Faulkner

Homme, 22 ans, France
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Mais l'homme, par terre, n'avait pas bougé. Il gisait là, les yeux ouverts, vides de tout sauf de connaissance. Quelque chose, une ombre, entourait sa bouche. Pendant un long moment, il les regarda avec des yeux tranquilles, insondables, intolérables. Puis, son visage, son corps, semblèrent s'effondrer, se ramasser et, des vêtements lacérés autour des hanche et des reins, le flot comprimé de sang noir jaillit comme un soupir brusquement expiré. Le sang sembla jaillir de son corps pâle comme jaillissent les étincelles d'une fusée ascendante et, de cette noire explosion, l'homme sembla s'élever et flotter à jamais dans leur mémoire. Quels que soient les endroits où ils contempleront les désastres anciens et les espoirs nouveaux (paisibles vallées, ruisseaux paisibles et rassurants de la vieillesse, visages reflétants des enfants), jamais ils n'oublieront cela. Ce sera toujours là, rêveur, tranquille, constant, sans jamais pâlir, sans jamais rien offrir de menaçant, mais par soi-même serein, par soi-même triomphant. De nouveau, dans la ville, légèrement assourdi par les murs, le hurlement de la sirène monte vers son invraisemblable crescendo, se perd hors des limites de l'audition.

William Faulkner, Lumière d'août

Répartition des notes

  1. 1
  2. 6
  3. 18
  4. 56
  5. 151
  6. 470
  7. 777
  8. 633
  9. 214
  10. 54

Comparez votre collection avec Faulkner

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Faulkner
Sondages de Faulkner
Critiques de Faulkner

Dernières critiques

Écouter
7.5
Perpétuelle élévation

Douze ans de silence discographique. C'est le long hiatus auquel Aerial est venu mettre un terme en 2005, période durant laquelle Bush s'est retirée de la scène publique et artistique pour se consacrer à sa vie personnelle et familiale : elle donne naissance à un fils, Bertie, en 1998 - auquel elle rendra un délicat hommage sur l'album. Il semble ainsi... Lire l'avis à propos de Aerial

7 16
Avatar Faulkner
8
Faulkner ·
Écouter
7.8
The supper of the mighty one

En 1971, Nursery Cryme avait mis en place les éléments constitutifs du succès de Genesis, tout en marquant, avec l'arrivée de Steve Hackett et Phil Collins, la réunion de musiciens exceptionnellement talentueux, parmi les plus doués de leur génération : chacun d'entre eux ayant mené une carrière en solo avec un certain succès, fait... Lire la critique de Foxtrot

9 19
Avatar Faulkner
9
Faulkner ·
Mentions J'aime de Faulkner

Activité récente

Statuts d'humeurs

Discours sur le colonialisme (1950) Jamais dans la balance de la connaissance, le poids de tous les musées du monde ne pèsera autant qu'une étincelle de sympathie humaine.
Racine et Shakespeare (1823) Si jamais nous avons la liberté complète, qui songera à faire des chefs-d’œuvre ?
Symphony in Blue (1978) The more I think about sex, the better it gets. — Kate Bush
L'Aleph J'eus le vertige et je pleurai, car mes yeux avaient vu cet objet secret et conjectural, dont les hommes usurpent le nom, mais qu'aucun homme n'a regardé : l'inconcevable univers.