Avatar Orazy

Critiques de Orazy

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.0

Hassiquidique y est

Un documentaire assez bien réalisé qui déroule en parallèle une série d'expériences de vie dans la veine chère à Netflix. On n'en apprend pas des tonnes sur la communauté hassidique, et l'ensemble des révélations pourrait être résumé en une phrase ou deux : la communauté est hermétique, repliée sur elle-même, basée sur l'entraide et les relations de voisinage, les femmes sont... Lire l'avis à propos de One of Us

4
Avatar Orazy
6
Orazy ·
Bande-annonce
6.6

A mi no me gusta

Je sais que la série est le gros buzz du moment et rencontre un énorme succès commercial, mais je n'ai pas du tout accroché. Pour deux raisons essentiellement. La première, c'est qu'elle est remplie de clichés et de déjà-vus qu'on essaie de nous faire passer pour des idées originales mais qui fleurent bon le cinéma des années 2000 : le "Professeur" vaguement intello (vu qu'il le dit... Lire l'avis à propos de La Casa de Papel

Avatar Orazy
4
Orazy ·
Bande-annonce
7.0

Nocturnanar Animals

Tom Ford se prend pour David : Lynch ou Cronenberg, voire les deux à la fois. Mais s'il n'est ni l'un ni l'autre, il est bien David face aux Goliath du cinéma qu'il essaie d'imiter. Le résultat est un raté à peu près total et, comme toutes les grandes ambitions manquées, sonne prétentieux, malgré un sens certain de la mise en scène (l'esthétique globalement réussie, l'oppressante scène de... Lire l'avis à propos de Nocturnal Animals

1
Avatar Orazy
5
Orazy ·
Bande-annonce
6.1

Annihiladéception

J'avais beaucoup aimé Ex Machina du même réalisateur Alex Garland, où Oscar Isaac livrait une performance mémorable. Je mettais donc des espoirs certains en ce film... Déception pourtant. Annihilation n'est pas foncièrement mauvais, mais c'est une série B avec des têtes d'affiche clinquantes et une ou deux bonnes idées, notamment au niveau de la mise en scène, comme le"miroitement" et les... Lire la critique de Annihilation

28 6
Avatar Orazy
5
Orazy ·
Bande-annonce
5.2

Aliéné

6 parce que c'est Alien, parce que c'est Ridley Scott, et parce que la réalisation reste, par moments, magistrale. Le problème de ce film, c'est qu'il est tout à fait anecdotique. Il n'apporte rien à la mythologie Alien, ni dans un sens ni dans l'autre : il n'augmente pas le mystère autour des Aliens, il n'énonce rien, non plus, que nous ne sachions déjà (à condition d'avoir vu les précédents... Lire l'avis à propos de Alien: Covenant

1 5
Avatar Orazy
6
Orazy ·
7.7

La beauté malade

Livre sans intrigue, réduit à un unique personnage retiré du monde dont il méprise la laideur et la bêtise, et à un unique lieu, la maison de Fontenay, où des Esseintes vit retiré. Les journées, les nuits surtout, passent dans une solitude extrême, au milieu des peintures, des gravures, des livres, des tapisseries, des parfums, et des délires des sens. Ce qui frappe le plus dans ce... Lire la critique de À rebours

6 2
Avatar Orazy
8
Orazy ·
Bande-annonce
7.2

Socio-racialo-rigolo

On aura des avis partagés sur Get Out selon la façon dont on le voit : d'un point de vue purement cinématographique, c'est un film correct mais sans plus. La structure est archi-archi-classique, le contenu n'est pas vraiment effrayant (pas grand-chose au niveau de l'horreur à part les grosses ficelles des apparitions soudaines avec crissement strident en simultané), pas vraiment mystérieux... Lire la critique de Get Out

3 3
Avatar Orazy
8
Orazy ·
7.2

Ecrire, mais pas comme Duras

Duras écrit bien, elle écrit même très bien. Et pourtant son écriture m’est insupportable. Duras est à l’aise avec les mots comme un vieux bijoutier, et elle est assez rusée pour ne pas les enfiler comme des perles. Au contraire, elle les distille avec parcimonie, comme des pierres précieuses. Encore que l’adjectif « précieuses » ne convienne pas : ses mots sont simples, les... Lire la critique de Écrire

6
Avatar Orazy
4
Orazy ·
Bande-annonce
5.9

Une lente dérive vers l'abîme

Le meilleur du film réside dans les cinq premières minutes durant lesquelles apparaît une succession de plans silencieux montrant l'immense vaisseau vide, tournant et avançant seul à travers l'espace, guidé par un pilote automatique. Pendant ce temps-là les passagers dorment, inconscients de l'espace autour d'eux et du temps qui s'écoule lentement - ils ne doivent se réveiller qu'un... Lire l'avis à propos de Passengers

1 2
Avatar Orazy
5
Orazy ·
Bande-annonce
7.5

Fascinant

The Young Pope n'est pas une série comme les autres. Sorrentino vient du cinéma, et on le ressent dès les premiers plans, dans la lenteur des mouvements, la distance de la caméra aux acteurs, le soin porté aux décors, et à la lumière surtout, cette lumière blanche qui irradie Jude Law. Ce pape jeune, mégalo et intransigeant dérange, les cardinaux le craignent, on se met à le craindre nous... Lire la critique de The Young Pope

Avatar Orazy
8
Orazy ·