Avatar Mojo Saurus

Critiques de Mojo Saurus

Versus
  Suivre
7.7

Les eaux de l'amour

La prophétie des oiseaux est une dystopie gentillette, qui aborde néanmoins des thèmes intéressants, notamment les questions de la désinformation de masse ou des immigrés climatiques. D'ailleurs ces sujets sont au cœur du récit, mais leur traitement reste parfois naïf. Au final, ce qui nous est présenté semble n'avoir été effleuré que superficiellement, nous laissant un goût d'inachevé à la... Lire l'avis à propos de La prophétie des oiseaux - Océania, Tome 1

Avatar Mojo Saurus
5
Mojo Saurus ·
6.9

Efficacement insipide

Un livre pour adolescents efficace mais somme toute plutôt insipide, qui reprend tous les poncifs du genre (et précédemment développés par d'autres auteurs...) en les rendant abordables. On peut oublier la théorie du chaos et le paradoxe temporel, par exemple. Le style est simple, voire simpliste, c'est-à-dire sans fioriture et peu imagé. La trame est bien ficelée, et nous dévoile une... Lire la critique de Time Riders, tome 1

Avatar Mojo Saurus
4
Mojo Saurus ·
7.4

L'idiote qui chevauchait des tempêtes

Elle qui chevauche les tempêtes est un roman raté. Pas trop mal écrit, il comprend quelques belles descriptions, une petite touche de poésie et se déroule dans un univers plutôt cohérent. En revanche, deux éléments viennent mettre du plomb dans l'aile à cette histoire : la psychologie des personnages et le rythme du récit. Pour la première mention, les personnages semblent tous plus idiots... Lire la critique de Elle qui chevauche les tempêtes

1
Avatar Mojo Saurus
4
Mojo Saurus ·
7.4

Cheminer dans les allées

Voilà un bout de temps que je repoussais la lecture de L'étrange vie de Bod. J'avais été frustré par mes précédentes lectures de Gaiman (American Gods, Des choses fragiles), qui pour moi est un auteur cafouillant. Il cafouille dans ses univers imaginaires trop riches, il cafouille dans son style tantôt froid et aride, chirurgical à la limite de l’aseptisé, tantôt lyrique et sinueux. Comme... Lire la critique de L'Étrange Vie de Nobody Owens

1
Avatar Mojo Saurus
8
Mojo Saurus ·
Bande-annonce
6.9

Nanarstalgie

Film culte des années 80 qu'il me fallait voir, Willow m'a donné exactement ce que j'en attendais. Aucune surprise donc, un scénario banal et des personnages convenus. L'ayant visionné adulte, le filtre de la nostalgie n'a pu opérer sur moi, et je me rends compte aussi bien de ce qui a pu faire son charme que de ses défauts. C'est un film bien sympathique, pas trop mal réalisé mais sans... Lire la critique de Willow

2
Avatar Mojo Saurus
4
Mojo Saurus ·
7.1

Les cités de l'ennui

Des personnages creux et pas attachants pour un sou, des longueurs, une intrigue dont on se contrefiche peu ou prou... Ne reste que la bonne idée de ce paysage de villes submergées post-apo, quoi que pas assez exploitée. Lire l'avis à propos de Les Cités englouties

Avatar Mojo Saurus
4
Mojo Saurus ·
6.5

Brèche dans l'espèce

Cet ouvrage de K Dick affichait de belles promesses à ses premières pages en posant le cadre d'une société raciste et surpeuplée. En nous proposant en personnage principal un homme susceptible de devenir le premier Noir à accéder à la présidence - et qui plus est un parangon de vertu - confronté à ces deux problématiques, il ouvrait la voie à un récit dont les interrogations morales pouvaient... Lire la critique de Brèche dans l'espace

1
Avatar Mojo Saurus
5
Mojo Saurus ·
Bande-annonce
6.4

Sérieusement, les mecs

Sérieusement, les mecs, comment peut-on se dire que le scénario de ce film à base de faux retournements de situation, soit totalement attendus soit capillotractés, comme jouer par exemple sur l'appétence de Clémence Poésy pour un certain type d'hommes, tient la route ? Sérieusement, les mecs, à quel moment vous vous êtes dit que le ressort comique du film reposerait sur des bonnes blagues de... Lire l'avis à propos de Demain tout commence

4 2
Avatar Mojo Saurus
1
Mojo Saurus ·
Bande-annonce
5.3

De l'art d'intituler

Une belle photographie et une réalisation sérieuse pour un film intéressant et parfois captivant, en dépit de quelques ficelles trop visibles. Le procès à l’œuvre se déploie à merveille. Un film réussi qui nous laisse toutefois un peu sur notre faim ; il eût fallu soit une fin plus spectaculaire pour que toute cette montée en tension ne paraisse pas si vaine, soit peut-être aborder ce sujet... Lire la critique de Regression

Avatar Mojo Saurus
7
Mojo Saurus ·
6.5

Lunaire marcheur

L'Homme qui marchait sur la Lune nous permet de rencontrer un personnage tout à fait spécial, lunaire, sans avoir besoin de forcer le jeu de mot, William Gasper, ancien de la Guerre de Corée, misanthrope et marcheur invétéré. L'intrigue, sommaire, se suffit à elle-même et nous laisse aux prises avec une nature hostile pourtant bien plus agréable que l’œuvre humaine. À vrai dire, l'on... Lire la critique de L'homme qui marchait sur la Lune

Avatar Mojo Saurus
7
Mojo Saurus ·