Avatar CorwinD

Critiques de Corwin D'Ambre

@CorwinD
Versus
  Suivre
7.4

Manuel d'édification féministe

La première chose qui m’est venue à l’esprit en terminant la ligue des super féministes a été que j’aimerais voir cette BD dans les bibliothèques, les CDI, le coin lecture des classes de cours moyen… La deuxième chose qui m’est venu à l’esprit est qu’il faudrait les faire lire aux parents, aux profs, en résumé aux adultes. Parce que s’il s’agit d’un manuel à l’usage des enfants d’une... Lire la critique de La Ligue des super féministes

5
Avatar CorwinD
8
CorwinD ·
7.7

Le pan de ma chemise qui dépassait

La mezzanine est un objet assez curieux. Unité de lieu et de temps pour la trame principale : le narrateur va acheter des lacets sur sa pause déjeuner. Le tout saupoudré de réflexions fondamentales sur le sens de la vie, avec un prisme toutefois assez précis puisque l'intégralité des divagations de notre héros concernent les objets insignifiants du quotidien. Dans la forme ensuite,... Lire l'avis à propos de La Mezzanine

Avatar CorwinD
7
CorwinD ·
7.8

Malatête

Après le succès mérité de l’adaptation de Pereira prétend il y a 2 ans, Pierre-Henry Gomont sort une nouvelle œuvre intéressante : Malaterre. Autant le dire tout de suite, c’est une vraie réussite. Alors que le personnage principal - alcoolique, menteur, escroc et ceci sans la touche de romantisme qui peut parfois aider à faire passer la pilule chez de nombreux personnages de fiction... Lire l'avis à propos de Malaterre

6
Avatar CorwinD
8
CorwinD ·
7.2

Critique de Wannsee par CorwinD

Le principal atout de Wannsee c’est son sujet. Historique, glauque à souhait, important. De plus, il n’est pas traité avec ce qui ressemble parfois à de la fascination malsaine que provoque chez beaucoup d’auteurs de BD ou de romans le régime nazi (si si, il y a un énorme paquet de littérature de qualité souvent très discutable ou la sensation de malaise due au positionnement manifeste des... Lire la critique de Wannsee

1
Avatar CorwinD
4
CorwinD ·
Bande-annonce
5.1

Je sais que je devrais m'en foutre mais je n'y arrive pas

Je n’avais pas vu Desperado 2 depuis sa sortie au cinéma il y a 15 ans. J’en avais gardé un souvenir très flou et mitigé, à cheval entre le délire à la gloire d’Antonio Banderas et, comme d’habitude chez Rodriguez, une qualité technique pour le moins limitée. A l’occasion d’un moment d’absence que je ne m’explique toujours pas et de la présence du film au catalogue Netflix, grand dealeur de... Lire l'avis à propos de Desperado 2 : Il était une fois au Mexique

2
Avatar CorwinD
1
CorwinD ·
4.0

Arnaque

Apparemment Bastien Vivès est capable de passer des émissions d'une heure à expliquer pourquoi "Attention chien méchant" est une BD formidable. C'est 30 fois plus que le temps nécessaire à la lire. Soit. L'excuse de la case "BD jeunesse" est juste une honte puisqu'elle ne suppose qu'une seule chose, c'est qu'on peut filer n'importe quoi à des gosses, et surtout qu'ils... Lire la critique de Attention chien méchant

1
Avatar CorwinD
1
CorwinD ·
7.7

Gentleman anarchiste

Vendu comme l’histoire du gars qui inspira Arsène Lupin à Maurice Leblanc, « Le travailleur de la nuit » éveille forcément l’intérêt des amoureux du gentleman cambrioleur. Servi par Matz en plus (responsable de l’excellent Le tueur par exemple), ça donne même franchement envie. Et ce n’est donc pas vraiment une surprise si la BD s’avère effectivement très réussie. N’étant pas... Lire l'avis à propos de Le Travailleur de la nuit

Avatar CorwinD
8
CorwinD ·
7.6

Le rouge et le noir

Quand un pote libraire m'a conseillé de jeter un oeil à Batwoman, j'y suis allé non pas à reculons mais un peu cironspect, n'étant pas nécessairement passionné par les personnages gravitant autour du patron de Gotham. Et ce fut une vraie découverte puisque non seulement le personnage est cool que ce soit avec ou sans le masque et que les deux permiers hardcover (Elégie et Hydrologie)... Lire l'avis à propos de Élégie pour une ombre - Batwoman, tome 0

Avatar CorwinD
7
CorwinD ·
Bande-annonce
7.9

Round up the usual suspects

Casablanca fait partie de ces classiques indémodables du cinéma. Pas seulement de l'âge d'or d'Hollywood ou du cinéma américain mais du 7e art tout court. Il est pourtant rempli jusqu'à la glotte de personnages trop inconstants ou caricaturaux, d'éléments de scénario absurdes, de scènes passablement insensées et d'effets spéciaux médiocres (concernant les retournements de scénario, ne pas... Lire la critique de Casablanca

1
Avatar CorwinD
8
CorwinD ·
8.3

Critique de Décoloniser l'esprit par CorwinD

« Décoloniser l’esprit » est un bouquin que j’ai acheté un peu par hasard (pas tout à fait quand même, je fouillais les publications des Éditions de la Fabrique disponibles dans une petite librairie d’un bled paumé au fin fond de la bretagne). Étant quasi totalement inculte en matière de littérature africaine et en particulier quand elle est anglophone, je ne connaissais pas cet auteur kényan... Lire la critique de Décoloniser l'esprit

2
Avatar CorwinD
9
CorwinD ·