais grosso merdo très banale dans ses atermoiements plus ou moins mélo-dramatiques. En fait, on s'en tape complètement, puis on s'endort presque aussi sec, via la mise en scène à deux balles et à deux de tension d'Ang Lee qui étire au maximum cette litanie de personnages creux aux dialogues lénifiants. Les... Lire la critique de Ice Storm

Avatar Broyax
1
Broyax ·
5.1

Critique de La Grande Sauterelle par Broyax

Mireille Darc, Hardy Kruger (quel beau couple !) et des seconds couteaux très affûtés à leurs côtés, réalisation de Georges Lautner, dialogues de Michel Audiard... tout devrait rouler mais hélas, mille fois hélas, c'est le gros pet du hamster dans la baignoire. Et qui se barre avec l'eau du bain avec tout le toutim. Et c'est d'autant plus désagréable, d'autant plus énervant de voir... Lire la critique de La Grande Sauterelle

Avatar Broyax
1
Broyax ·
Bande-annonce
5.7

Gazon béni

Un film espagnol qui se passe à Rome la nuit... dans une chambre. On ne voit pas beaucoup Rome, on voit surtout la chambre o-cul-ppée par la grande blonde russe et la petite brune espagnole : deux touristes qui viennent de se rencontrer... et vont finir dans la baignoire (comme sur l'affiche, une afffiche très contractuelle donc, on ne vous ment pas sur la marchandise, non, non). Vous... Lire l'avis à propos de Room in Rome

Avatar Broyax
3
Broyax ·
Bande-annonce
6.3

Critique de T2 Trainspotting par Broyax

On reprend les mêmes et on recommence... ou plutôt on continue là où on s'était arrêté 20 ans auparavant. C'est un gros défi de sortir une suite après tant d'années et pourtant un défi largement relevé et réussi, contre toute attente ! C'est que le scénario -encore un brin alambiqué ici cependant- a su profiter du temps passé et habilement l'exploiter : entre nostalgie et... Lire l'avis à propos de T2 Trainspotting

1
Avatar Broyax
8
Broyax ·