Avatar FloBerne

Critiques de FloBerne

Versus
  Suivre
Bande-annonce
3.9

Avortement salutaire

Dans la veine des tentatives de relancement de franchise des années 2010, Le Transporteur : Héritage se la joue reboot qui reprend ce qu'Europacorp pense être les codes du divertissement populaire : montage haché qui plombe la lisibilité de l'action, mise en scène épileptique qui se résume à des tons de bleu lumineux et des zooms/dézooms à la répétitivité... Lire l'avis à propos de Le Transporteur : Héritage

2
Avatar FloBerne
2
FloBerne ·
Bande-annonce
5.8

La gangrène américaine

Rampant pose une belle interrogation sur notre façon de considérer les long-métrages sud-coréens : cette mode toute récente de s'intéresser au 7ème art du pays du Matin calme laisse à penser qu'une grande partie du public surestime un cinéma certes rafraîchissant mais forcément imparfait. Il semblerait qu'un film coréen n'ait besoin que de sa nationalité et d'un... Lire l'avis à propos de Rampant

1 1
Avatar FloBerne
3
FloBerne ·
Bande-annonce
4.7

300 pur sang

Là où le premier Ong-bak ne savait pas où se placer entre film d'arts martiaux pur et sentimentalisme encore balbutiant, La Naissance du dragon part à fond dans les deux directions et, en assumant la dimension épique de son intrigue, vire dans une voie certes peu qualitative qui sait au moins... Lire l'avis à propos de Ong-bak 2 : La Naissance du dragon

Avatar FloBerne
3
FloBerne ·
Bande-annonce
5.7

Surplace ou à emporter?

Europacorp, dans les années 2000, avait la fâcheuse tendance d'associer une esthétique générale épileptique à des types de bande-son techno du début du millénaire, répétitives et affreusement difficile à écouter. Leur manque de profondeur transmettait à l'époque un manque de relief à chacun de leurs films, la franchise Le Transporteur en première ligne.... Lire l'avis à propos de Ong-bak

1
Avatar FloBerne
5
FloBerne ·
Bande-annonce
6.9

Le Prestige

Ocean's Eleven est typiquement le genre de films qui se regarde une fois de temps en temps lorsqu'on ne sait plus quel genre de divertissement écervelé regarder; non pas écervelé dans le sens stupide, comprenons-nous bien, mais bel et bien parce qu'il ne demande aucune autre faculté du cerveau que le déclenchement de la mémoire : vous n'aurez qu'à noter certains... Lire la critique de Ocean's Eleven

4
Avatar FloBerne
7
FloBerne ·
Bande-annonce
4.4

Momie Protocole : Fallout

La Momie (2017) est bien plus un remake de La Momie (1999) que de La Momie (1932) ou de La Malédiction des Pharaons (1959). Dès son introduction menée tambour battant, cette réactualisation du mythe d'Imhotep, remplacé par la perfide... Lire l'avis à propos de La Momie

4 1
Avatar FloBerne
4
FloBerne ·
Bande-annonce
3.5

Scary Scream Movie : Les Origines

Le film s'ouvre sur une scène qu'on sait entièrement fausse : coupez ! Le réalisateur, Anson Mount sans barbe, confirme d'emblée les soupçons : là où Urban Legend s'inspirait librement de Scream, Urban Legend... Lire l'avis à propos de Urban Legend 2 : Coup de grâce

Avatar FloBerne
2
FloBerne ·
Bande-annonce
7.3

Liberté de Séduction

Le contexte de sortie de La Féline joue un grand rôle dans la réussite de l'émancipation de son personnage principal féminin : portée par un classicisme de société duquel elle veut s'extraire, la séduisante Irena (féline Simone Simon) se retrouve entravée dans le jugement des institutions masculines, traitée comme aliénée parce qu'elle refuse de se... Lire la critique de La Féline

4 2
Avatar FloBerne
8
FloBerne ·
Bande-annonce
3.8

La chose d'un autre monde

Le résultat final de Décharnés est incompréhensible : il avait un potentiel certain en développant son univers profondément glauque et intéressant, avec son bestiaire organique et original pour son si maigre budget, mais il y a eu, à un moment donné de son processus de création, une sacrée anicroche qui a tout ruiné et l'a enfermé dans la case des séries z fauchées... Lire la critique de Décharnés

Avatar FloBerne
3
FloBerne ·
Bande-annonce
5.4

Du père aux flingues

Avec Blood Father, Mel Gibson devait revenir en trombe dans le cinéma des gros bras armés de la vengeance. Du moins c'est ce que tentait de nous faire croire sa promotion (à l'époque de sa sortie comme aujourd'hui), le métrage affichant des airs de film plus proche du testament artistique que de l'oeuvre bourrine et explosive qu'il s'annonçait être. Ainsi,... Lire la critique de Blood Father

1
Avatar FloBerne
6
FloBerne ·