Avatar Dirtyfrank

Critiques de Emmanuel

@Dirtyfrank
Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
Bande-annonce
7.2

Victoria is my queen

Alors que le plan-séquence bidonné d'un 'Birdman' passionnait les cinéphiles (mais pas les foules si l'on en croit ses entrées) à partir d'une histoire sans intérêt et nombriliste, 'Victoria' s'impose comme son antidote. Véritable plan-séquence réalisé sans trucages, le film étire ses 2h25 sans faillir et nous emmène avec lui, le spectateur devenant un protagoniste de plus qui ne quittera... Lire l'avis à propos de Victoria

14 5
Avatar Dirtyfrank
8
Dirtyfrank ·
Bande-annonce
7.7

Un hommage au cinéma muet ?

Épure scénaristique, cinéma du mouvement, course-poursuite ininterrompue, déluge d'images marquantes et farandole de freaks : le discours autour de 'Mad Max : Fury Road' souligne la beauté avant tout visuelle du film et sa science dans l'art de filmer l'énergie cinétique des hommes et des machines. Avec ce film, George Miller rend au cinéma l'objet de son désir, le mouvement, l'image, et met... Lire la critique de Mad Max - Fury Road

Avatar Dirtyfrank
9
Dirtyfrank ·
Bande-annonce
6.2

Capra chez les poilus

Avec "War Horse", Spielberg a réalisé un téléfilm avec les moyens du cinéma hollywoodien. Finances colossales et talent de la mise en scène s'allient donc pour accoucher d'un film plaisant à voir et pourtant d'une platitude assez vaste. Morne plaine, aurait dit Victor Hugo. Contrairement au cheval, Spielberg n'a pas labouré son scénario, et c'est sans surprise que la récolte est mince.... Lire l'avis à propos de Cheval de guerre

1
Avatar Dirtyfrank
6
Dirtyfrank ·
Bande-annonce
5.0

De la lumière au bout d'un tunnel ?

Après une séquence d'ouverture vraiment excitante (parce qu'on est un peu midinette et qu'on aime les catastrophes au cinéma), Clint Eastwood nous offre une réflexion soi-disant osée sur la mort et ce qui la suit. En mettant en scène le sujet de son film comme sujet du livre de la journaliste française jouée par Cécile de France, le réalisateur se lance des fleurs et veut nous faire croire que... Lire l'avis à propos de Au-delà

9
Avatar Dirtyfrank
4
Dirtyfrank ·
Bande-annonce
6.6

Critique de Minuit à Paris par Dirtyfrank

Avant de parler du film lui-même, il faut d'abord noter que l'incroyable gymnastique scénaristique de Woody Allen, mélange d'habitude, de solide expérience et de talent incontestable qui lui fait pondre presque un film par an depuis toujours, ne peut décemment pas accoucher d'un chef-d'oeuvre à chaque fois. L'autre problème systématique du réalisateur, c'est l'abandon progressif de son... Lire l'avis à propos de Minuit à Paris

2
Avatar Dirtyfrank
5
Dirtyfrank ·
Bande-annonce
7.2

Achétype du film surestimé

Ce qui, venant d'un réalisateur surestimé, est le moins qu'on puisse attendre. Vendu comme un "nouveau David Lynch" lors de la sortie du film Pi, Aronofsky n'a en réalité pas grand chose de neuf à proposer avec son cinéma. Pi, donc, n'était qu'une bizarrerie prétentieuse ressemblant vaguement à Eraserhead (qui n'est pas le meilleur Lynch), dont l'intérêt tournait vite court. Avec "The... Lire l'avis à propos de The Wrestler

1
Avatar Dirtyfrank
4
Dirtyfrank ·
Bande-annonce
7.1

Critique de Créatures célestes par Dirtyfrank

Tiré d'un fait divers néo-zélandais, Créatures Célestes est un superbe et terrifiant conte sur l'amitié. Deux filles très différentes, l'une extravertie et jolie (Kate Winslet), l'autre moche et introvertie (Melanie Lynskey), se lie d'amitié en se découvrant une espèce de non conformisme réciproque, fondé sur un univers personnel autiste où l'imagination tient le premier rôle. Cette force de... Lire l'avis à propos de Créatures célestes

15 2
Avatar Dirtyfrank
8
Dirtyfrank ·
7.2

Critique de Party Down par Dirtyfrank

Série plutôt confidentielle et malheureusement arrêtée faute d'audience après la saison 2, Party Down n'est pas dénuée de charme, et on regrettera son absence. En effet, l'aspect cheap de la série est compensé par une ingéniosité scénaristique qui s'affirme au fil des épisodes. Si les premiers se contentent de présenter les personnages, des acteurs losers qui arrondissent leurs fins de mois en... Lire la critique de Party Down

1
Avatar Dirtyfrank
8
Dirtyfrank ·
Bande-annonce
6.2

Critique de Jusqu'en enfer par Dirtyfrank

Après Spiderman, Sam Raimi s'autorise un gros kiff, écrit me semble-t-il avec son frère. Les deux frangins ont en effet dû bien se marrer à imaginer toutes ces scènes plus délirantes les unes que les autres, avec comme personnage principal une vieille gitane dégueulasse qui se bat en suçant le menton de l'héroïne (un grand moment !), tombe de son cercueil pour lui vomir dessus, et se prend une... Lire la critique de Jusqu'en enfer

3
Avatar Dirtyfrank
7
Dirtyfrank ·
Bande-annonce
6.6

Critique de Le Nouveau Monde par Dirtyfrank

Le mot casse-couilles aurait-il été inventé pour ce film ? ou même pour Terrence Malick tout court ? non seulement il ne se passe rien, mais en plus ce rien n'est même pas bien filmé. Les voix s'entremêlent sans qu'on voie ceux à qui elles appartiennent (trop poétique !), et pendant ce temps les plans de nature se suivent et se ressemblent, pour notre plus grand désespoir. D'un autre côté, c'est... Lire l'avis à propos de Le Nouveau Monde

10 6
Avatar Dirtyfrank
3
Dirtyfrank ·
  • 1
  • 2