jaklin

Femme, France (57000)
de vos éclaireurs la suit :
Versus
  Suivre
Un cadeau musical pour tous les abonnés qui passeront par cette page :
https://www.youtube.com/watch?v=ldA3HCyY42s&lc=z12tz1qpyvncelbii04chpwzyunrexkgzdg

Répartition des notes

  1. 44
  2. 54
  3. 51
  4. 116
  5. 177
  6. 343
  7. 625
  8. 913
  9. 459
  10. 433

Comparez votre collection avec jaklin

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de jaklin
Sondages de jaklin
Critiques de jaklin

Dernières critiques

6.8
Réenchantons le monde en comprenant l’évolution de la pensée religieuse !

Le sous-titre de l’essai éclaire le projet ambitieux et réussi de Gauchet : Une histoire politique de la religion. Je m’excuse par avance pour la simplification donnée à une pensée philosophique dense que j’ai essayé de reconstituer au mieux, avec les approximations inhérentes à ce genre d’exercice et à ma faible culture philosophique. Allant à l’encontre de l’idée reçue que les grands... Lire la critique de Le Désenchantement du monde

20 94
Avatar jaklin
10
jaklin ·
8.3
Un croisé du bien

Pourquoi peut-on aimer Bloy aujourd’hui ? Peut-être parce que notre époque édulcore l’expression des réalités trop crues, qu’un langage consensuel étouffe toute appréhension trop lucide des réalités d’un monde qui va mal alors même qu’on laisse se déchaîner une parole vide mais sans retenue sur les réseaux sociaux, pour détourner justement des vrais problèmes. Parce que, certainement, le... Lire la critique de Sueur de sang

32 47
Avatar jaklin
9
jaklin ·
Mentions J'aime de jaklin

Activité récente

Statuts d'humeurs

Nana (1955) Une vision vraiment très romancée de la prostitution et du roman de Zola que le film trahit beaucoup. Dora Doll est parfaitement insupportable...
La corne de chèvre (1972) Beau film intense. Il comporte tout au plus 10 phrases de dialogues et démontre que souvent , au cinéma, les paroles cachent le vide...
Hollow Man - L'Homme sans ombre (2000) De très beaux effets spéciaux et un divertissement honnête.
Histoires bizarroïdes (2018) Des nouvelles finement écrites et qui renouvellent l'art de la chute ; surprenante sans être inattendue, elle rend par l'écho l'univers décrit encore plus étrange - sans être entièrement fantastique.