Avatar CVOR

Critiques de Ciné Vor Collection & Passion

@CVOR
Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.1

Quand Hong Kong gère ses esprits rebelles

Voici un film sans prétention, mais qui s'avère un divertissement plutôt cool. Donnie Yen y campe un ex marine qui vient en aide à des lycéens un peu perdu, en les remettant dans le droit chemin. Par la même occasion, il devra sauver le collège d'une fermeture définitive orchestrée par la pègre. Le film tire sa force de la coolitude de Donnie Yen, mais également de ses ingrédients... Lire l'avis à propos de Big Brother

Avatar CVOR
6
CVOR ·
Bande-annonce
7.3

Le choc des Titans !

Quand les légendes du cinéma incarnent à merveille les légendes de la mafia pour l'un des maîtres du genre. Les spectateurs cinéphiles comme les amateurs de films de gangsters répondent à l'appel de l'audimat, excités et désireux d'un spectacle qui les rendra écarlate et joyeux. Puis lorsque le résultat rime avec Maestria, que l'excitation est devenue révélation et que le désir s'est... Lire l'avis à propos de The Irishman

Avatar CVOR
9
CVOR ·
Bande-annonce
7.8

Montrez les crocs, plutôt que l'exemple !

Ce film ne dénonce pas la police, ni la banlieue. Il ouvre un regard sur le monde qui nous entoure : sa férocité, son ignorance et le manque de respect des uns envers les autres. De la loi du plus fort, aux préjugés, en passant par les provocations de chacun, cette œuvre nous dévoile l'origine de la haine dans les quartiers. Le manque de repères de la jeunesse, suite au déclin d'une société... Lire la critique de Les Misérables

Avatar CVOR
9
CVOR ·
Bande-annonce
5.4

La paternité ne le Ram pas Bo !

Ce cinquième opus de la saga "Rambo" ne convainc pas ! Et pour cause : comme je le craignais la personnalité du béret vert que l'on connaît m'a tout simplement paru trop correct ! Ce Rambo, parle trop, il est bien trop sage. Et bien que le message soit que John aurait enfin trouvé un peu la paix, malgré des traumatismes importants et un besoin de vivre comme une bête (de guerre) dans des... Lire l'avis à propos de Rambo: Last Blood

1
Avatar CVOR
4
CVOR ·
Bande-annonce
8.1

Ne baissez pas les yeux !

Si il y a une série que vous devez découvrir d'urgence en ce moment sur Netflix c'est bien celle-ci ! "Dans leur regard", est une mini série composée de 4 épisodes et tirée d'un fait réel. L'affaire des "cinq de Central Park". Une Chronique en 4 parties donc, qui voit 5 adolescents accusés à tort du viol d'une joggeuse. Cette mini-série suit les cinq adolescents de Harlem pendant 25... Lire la critique de Dans leur regard

Avatar CVOR
9
CVOR ·
Bande-annonce
8.3

Du pure génie !

Une mise en scène de ouf ! Un scénario très bien ficelé ! Une formidable et époustouflante dénonciation des classes sociales ! J'AI ADORE !!!!! Vivement la sortie vidéo ! J'ai ris à pas mal d'occasions. Il y a pas mal de situations cocasses bien amenées, mais également un artifice d'angoisse et de tendresse. J'ai été très toucher par la fin. Ce film est un cocktail d'émotions. Entre rires,... Lire l'avis à propos de Parasite

1 2
Avatar CVOR
9
CVOR ·
3.8

Critique de L'implacable ninja par CVOR

Dans le premier film de cette trilogie, Sho Kosugi incarne, le méchant. La vedette est campée par le comédien italien Franco Nero, célèbre notamment pour son personnage phare de "Django" dans l’un des western spaghetti les plus célèbres et cultes du genre. Bien que 15 années séparent ces deux films et que Franco Nero, ne connaisse strictement rien aux arts martiaux, il permet par son... Lire la critique de L'implacable ninja

Avatar CVOR
4
CVOR ·
4.5

Critique de Ultime Violence par CVOR

Comment vous parler de "Ninja II Ultime Violence", sans vous parler d'une série qui a bouleversé mon enfance. "Le Chevalier Lumière", une série malheureusement tombée dans l’oublie.Composée, d’un pilote et de 22 épisodes, elle fut diffusée dans l’émission « Le Disney Channel » sur FR3 en 1988, et avait pour vedette le jeune Ernie Reyes Jr, qui incarnait un jeune orphelin asiatique adopté par... Lire l'avis à propos de Ultime Violence

Avatar CVOR
6
CVOR ·
4.5

Critique de Ninja 3 par CVOR

Les années 80, se définissent à travers tout un tas de symboles et d'activités, tels que la danse, l'aérobic, les néons, les couleurs flashies, le bandana dans les cheveux, le culte du corps et le Ninja, entre autres... Dans le cinéma de cette époque, ces codes sont rarement mis de coter, que ce soit à travers un film d'action, d'horreur, un film policier ou un film fantastique. Sur les... Lire la critique de Ninja 3

1
Avatar CVOR
6
CVOR ·