Avatar CabonDina

Critiques de CabonDina

Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
7.8

Critique de Alex par CabonDina

Un thriller troublant et captivant. La construction du roman - en trois parties - participe évidemment à la qualité de ce roman. On adopte successivement le point de vue de la jeune Alex, qui vient d’être enlevée par un type dont on ne connaît pas l’identité, la jeune Alex, criminelle en série et enfin la révélation grâce à l’enquête policière du brillant Verhoeven. Une fin surprenante et un... Lire la critique de Alex

Avatar CabonDina
8
CabonDina ·
7.2

Critique de A la trace par CabonDina

Véritable livre choral, A la trace de Deon meyer fait se croiser les destins de quatre personnages principaux: Janina Mentz à la tête des services secrets sud-africains chargés d’enquêter sur un réseau mafieux lié à l’arrivée d’Al-Quaeda en Afrique du Sud, Milla Strachan, femme au foyer qui décide de tout plaquer pour vivre sa vie de femme et se retrouve, à ses dépens, mêlée à une histoire... Lire la critique de A la trace

1
Avatar CabonDina
6
CabonDina ·
7.3

Qui a tué Nola Kellergan?

Bien que je sois enseignante de lettres, c’est la première fois que je me plonge dans la lecture d’un Goncourt des lycéens et j’avoue ne pas avoir été déçue. Le roman de 600 pages nous plonge dans l’Amérique d’aujourd’hui et dans le monde mercantile et sans pitié de l’édition - satire sociale intéressante certes - mais ce qui retient évidemment notre attention tout au long de l’oeuvre, c’est... Lire la critique de La Vérité sur l'affaire Harry Quebert

1 1
Avatar CabonDina
8
CabonDina ·
Bande-annonce
5.6

Critique de The Amazing Spider-Man par CabonDina

Du réchauffé rien de plus, si encore on avait pu saluer le talent de la réécriture mais même pas, les personnages manquent de profondeur et le film sombre dans la longueur. Constat, on n’arrive pas à retrouver la magie de la trilogie de Sam Raimi, dommage. Lire la critique de The Amazing Spider-Man

2
Avatar CabonDina
3
CabonDina ·
7.2

Critique de Neige par CabonDina

Une rencontre touchante entre le maître japonais Soseki et un jeune poète qui doit, à son contact, apprendre l’art du haiku. Une jolie histoire qui, toutefois, a eu du mal à me transporter. La volonté affichée de mimer en prose l’art subtil des petits poèmes japonais ne m’a pas convaincue, de la même façon, le cliché qui veut que «l’on ne voit bien qu’avec le coeur» me semble éculé. Dommage car... Lire la critique de Neige

Avatar CabonDina
5
CabonDina ·
7.8

Critique de Marche ou crève par CabonDina

L’idée originale aurait pu être percutante et traumatisante toutefois King sombre dans l’excès et se laisse mener par son écriture fleuve et atone qui fait que le lecteur se lasse cruellement du sort des personnages pourtant atroce. La fin prévisible ne vient en aucune façon pimenter la longue errance du lecteur. Lire la critique de Marche ou crève

1 1
Avatar CabonDina
5
CabonDina ·
7.3

Critique de American Psycho par CabonDina

Sexe, drogue, meurtre mais aussi et surtout manipulation, tout d’abord, du personnage qui trompe ouvertement son entourage jusqu’à se tromper lui-même, mais aussi et surtout manipulation du lecteur qui, à l’instar de l’indifférence générale face aux meurtres du golden boy, continue sa lecture en proie à une curiosité irrépressible provoquée par une écriture glaciale qui ne fait qu’exciter le... Lire la critique de American Psycho

1
Avatar CabonDina
8
CabonDina ·
7.2

Une dramaturgie de la violence

On ne peut pas lire Anéantis sans être frappé par l’influence que Beckett a pu avoir sur Sarah Kane. Influence palpable dans la forme même de la pièce: abondance des didascalies, dénuement des répliques et violence qui s’accroit à mesure que l’action progresse mais également dans l’importance accordée au corps tant par une sexualité exacerbée et bestiale que par l’acte final de cannibalisme qui... Lire l'avis à propos de Anéantis

4
Avatar CabonDina
9
CabonDina ·
8.0

Critique de La Couleur tombée du ciel par CabonDina

Les quatre nouvelles de ce recueil adoptent pratiquement le même schéma, pourtant, on a beau connaître l’issue dans la plupart des cas, on se laisse complètement prendre par cet univers sombre et très inquiétant. Une préférence marquée pour L’Abomination de Dunwich où l’horreur semble poussée à son paroxysme. Lire la critique de La Couleur tombée du ciel

1
Avatar CabonDina
8
CabonDina ·
  • 1
  • 2