Avatar FloBerne

Critiques de FloBerne

Versus
  Suivre
Bande-annonce
4.9

Michael Bay qui part en roue libre

Transformers étant l'oeuvre d'un réalisateur au style décadent, impérialiste, propagandiste et profondément clipesque, il était tout naturel d'y déceler ces mêmes effets et détails profondément gerbants. Reflet de la société américaine de ce début de 21ème siècle, il a tout du grand film historique : culte pour toute une génération, il posait les bases, en 2007, de ce qui serait le... Lire la critique de Transformers

2
Avatar FloBerne
5
FloBerne ·
Bande-annonce
6.8

The Body Snatchers

Premier long-métrage horrifique de David Cronenberg qui a su intéresser un public international, Frissons a quelque chose de profondément sympathique : c'est son concept qui fait tout son charme. Mélange étrange entre Body Snatchers et La Nuit des morts-vivants, il amène au registre du zombie une dimension sexuelle que reprendra, peu de temps après, le mythique Alien, avec plus de brio.... Lire la critique de Frissons

1
Avatar FloBerne
7
FloBerne ·
Bande-annonce
5.9

Pathos de grand public

Je pensais que Roar Uthaug s'était vendu à l'Amérique avec son Tomb Raider, que ce réalisateur Norvégien, pour s'ouvrir à l'international, avait su cacher sa personnalité visuelle pour tomber dans la ribambelle de ces clichés d'héroïsme et badasserie dont les américains sont friands. Quelle ne fut pas ma surprise... Lire l'avis à propos de The Wave

Avatar FloBerne
4
FloBerne ·
Bande-annonce
2.9

James Bond version Decathlon

Tout le monde ne sait pas qu'il y a quatre Spy Kids; on s'arrête la plupart du temps au troisième, le laideron de 3D douteuse, surement l'opus le plus culte de la saga (pour de bonnes et de mauvaises raisons). S'il est souvent oublié, ce n'est pas pour rien; quand on voit les égarements de Rodriguez, qui s'est vu sombrer dans un bordel d'imagination à mesure qu'il nous pondait de nouveaux... Lire la critique de Spy Kids : All the Time in the World

1
Avatar FloBerne
2
FloBerne ·
5.2

Burton, toujours Burton

Russell Mulcahy a eu une triste carrière; il n'a, pour ainsi dire, fait que le premier Highlander de relativement bon (et encore, il a pris un sacré coup de vieux dans la gueule, qui le rapproche plus du film kitsch que de l'oeuvre culte), pour enchaîner sur sa suite décevante, et quelques productions z avec Dolph Lundgren ou Christophe Lambert, avant de sombrer dans les saga Resident Evil et... Lire l'avis à propos de The Shadow

2 4
Avatar FloBerne
5
FloBerne ·
Bande-annonce
6.9

Contre la dictature de Christopher Nolan? Engagez-vous chez Steven Spielberg !

Ready Player One pouvait rebuter : retour de Spielberg à la réalisation en forme d'hommage à son travail titanesque de metteur en scène, film uniquement basé sur le principe d'easter-eggs, effets spéciaux numériques à gogo, acteurs peu charismatiques et personnalité visuelle des plus banales, type jeu-vidéo sans personnalité (soit bleu et violet). Sur le papier, ce n'était pas très... Lire l'avis à propos de Ready Player One

2
Avatar FloBerne
7
FloBerne ·
Bande-annonce
6.8

The Big Avenger : Le Beauf au Ski

Cette critique se base sur des spoilers pour évaluer la conclusion que représente Avengers : Endgame. 11 ans de travail, 22 films, un casting titanesque, 19 milliards de dollars récoltés dans le monde : le MCU comme on le connaissait, la boîte à surprise autant qu'à succès que nul ne semble pouvoir égaler, vient d'entrer dans une phase historique, celle de la transition vers de... Lire la critique de Avengers : Endgame

4
Avatar FloBerne
6
FloBerne ·
5.8

A Man of Steel Rises

Des années après les excellentes adaptations de Dark Knight Returns, et depuis qu'ils ont lancé cet univers partagé en animés, DC Comics semble s'être lassé de satisfaire par ses dtv de qualité, et ne sachant plus comment adapter ses comics, s'enfonce dans une timeline qui semble ne jamais trouver de conclusion. Au moment d'adapter les comics du NEW 52, les mêler aux grands évènements... Lire l'avis à propos de Le Règne des Supermen

1
Avatar FloBerne
6
FloBerne ·
Bande-annonce
3.6

Des bidasses en folie

On aurait pu considérer Robowar comme le Saint Graal du nanar s'il n'avait pas seulement été insupportable. C'est au niveau du son que cela se joue. S'il tente de reproduire la recette du génial Predator, c'est qu'il l'a si mal comprise qu'il la repompe jusqu'à la parodier, rendant imblairable ce qui faisait les... Lire la critique de Robowar

Avatar FloBerne
1
FloBerne ·
Bande-annonce
6.3

Le problème de l'amour qui supprime l'horreur

Un peu avant La nuit a dévoré le monde, on avait discuté du sympathique Dans la brume, qui amenait déjà une replongée dans le cinéma de genre français. Sympathique petit film de divertissement, il permettait de suivre une alternative française à The Mist, en proposant également une petite réflexion sur les... Lire l'avis à propos de La nuit a dévoré le monde

1
Avatar FloBerne
6
FloBerne ·