Avatar Everett McGill

Critiques de Everett McGill

Versus
  Suivre
-

[spoils] Rien à sauver

En 2018, sortir un film d'exorcisme -qui plus est un film qui s'appelle "L'exorcisme de machin(e)" - peut signifier deux choses : soit le réalisateur a un truc original à raconter sur cette thématique, soit il s'agit juste de pondre un machin sans intérêt. Ici, ma foi c'est bien un machin sans intérêt qui est sorti. Mitch a une quarantaine d'années, une femme enceinte, une... Lire l'avis à propos de Aura

Avatar Everett McGill
1
Everett McGill ·
Bande-annonce
7.9

Critique de Love Exposure par Everett McGill

La filmographie de Sion Sono est foisonnante, variée et profondément inégale. On y trouve des films complètement barges, certes, mais pas seulement. Coldfish et Himizu peuvent par exemple être vus par quiconque cherchait simplement à voir un chouette thriller ou un drame réussi. Why don't you play in hell est quant à lui très méta, et son propos... Lire la critique de Love Exposure

Avatar Everett McGill
9
Everett McGill ·
Bande-annonce
5.6

Une MERDE majuscule (spoils)

Pfiou, je m'attendais pas à une bouse pareille. Rien à sauver dans cette merde. Le personnage principal de l'assistante sociale est construit avec le derche et son métier est représenté comme étant juste une sorte d'extension professionnelle de la nature profonde de la femme qui est d'être une (superficielle) mère. C'est une assistante sociale qui en fait n'est mue que par ses émotions les... Lire l'avis à propos de Le Cas 39

Avatar Everett McGill
2
Everett McGill ·
Bande-annonce
7.2

Mouais

Sur PC : Je l'attendais avec impatience ce Humankind, et même si je plaçais pas d'espoirs trop irréalistes en lui, je pensais au minimum qu'il serait sympathique. Après une partie complète, et plusieurs courtes parties test, je le désinstalle sans regrets. Au niveau des points positifs, il est très joli visuellement. Les maps sont belles, les reliefs apportent pas mal et la façon dont sont... Lire le test Humankind sur PC

Avatar Everett McGill
5
Everett McGill ·
Bande-annonce
7.1

Critique sans spoil

Sur PC : Dans la lignée de jeux comme Inside ou Limbo, Inmost avait probablement tout pour me plaire mais il était complètement passé sous mon radar. Un jour après en avoir entendu parler, je l'avais lancé, parcouru, et terminé. Son aventure relativement courte, comme les jeux précédemment cités, se parcourt relativement aisément et on enchaîne des phases d'énigmes, de combat ou de... Lire le test Inmost sur PC

Avatar Everett McGill
9
Everett McGill ·
Bande-annonce
4.6

[SPOIL] Et en plus ça dure 2h30

Oulala qu'est-ce qu'il m'a désagréablement surpris ce film... J'avais bien les retours tièdes et mes attentes étaient de fait assez modestes, mais c'était encore trop. Pour ce qui est de l'histoire, une épidémie zombie s'est déclarée quelques années plus tôt à Las Vegas. La ville a été entièrement coupée du monde et l'épidémie y est circonscrite. On suit un groupe qui compte entrer... Lire l'avis à propos de Army of the Dead

Avatar Everett McGill
2
Everett McGill ·
Bande-annonce
5.2

[SPOILS] Il était une fois un fils de pute

Commençons par les bons points : des acteurs relativement correct, dont l'excellente Rhea Seehorn qui ne s'en tire pas si mal ici avec un personnage qui pourrait facilement tourner au grotesque. Mise en scène propre et lisible, visuellement c'est tout à fait correct et je trouve que dans ce genre de bouses, quand visuellement ça fait le taf ça passe un peu mieux. Pour le... Lire l'avis à propos de Dans les angles morts

Avatar Everett McGill
4
Everett McGill ·
Bande-annonce
6.4

Critique de The Vast of Night par Everett McGill

J'ai bien aimé. C'est pas parfait mais ça a le mérite d'une certaine originalité, on sent que le réalisateur avait envie de faire quelque chose de personnel. Qu'on aime ou pas (et pour ma part, j'ai pas tout aimé) on peut au moins reconnaître au film qu'il tente quelque chose, qu'il nous propose une mise en scène qui n'est pas générique et ça, ça fait plaisir. Même si certains choix radicaux... Lire l'avis à propos de The Vast of Night

Avatar Everett McGill
7
Everett McGill ·
Bande-annonce
4.8

Une belle merde

Un film ma foi assez étrange, qui cumule des défauts immenses et de très belles qualités. Il est pas loin d'être un navet, et d'ailleurs je ne peux pas vraiment ne pas comprendre ceux qui le considèrent comme tel. Les personnages sont pour la plupart irritants et réagissent de façon pas très intelligente aux événements qui se déroulent. Les dialogues ne sont pas terribles non plus, et... Lire la critique de The Block Island Sound

1
Avatar Everett McGill
6
Everett McGill ·
Bande-annonce
7.6

Sans spoils

Saison 1 Saul Goodman était sans doute le personnage le plus drôle de Breaking Bad et autant le personnage en lui-même que la prestation sans fautes de son interprète m'avaient rendu très curieux de découvrir le spin-off qui allait en être fait. Malgré cela, il m'aura fallu six ans avant de lancer Better Call Saul. Je craignais que la série ne soit qu'une sorte de... Lire la critique de Better Call Saul

Avatar Everett McGill
8
Everett McGill ·