Avatar Emeric L'avoane

Critiques de Emeric L'avoane

Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.2

Les déflagrations de la troisième chouffe

La fameuse troisième chouffe. Celle qu'on attend pas mais qui arrive, forcément, après ses deux sœurs : la première, nécessaire et délectable, déjà bien connue et appréciable quoi que répétitive. La deuxième, obligatoire et étonnante, qui anime des débats où le sens est secondaire mais où l'éloquence et la rhétorique priment, misant avant tout sur la beauté du propos. Si le discours est... Lire l'avis à propos de Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Avatar Emeric L'avoane
2
Emeric L'avoane ·
Bande-annonce
7.4

Lutter

Tout commence par une séquence où des ombres, filmées en gros plan, murmurent dans l’obscurité, à côté d’une scène où des patrons de lobbys pharmaceutiques exposent fièrement l’avancée des nouveaux traitements créés dans leurs laboratoires. Très vite, le groupe tapi dans les coulisses s’impose devant les projecteurs et prend la parole pour dénoncer la manipulation de ceux qui prétendent... Lire l'avis à propos de 120 battements par minute

1
Avatar Emeric L'avoane
8
Emeric L'avoane ·
Bande-annonce
6.3

Déconstruire la fiction moderne pour mieux la comprendre

En cette fin de décennie, c'est le nombre de films qui constituent le  « Marvel cinématic universe » et les prochaines années ne semblent pas déroger à la règle, la phase suivante prévoyant pas moins d'une dizaine de films. La réussite lucrative de ces suites tient au fait que le spectateur répond présent dès lors qu'une nouvelle production voit le jour. Depuis... Lire la critique de Glass

Avatar Emeric L'avoane
9
Emeric L'avoane ·
Bande-annonce
7.2

La maturité

Difficile d'y échapper : la vague Tarantino a encore une fois tout emporté sur son passage. D'une post-production cannoise des mieux gérées à une sortie estivale perçue comme un raz-de-marée, Once upon a time in Hollywood avait tout du succès prémédité. Surtout, au-delà de la mythologie gravitant autour de son auteur, le film présentait un atout évident : la réunification inédite de... Lire la critique de Once Upon a Time... in Hollywood

Avatar Emeric L'avoane
8
Emeric L'avoane ·
Bande-annonce
7.2

L'initiation

Hollywood, comme le spectateur contemporain, banalise l'extraordinaire, ne prenant plus la peine de souligner l'étonnement des personnages lorsqu'ils sont placés face à la disparition de la moitié de la population ou lorsqu'ils sont mis face à telle ou telle créature monstrueuse. Il est rassurant de voir qu'un être lambda peut encore être tourmenté lorsqu'il assiste au suicide d'un homme... Lire l'avis à propos de Midsommar

Avatar Emeric L'avoane
9
Emeric L'avoane ·
Bande-annonce
7.1

Mafia crépusculaire

Décidément, cette fin de décennie n'a de cesse d'étonner. Symbole d'une transition abrupte et sans concession, les films de genre, qui ne cherchent plus à établir une jonction avec les générations à venir mais construisent davantage un point d'orgue à un cycle qui semblait jusque là éternellement se renouveler. Le film de mafia n'y échappe pas. Qu'il s'agisse de Scorsese ou de Marco... Lire l'avis à propos de The Irishman

Avatar Emeric L'avoane
8
Emeric L'avoane ·
Bande-annonce
7.6

Hors normes

Hors-norme La sortie des Misérables dans un contexte social des plus tendu et un climat délétère précédant l’une des plus grandes grève de l’ère Macron aurait pu faire l’effet d’un pétard mouillé. Qui se rappelle encore de Bande de filles et de Divines, tentatives louables mais vaine de filmer le fonctionnement d’une cité sur un laps de temps réduit selon le modèle Kassovitz ? Hormis... Lire l'avis à propos de Les Misérables

Avatar Emeric L'avoane
8
Emeric L'avoane ·
Bande-annonce
7.7

L'ombre de la chauve-souris

Merci. Oui, merci. Alors que tout espoir semblait perdu quant à la possibilité de proposer ne serait-ce qu'un semblant de qualité dans une adaptation de comics, voici que sort de nulle part Joker, fable sociale désenchantée renouant avec la tradition selon laquelle un film dit « de super-héros » peut proposer un spectacle ambitieux et artisitquement juste, comme Spider-man de 2001 ou plus... Lire l'avis à propos de Joker

Avatar Emeric L'avoane
7
Emeric L'avoane ·
Bande-annonce
7.3

Sonette d'alarme

La prise de risque est grande, le respect à l'égard du projet l'est tout autant. Alors que la marque Toledano-Nakache n'a de cesse de surprendre son monde par la qualité de ses comédies, voilà qu'en cette fin d'année sort Hors-norme, film relatant le quotidien de deux éducateurs spécialisés dans le domaine de l’handicape. Guidé par Reda Kateb et Vincent Cassel, deux valeurs sûres du grand... Lire la critique de Hors Normes

3 3
Avatar Emeric L'avoane
3
Emeric L'avoane ·
Bande-annonce
6.6

Starship trooper 2019

La route empruntée par James Gray avait de quoi surprendre. Dire qu’il est risqué de faire un film sur l’espace relève de l’euphémisme tant l’univers a déjà été ausculté dans ses moindres particules par de grands noms contemporains. Que pouvait y ajouter une forte personnalité issue du cinéma d’auteur, un réalisateur hors-pair ayant déjà fait ses preuves dans la plupart des styles ? A... Lire la critique de Ad Astra

2 1
Avatar Emeric L'avoane
8
Emeric L'avoane ·