Avatar Errol 'Gardner

Critiques de Errol 'Gardner

Versus
  Suivre
Écouter
8.0

Humilité et rock'n roll.

« Down On The Corner » ouvre l'album avec efficacité : riff simple, clair, rythmique enragée, voix puissante, complètement libérée, pleine de confiance, de conviction et de cette intention inarrêtable qu'on les vrais rockers à ouvrir leur gueule : « j'ai quelque chose à dire, je le dis, et je me fiche de savoir que ça ne plaira pas aux gens d'autant plus... Lire la critique de Willy and the Poor Boys

2 3
Avatar Errol 'Gardner
9
Errol 'Gardner ·
Bande-annonce
6.7

Papa ou maman.

Baumbach ne s'embarrasse pas de préliminaires superfétatoires car on rentre très vite dans le vif du sujet. Le film commence par un match de Tennis préfigurant les antagonismes à venir : le père et l'aîné contre la mère et le cadet, dualités qui s'affronteront tout au long de l'histoire, au point d'en constituer la structure du film. Une rivalité plus insidieuse fait aussi son apparition... Lire la critique de Les Berkman se séparent

2
Avatar Errol 'Gardner
7
Errol 'Gardner ·
Bande-annonce
5.5

Tant qu'il y aura Freeman.

Allez, on dira que « ça se laisse regarder », ...expression qui me semble assez juste pour synthétiser au mieux tous les sentiments partagés qu'il est légitime d'avoir au visionnage de ce petit polar de seconde zone. Au (tout) départ, ça commence bien, mais ça ne dure que quelques minutes. Puisque, très vite, et fort malheureusement, le réalisateur a eu l'horrible idée de... Lire la critique de Le Masque de l'araignée

1
Avatar Errol 'Gardner
3
Errol 'Gardner ·
Écouter
7.1

Génies en herbe.

A dire vrai, ce premier opus d'Aerosmith, bien que non dénué de qualités, déçoit, et semblerait presque avoir été conçu longtemps après les chefs-d’œuvre que sont les « Toys In The Attic » et « Rocks », tant l'ensemble sonne comme un disque échafaudé par de vieux cons essoufflés, passionnés par le blues - rock mais plein d’arthrite dans les doigts, le... Lire l'avis à propos de Aerosmith

1
Avatar Errol 'Gardner
6
Errol 'Gardner ·
Écouter
7.2

The Master.

L'introduction est fracassante : le riff de « Back In The Saddle », d'abord lent, s'accélère très vite avant l'inéluctable : le grand saut, l'explosion conjointe des instruments et de la voix, la symbiose parfaite, orgasmique, heavy, dont le point culminant est très certainement la voix enraillée et suraiguë de Tyler, poussant les limites de son organe aux limbes du... Lire l'avis à propos de Rocks

Avatar Errol 'Gardner
8
Errol 'Gardner ·
Écouter
7.3

Enfin le sommet.

Les genres majeurs qui font alors la mode sont avant tout la musique progressive et le hard rock (bien que l'on puisse, sous ce terme très générique, y intégrer d'autres style cousins comme le heavy metal). Aerosmith est déjà en activité depuis environ cinq ans, mais n'est pas encore le monstre à conquérir les stades que l'on connaît alors. Le groupe a déjà sorti quelques... Lire la critique de Toys in the Attic

Avatar Errol 'Gardner
8
Errol 'Gardner ·
Écouter
7.4

Avant la consécration, les Black Keys c'était ça.

Des groupes appelés à devenir « grands » émergeaient alors : Kills, White Stripes, Strokes. Le succès pour les Black Keys n'arrive que plus tard avec le populaire « El Camino » sorti en 2011, plus pop, mieux produit, plus accessible aussi, peut-être. Mais en 2003, les Black Keys, c'était quoi ? - c'était un truc un peu... Lire la critique de Thickfreakness

3
Avatar Errol 'Gardner
7
Errol 'Gardner ·
6.6

Le disque de la maturité.

Le morceau éponyme, dès l'ouverture, sonne d'emblée comme du Tame Impala. Impossible de ne pas y penser. Et c'est aussi ce qui peut inquiéter d'ailleurs, tant cela donne l'impression, par cette extrême ressemblance, qu'il s'agit là d'un banal "copié/collé" du groupe de Kévin Parker. Mais, à l'écoute des morceaux suivants, c'est finalement moins simple qu'il n'y paraît. La structure des... Lire la critique de Hot Motion

8 3
Avatar Errol 'Gardner
7
Errol 'Gardner ·
Bande-annonce
4.0

Robin, simplement.

Tout d'abord, précisons qu'il ne s'agit pas là d'un Robin "des bois" au sens classique du terme, car des "bois" dont il est réellement question (j'entends là les bois de la forêt de Sherwood) on n'en voit pas une branche : ils n'apparaissent qu'à la toute fin du film pour dévoiler une suite assez inattendue. Et parce que Robin ne se cache que dans les ruines de sa demeure, vous conviendrez... Lire l'avis à propos de Robin des Bois

1 4
Avatar Errol 'Gardner
2
Errol 'Gardner ·
Écouter
6.9

Comme relaché.

Album réussi de Father John Misty, qui à défaut d'être incroyablement original et de sonner comme quelque chose de terriblement nouveau a au moins le mérite de bien sonner, d'être bien produit et d'assumer pleinement ses influences, quelles soient issues du folk, de la soul, de la pop ou du rock. Que ce soit pour "Hangout at the gallows", avec sa fin à la Radiohead (piano épique,... Lire la critique de God’s Favorite Customer

2
Avatar Errol 'Gardner
7
Errol 'Gardner ·