Avatar Incal

Critiques de Incal

Versus
  Suivre
Écouter
6.4

Un blasphème à la sorcellerie

La première écoute le laissait présager, les suivantes l'ont confirmé : ce nouvel album de Blood Ceremony est un véritable blasphème à la sorcellerie. Le charme enchanteur et diabolique des trois premiers albums s'est effacé pour laisser place à une sorte de mélasse folk/pop/rock mièvre et désincarnée que l'on croise sans surprise dans les pages et les ondes les moins aventureuses. Passé le... Lire la critique de Lord of Misrule

Avatar Incal
1
Incal ·
Bande-annonce
5.1

Peut-être le film le plus embarrassant de l'année

Ado Arietta, "réalisateur underground culte de la Nouvelle Vague" (traduisez : cinéaste de seconde zone qui n'a rien filmé de marquant depuis les années 70... si on veut bien croire que Flammes ait un quelconque intérêt) signe une réécriture sans surprise ni saveur du célèbre conte de la Belle au bois dormant. Surjoué, prévisible, ennuyeux... Ado n'attend pas la concurrence et... Lire la critique de Belle dormant

Avatar Incal
1
Incal ·
6.8

Parfait pour découvrir Despentes

A travers ces nouvelles écrites dans les années 90, Virginie Despentes explore les différentes frontières de son son univers abrasif, sombre et écorché. C'est pourquoi Mordre au travers est un recueil dérangé et terrible, à ne pas mettre entre toutes les mains. Entre ces pages d'une noirceur absolue, on croise pêle-mêle des âmes écorchées, des femmes traumatisées et des êtes en... Lire l'avis à propos de Mordre au travers et autres nouvelles

Avatar Incal
7
Incal ·
Bande-annonce
5.5

Mon crève-coeur de l'année

Après m'être fait scotché par le psychédélique English Revolution, j'attendais High Rise avec une impatience folle. L'adaptation du roman de J.G Ballard (crash) signée Ben Wheatley s'annonçait comme une critique sociale aiguisée et un choc esthétique digne d'un saut de l'ange depuis le dernier étage du World Trade Center. Que Nenni. Malgré un soin très Kubrickien... Lire la critique de High-Rise

Avatar Incal
3
Incal ·
Bande-annonce
5.3

Critique de 31 par Incal

Rob Zombie aime deux choses dans la vie : les freaks et le panache. C'est ce qui fait tout le charme de son cinéma intense et débridé. Son imaginaire dérangé et son ambition esthétique ont plusieurs fois fait mouche (The Devil's Reject, La Maison des 1000 morts, Halloween), mais il faut croire que le cinéaste n'a plus trop envie de raconter des histoires. Et si la radicalité formelle... Lire la critique de 31

1
Avatar Incal
3
Incal ·
Bande-annonce
6.1

Une comédie super maline

Victoria est la preuve qu'on peut faire des comédies intelligentes en France. Cette histoire d'avocate tiraillée entre sa vie personnelle et un procès qui tutoie des sommets d'absurdité illustre à merveille toute la schizophrénie de notre époque. Virginie Efira tient son rôle avec panache tandis que Vincent Lacoste se décide enfin à sortir de la puberté. C'est drôle, malin et bien... Lire l'avis à propos de Victoria

2
Avatar Incal
7
Incal ·
Bande-annonce
7.7

Un (très bon) pur produit Netflix

Stranger Things débarque sur Netflix alors que les réalisateurs les plus fous du moment s'appliquent à réinventer le cinéma de genre avec toujours plus de classe et d'inventivité dans les salle obscures (It Follows, The Witch ou encore The Neon Demon en témoignent). Pensée comme une série de divertissement fantastique, biberonné à la pop culture geek et aux séries rétro, Stranger Things... Lire la critique de Stranger Things

Avatar Incal
7
Incal ·
Écouter
8.0

Les Birds in Row s'envolent

Pour cette dernière galette chez le label de Converge, il faut croire que les petits gars de Laval ont tout donné. Certes, cet EP est beaucoup trop court, mais tant mieux puisque c'est peut-être le cri le plus déchirant qu'ait poussé le groupe jusqu'alors. Il n'y a rien à jeter sur ce disque qui évoque une fuite permanente avec plus d'émotion et d'intensité qu'un album interminable. Avec... Lire l'avis à propos de Personal War (EP)

1
Avatar Incal
9
Incal ·
Bande-annonce
6.6

Nostalgie punk ?

Si Green Room n'est pas forcément le chef-d'oeuvre d'angoisse annoncé, il est peut être LE grand film punk qu'on n'attendait plus... Une bagarre générale longtemps fantasmée entre punks et nazis sur fond de riffs méchants et efficaces, un thriller mal élevé doublé d'un regard nostalgique et acerbe sur la contre-culture. Inspiré du passé punk rock de Jérémy Saulnier (son réalisateur) Green... Lire l'avis à propos de Green Room

2
Avatar Incal
8
Incal ·
Écouter
8.0

Toi, moi, & le Hardcore

You, Me, & The Violence ne s'écoute pas. Il s'accueille de plein fouet. Se vit comme une course folle sur du macadam brûlant. Bouillonnant, incompréhensible, insensé, il dissimule sa rage émouvante derrière des riffs chaotiques implacables et des mélodies timides renversantes. Très peu initié aux joies du Punk Hardcore, il m'aura fallu plus de 10 écoutes pour me plonger... Lire l'avis à propos de You, Me & the Violence

6
Avatar Incal
9
Incal ·