Avatar GregB

Critiques de GregB

Versus
  Suivre
Écouter
6.6

Disque de Caïman

Parce que "Ruby" lui a dit tu es "My Kind of Guy". Parce qu'il lui a répondu "Thank You Very Much". Parce qu'il s'est vexé quand elle a relevé qu'"Everything is Average Nowadays". Parce que le pays entier a fini par lui dire "I Can do it without you". Parce qu'il leur a répondu "I Like to Fight". Parce qu'il a fini par plier devant "The Angry Mob". Parce que politiquement tout ça finit en... Lire la critique de Yours Truly, Angry Mob

2
Avatar GregB
7
GregB ·
6.5

Lehane ahane

Moonlight Mile, c'est sympa, mais rapport au reste de la série, c'est un peu faiblard, même si c'était bien de vouloir rebondir sur Gone Baby Gone, un des très très bons de la série, lui. Sur ce Moonlight Mile, trop de choses se passent par procuration - c'est--à-dire qu'on apprend à peu près tout dans le récit fait par un personnage lors d'une conversation... En fait, c'est un livre de canapé,... Lire l'avis à propos de Moonlight Mile

1
Avatar GregB
6
GregB ·
Bande-annonce
4.4

Dans le mur (de Berling)

Ce film est lent, très lent. Trop lent pour un film aussi mal conduit. Son intrigue tient sur un dénouement de 37 secondes où l'on vous explique tout d'un coup, comme ça c'est clair, y'a pas à tortiller, hein, en plus qu'il y a interro à la fin. Les acteurs ne le sauvent pas, surtout pas Marc-André Grondin, qui a la même expression de "putain-si-ça-continue-je-te-jure-je-chiale-vie-de-merde"... Lire l'avis à propos de Insoupçonnable

1
Avatar GregB
1
GregB ·
Bande-annonce
6.3

Transe Malick

Dieu est en toute chose, Dieu est brousse (tout puissant), Dieu casse la croûte (terrestre), Dieu est arbre (de vie), Dieu est montagne (sacrée), Dieu est grand (canyon) et Dieu est Home (-le-film-d'Arthus-Bertrand-dans-lequel-des-icônes-ont-été-piochées-pour-ce-film). Mais Dieu encombre sacrément la tête de Terrence Malick, qui aurait pu faire un beau film sans prétention s'il s'en était tenu... Lire l'avis à propos de The Tree of Life, l'Arbre de vie

12
Avatar GregB
5
GregB ·
7.6

fore(z)ver

Parce que "Robert, ç'pas Zizou", où la quête de l'individualité dans le collectif, soit l'expression ultime du film choral, et avec l'accent du Forez s'il vous plaît. Lire la critique de Les Yeux dans les Bleus

2
Avatar GregB
7
GregB ·
8.0

L'hémisphère sue

Une histoire de famille australienne, des personnages misanthropes et géniaux, des réflexions et des théories à se plier de rire et/ou à s'interroger longuement sur le mode putain-mais-qu'est-ce-que-je-suis-en-train-de-foutre-à-regarder-passer-les-trains... Le cerveau travaille mon ami, mais ça se lit délicieusement bien, et c'est souvent brillant. Juste dommage que les 150 dernières pages ne... Lire la critique de Une partie du tout

1
Avatar GregB
8
GregB ·
Bande-annonce
6.4

Pourquoi la Walkyrie, rit ?

"Qui se souvient que la "Vache qui rit" faisait référence au boeuf hilare ornant des camions de ravitaillement militaire de la Première Guerre mondiale?", s'interroge le site 7sur7.be... Et de poursuivre... "En 1921, Léon Bel crée la recette de son fromage fondu et se met en quête d'un nom et d'une illustration adaptés, lorsqu'un de ses amis, comme lui ancien militaire au sein de la section... Lire la critique de Walkyrie

4
Avatar GregB
4
GregB ·
6.1

A partir de là....

Tant sur le plan tactique que sur le plan technique, je crois que bon, on a réalisé un livre plein, efficace dans les deux surfaces, tant en couverture qu'au marqu(e-p)age, agressif dans le bon sens du terme, et on peut prendre les pages les unes après les autres. Je crois que bon, il n'y a pas trop de déchets dans ce bouquin, mais non, même si on est en tête, on joue pas le goncourt hein, la... Lire la critique de Jouer juste

2
Avatar GregB
8
GregB ·
8.0

C'est beau mais c'est haut...

Absalon Absalon n'est pas comme son nom l'indique un livre sur le meilleur vététiste français des dix dernières années. Et pourtant, ça grimpe nom de Dieu ! Aller au bout, c'est un peu comme planter son drapeau (confédéré, cela va de soi) tout en haut de la montagne. Alors j'y mets un 8 : 7 pour le livre parce que c'est quand même très bien mais c'est quand même pousser un peu loin la rigolade... Lire la critique de Absalon, Absalon !

7 1
Avatar GregB
8
GregB ·
Bande-annonce
8.2

Chasseur déprime

Alors, dans le désordre, j'ai compté trois lapins, un crapaud, quatre vaches, une chouette, un hibou, six moutons, un poisson, un renard. Et même pas fichu d'attraper un gosse. Tu parles d'un chasseur toi... Lire la critique de La Nuit du chasseur

22 12
Avatar GregB
5
GregB ·