Ginyu ギニュー

@Ginyu

Homme, 25 ans, France
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
je commence tout juste à lire.

Répartition des notes

  1. 53
  2. 68
  3. 113
  4. 198
  5. 436
  6. 812
  7. 1099
  8. 951
  9. 458
  10. 75

Comparez votre collection avec Ginyu ギニュー

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Ginyu ギニュー
Sondages de Ginyu ギニュー
Critiques de Ginyu ギニュー

Dernières critiques

-
Bus/Caresses

Ce moyen-métrage m'a très vite évoqué d'autres œuvres excellentes, puis, à un moment qui m'échappe, s'est mis à les surpasser une par une. Le jeu d'acteur des gosses est un putain de soulagement, aucun ne m'a paru mauvais. En fait, quelque soit leur âge, tous les protagonistes sonnent juste, et c'est pas la première fois que je fais ce constat dans le cinéma roumain. Le père... Lire la critique de Marilena de la p7

2 1
Avatar Ginyu
10
Ginyu ·
8.6
Livre Saint

Ce livre est un réel must-have pour les fans de DBZ. Je me souviens qu'il était souvent advertisé sur la 4e de couverture des parutions light de Glénat (mais si, tu sais, les tomes épais comme ton petit doigt qui racontent un centième de la saga) et je soupçonnais presque une arnaque (tout en dissimulant mon érection tant bien que mal). Je me souviens aussi m'être demandé ce qu'il pourrait... Lire l'avis à propos de Dragon Ball - Daizenshuu 7 - Dragon Ball Large Encyclopedia

Avatar Ginyu
9
Ginyu ·
Mentions J'aime de Ginyu ギニュー

Activité récente

Statuts d'humeurs

Smooth Talk (1977) mettre la cinquième note d'une oeuvre qu'on a kiffé, c'est satisfaisant
140 piles (2014) peut-on savoir un peu pourquoi c'est nul ? j'admire Oxmo pour ses rimes, mais en quoi sa prose pêche-t-elle ? et aussi, de quoi parle-t-il, en gros ?
Magical (1984) claque
Marilena de la p7 (2006) y'a des jours comme ça, on croit rien foutre de spécial et tout à coup on découvre un de ses films préférés