Avatar Gwangelinhael

Critiques de Gwangelinhael

Versus
  Suivre
Écouter
7.5

Critique de Citoyen du monde par Gwangelinhael

aucun lien avec Alexis HK comme je l'ai toujours cru, jusqu'à maintenant... Et c'est même à ce titre que je n'avais jamais écouté car Alexis HK... Heu ?... Bon... C'est un peu chiant, non ? Mais là, ça n'a rien à voir : Des textes très engagés à gauche !! et ça fait, quand même, putain du bien dans ce monde de... Lire l'avis à propos de Citoyen du monde

2
Avatar Gwangelinhael
8
Gwangelinhael ·
Bande-annonce
6.8

Titre de merde

Ce film a vraiment un titre français de merde. Ceci n'est PAS le reboot de Ocean's Eleven (qui voudrait voir ça?) Ce n'est pas un film de bande, ce n'est pas un casse, ce n'est pas une escroquerie, c'est juste le récit de l'ignominie du capitalisme. Le film raconte comment une poignée de salopards ont compris avant les autres que les banques étaient... Lire la critique de The Big Short : Le Casse du siècle

3 1
Avatar Gwangelinhael
9
Gwangelinhael ·
Écouter
3.5

Critique de Pas là par Gwangelinhael

Tout l'intérêt de ne pas écouter la radio Car quand tu l'entends pour une première fois ce titre est vraiment un bonbon acidulé, très bien écrit musicalement ! J'ai bien compris qu'il lassait à force de matraquage ! C'est con ! Change de station Lire l'avis à propos de Pas là

Avatar Gwangelinhael
8
Gwangelinhael ·
Écouter
6.5

J'emmerde le Front National

Moi aussi j'aimerai que la jeunesse continue d'emmerder le FN, mais je n'en suis plus sûr !!! Bon titre bien qu'oppressant mais c'est le sujet qui veut ça Même si j'ai beaucoup de mal avec l'autotune, le fond l'emporte sur la forme 7 Lire l'avis à propos de La France est internationale

Avatar Gwangelinhael
7
Gwangelinhael ·
Bande-annonce
7.0

Casino Johnston*

J'ai vraiment cru que j'allais adorer un James Bond. Le voilà, âpre et violent avec une bestialité toute nouvelle dans le personnage. Daniel Craig incarne un James Bond moderne qui lorgne vers Jack Bauer. Ce n'est pas pour me déplaire, j'ai aimé les premières saisons de 24. Mads Mikkelsen campe un très grand méchant de cinéma. Il... Lire l'avis à propos de Casino Royale

3 2
Avatar Gwangelinhael
5
Gwangelinhael ·
Bande-annonce
5.5

Ce film véhiculerait-il un message politique audacieux ?

Interprétations Tous le film tient sur l'interprétation des personnages Meryl Streep est vraiment bien en chanteuse de rock sur le retour, elle cabotine un max mais c'est le personnage qui veut ça. Kevin Kline est très bon en ex-mari un peu coincé Mamie Gummer, qui est la propre fille de Meryl Streep... Lire la critique de Ricki and the Flash

5
Avatar Gwangelinhael
7
Gwangelinhael ·
7.2

Lâche rien

Christine Salem, chanteuse née à La Réunion, l'impératrice du Maloya, comme on l'appelle sur RFI propose ici un magnifique album. Est-ce du Maloya ? Non le disque dès son morceau d'introduction va bien plus loin que le rythme des musiques des esclaves de l'Océan Indien. Mama don't give up avec son harmonica cherche directement... Lire l'avis à propos de Larg Po Lo Kor

3 4
Avatar Gwangelinhael
9
Gwangelinhael ·
7.6

Супермен: Красный Сын

J'écris une critique seulement parce que je suis content de son titre. Tout me semble avoir été dit sur cette BD. Mark Millar a une excellente idée de faire atterrir la navette kryptonienne en Ukraine. Faire du symbole de la propagande américaine un héros soviétique est une très bonne idée. Le comic n'est pas une réflexion politique ou sociale du socialisme ni du capitalisme... Lire la critique de Superman : Red Son

5 5
Avatar Gwangelinhael
7
Gwangelinhael ·
Écouter
7.0

You're Mine

Vraiment très sympathique Le timbre de voix de la chanteuse est vraiment particulier J'aime beaucoup Bon y'a 4 titres alors je vais essayer d'être aussi concis que le EP Chouette découverte ! C'est étonnant comme le dernier titre à des accents de Simon & Garfunkel, ce n'est pas négatif comme remarque, bien au contraire. Quand je l'écoute je pense au célèbre duo. Lire la critique de You're Mine (EP)

Avatar Gwangelinhael
8
Gwangelinhael ·
Bande-annonce
6.8

L'Amérique ne sauve pas les perdants

Première vraie claque cinématographique de l'année 99 homes a été un électrochoc. D'abord le sujet du film est passionnant. Le bizness des expulsions pendant la crise des sub-primes à Orlando. Le sujet est flippant. La machine qui se met en place est implacable, un des acteurs dit : "le juge a mis moins de 60 secondes pour juger ma... Lire l'avis à propos de 99 Homes

7 2
Avatar Gwangelinhael
8
Gwangelinhael ·