InDaNostromo

Homme, 28 ans, France
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 53
  2. 134
  3. 189
  4. 251
  5. 364
  6. 378
  7. 359
  8. 243
  9. 72
  10. 21

Comparez votre collection avec InDaNostromo

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de InDaNostromo
  • Films
    Cover Les arènes du futur
    Les arènes du futur

    Le principe de l'arène est simple. Un espace délimité, des règles implacables, une mise à mort violente, le tout pour un public...

Sondages de InDaNostromo
Critiques de InDaNostromo

Dernières critiques

Bande-annonce
-
Un post-apo très inégal

J’ai regardé ce film absolument au hasard sur une plateforme de streaming. Au passage, j’ai remarqué qu’il n’était pas encore référencé sur Sens Critique et j’y ai vu l’occasion d’apporter ma pierre à l’édifice. J’ai donc visionné ce film en VO et sans aucunes informations préalables, si ce n’est l’affiche qui me faisait craindre un bon gros navet de science-fiction, mais avec le sentiment de... Lire l'avis à propos de Armageddon Tales

1 2
Avatar InDaNostromo
4
InDaNostromo ·
7.9
L'assommoir américain

Frederick Exley est un spécialiste de l'échec, un vrai provocateur. Car dans un pays où la réussite économique prime sur le reste, porter l'échec à un tel niveau est une provocation totale. Exley est le porte-parole involontaire de centaine de milliers de perdants, tarés, persuadés d'être tarés ou que la chance va bien finir par leur sourire. Les rades et les hôpitaux psychiatriques, qui... Lire l'avis à propos de Le Dernier Stade de la soif

4
Avatar InDaNostromo
9
InDaNostromo ·

Activité récente

Statuts d'humeurs

Peshmerga (2016) La pire voix off de l'histoire du documentaire, plus dégoulinante de solennité que celle de Conan le Barbare pour distiller le pathos et des banalités. Les peshmergas méritent meilleur ambassadeur.
Saturn 3 (1980) Comme on dit, tel programmateur, telle machine... Ou comment un malade obsessionnel vient troubler un couple post-soixante-huitard. L'atmosphère est cool.
Tintin et le Lac aux requins (1972) Mais de toutes les filles, c'est Nouchka la plus jolie !
La Belle Verte (1996) D'une niaiserie consternante...