Avatar FrankyFockers

Critiques de FrankyFockers

Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.0

Critique de A cause des filles… ? par FrankyFockers

Le cinéma de Pascal Thomas a connu deux pics. L'un au début de sa carrière, dans les 70's, où il signe des merveilles comme Le Chaud Lapin, Pleure pas la Bouche Pleine ou les Zozos, et une autre fin 90's/début 2000, qui commence avec la Dilettante, Mercredi Folle Journée et Mon Petit doigt m'a dit. Si la suite de ce dernier est également très réussie, son cinéma se met depuis à redescendre en... Lire la critique de A cause des filles… ?

Avatar FrankyFockers
4
FrankyFockers ·
Bande-annonce
5.3

Critique de Greta par FrankyFockers

Greta est un très bon thriller domestique tel qu'on en faisait à la pelle dans les 90's, parfaitement actualisé tout en étant parfaitement dans les codes du genre. La grande idée du film est de confier le rôle principal à Isabelle Huppert, elle y est aussi parfaite que perverse, et disons que le film est si bien en grande partie grâce à elle. Enfin pas que car ça fait plaisir de voir Neil... Lire la critique de Greta

1
Avatar FrankyFockers
6
FrankyFockers ·
Bande-annonce
5.4

Critique de Domino par FrankyFockers

L'hallucination d'apprendre que le dernier film de Brian De Palma est sorti en DTDVD aux USA et qu'il en sera vraisemblablement de même chez nous... Ce grand maître, l'un des cinéastes les plus adulés aujourd'hui, ne parvient pas à trouver les honneurs d'une projection en salle ? Le film serait donc si raté que ça ? Il faut dire que de tous les films de De Palma, c'est sans aucun doute son... Lire la critique de Domino

5 3
Avatar FrankyFockers
6
FrankyFockers ·
6.2

Critique de Track of the Cat par FrankyFockers

Une famille se déchire tandis que les fils d'icelle tentent en vain de chasser une panthère noire qui sème la mort dans les montagnes entourant leur maison. Un Wellman en toute petite forme qui malgré les grands espaces sonne comme du théâtre filmé. Même les scènes extérieures dans le grand Nord ne parviennent pas à sublimer l'ensemble, où Mitchum ne semble pas plus concerné que ça. Lire la critique de Track of the Cat

Avatar FrankyFockers
4
FrankyFockers ·
7.3

Critique de La Grande Triche par FrankyFockers

Une magnifique réactivation du film noir des 40's dans le Nouvel Hollywood de 1978 avec en star un Richard Dreyfuss alors roi du monde, qui donne à son détective privé une nonchalance et un décalage magnifiques, qui me font apparenter ce film au Privé de Robert Altman. Lire la critique de La Grande Triche

Avatar FrankyFockers
8
FrankyFockers ·
6.2

Critique de Salomon et la reine de Saba par FrankyFockers

Immédiatement entre comme l'un de mes péplums préférés, malgré les défauts, les incohérences historiques ou de costumes. Ça clinque et ça brille de partout, c'est superbement mis en scène par King Vidor, et les acteurs sont magnifiés dans cette espèce d'espace cinématographique nageant dans des eaux insaisissables entre le kitsch et le sublime. Lire l'avis à propos de Salomon et la reine de Saba

Avatar FrankyFockers
8
FrankyFockers ·
Bande-annonce
6.7

Critique de Enemy par FrankyFockers

Une sorte de Robinson Crusoë intergalactique entre un pilote humain et un extraterrestre abandonné tous deux sur une planète déserte, s'affrontant avant de devenir amis. Sans doute dans le genre de ce qui s'est fait de pire à l'époque, un faux film humaniste avec des effets spéciaux confondants de nullité, un scénario consternant et une ensemble qui érige le ridicule en art majeur. De toute... Lire la critique de Enemy

Avatar FrankyFockers
2
FrankyFockers ·
Bande-annonce
7.9

Critique de Mademoiselle par FrankyFockers

Je connais mal ce cinéaste qui ne m'attire absolument pas sur le papier, je n'avais vu que son mauvais film américain à la Hitchcock, mais ce Mademoiselle, malgré son côté clinquant, ses fausses provocs et son récit un peu construit de manière maladroite, est plutôt réussi et contient plusieurs scènes assez fortes, même si cette esthétique là n'est pas celle qui à la base m'intéresse. Lire l'avis à propos de Mademoiselle

Avatar FrankyFockers
6
FrankyFockers ·
Bande-annonce
5.6

Critique de Divorce à Hollywood par FrankyFockers

La vie d'une famille d'auteurs à Hollywood dont la petite fille (Drew Barrymore encore enfant) attaque ses parents en justice et demande à être libérée de leur dépendance familiale puisqu'ils ne s'occupe pas d'elle. Le film suit le procès comme prétexte à de longs flashbacks racontant la rencontre, l'amour, la séparation et la vie du père et de la mère. C'est un film esthétiquement ancré dans... Lire l'avis à propos de Divorce à Hollywood

Avatar FrankyFockers
6
FrankyFockers ·